Marais de Redon et de Vilaine : histoire, témoignages et patrimoine

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - patrimoine

marais de vilaineCes marais qui racontent notre histoire
Ce second tome, consacré à l’Histoire, aux Témoignages et au Patrimoine, est plus éclectique que le premier tome. Il touche à la matière humaine. Il s’inscrit dans une période longue et pourtant très courte à l’échelle géologique. Le fil conducteur du livre, son unité, est donné par le temps qui passe à travers les siècles. Le temps qui nous donne le vertige ! Comment imaginer nos précurseurs dans les marais, au temps des mégalithes ? Puis au temps de Nominoë ? Pour cette période, nous disposons du précieux Cartulaire de Redon. Le témoignage de nos ancêtres, aux premiers temps bretons de notre Pays de Redon et de Vilaine. Habitations préhistoriques de roseaux aussi qui, de cabanes aux granges, des granges aux maisons, nous viennent jusqu’à aujourd’hui. La forêt alluviale est devenue peu à peu, grâce au labeur des hommes, une belle vallée de fauche et de pâturage. Il en est toujours de même aujourd’hui ! Mais le fleuve, lui, ne fut jamais domestiqué …

Ouvrage édité par le Comité des marais et rivières du pays de Redon et de Vilaine, Redon en septembre 2007
Responsable de la publication : Emile Granville
Cet ouvrage a reçu le soutien financier de l’Union européenne dans le cadre du programme Leader + du pays de Redon et de Vilaine, des conseils généraux d’Ille-et-Vilaine, du Morbihan et de Loire-Atlantique.
Contributions et auteurs des textes : Joseph le Dérout, Marina David, Pierre Marchal, Albert Poulain, Georges Le Cler, Jean-Yves Bardoul, Alain Le Nay dit Calix, Jean-Luc Laquittant, Eugène Cogrel, Maria Provost dit Maria la Potianne, Gigi Bigot, Monique Kelle, J. Pasgrimaucl, Tugdual Ruellan.

Les témoignages d’hier, ceux d’avant le barrage de la Vilaine, sont précieux. Ils nous sont encore familiers même si nous savons que les choses ne seront jamais plus comme avant. Cette cicatrice est toujours vive. Le barrage n’a pas encore été digéré. Le sera-t-il un jour ? Témoignages d’hier et d’aujourd’hui. Chacun s’y reconnaîtra. Passé au goût de paradis perdu, car celui de la jeunesse, mais aussi passé besogneux et difficile. Passé récent aussi, peu glorieux au moment des marais abandonnés, oubliés, dégradés. Un quart de siècle d’années sèches nous laissait croire être à l’abri des caprices du temps, protégés par le barrage. Les inondations de 1995 remirent les pendules à l’heure, celle des temps immémoriaux et des temps géologiques où le fleuve est toujours roi. Les victimes des inondations, ce livre aussi leur donne la parole. Le marais est source de joie et parfois de malheur. Toujours de rêve et d’imaginaire. C’est pourquoi nous avons l’immense plaisir de partager avec les meilleurs conteurs du pays un florilège de contes, d’histoires et de poésie. Ces marais font le lien entre toutes les époques et toutes les générations. Ce livre est une invitation à remonter le temps, toucher les marais à travers le vécu des femmes et des hommes d’ici. Les marais, quant à eux, sont loin d’avoir tout dit, bon voyage …
Émile Granville

Contributions et auteurs des textes
 Joseph le Dérout : Les mégalithes
 Marina David : Les marais au Moyen Âge
 Pierre Marchal : Les bénédictins de Saint-Sauveur et leurs vassaux de a paroisse Notre-Dame de Redon ; Une querelle entre mariniers et propriétaires des marais
 Albert Poulain : Constructions traditionnelles en pays de marais.
 Georges Le Cler : Contes des marais
Les conteurs : Jean-Yves Bardoul, Alain Le Nay dit Calix, Jean-Luc Laquittant, Eugène Cogrel, Maria Provost dit Maria la Potianne, Gigi Bigot, Albert Poulain.
Poèmes : Monique Kelle, J. Pasgrimaucl.
 Comité des Marais et Rivières : Les marais autrefois d’après une étude de Yves Philippot ; Les passages sur la Vilaine et les ponts autour de Redon ; Les années remblais.
 Tugdual Ruellan : Rédaction à partir des archives et entretiens.
– Les inondations
– Le barrage d’Arzal
– La vache nantaise en pays de Redon
– Témoignages (Honoré Guyon, Pierre Chauvel, Laurent Chalet, Armel Debray)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *