Entretien avec Patrick Bonnet, président du club Eneid-Face Atlantique

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - diversité

Patrick_Bonnet__2_.JPGENEID, Entreprises nantaises pour l’emploi et l’insertion durables

Le club ENEID développe compétences et moyens pour :
 Inciter les entreprises à offrir des postes d’accueil et d’emploi pour la réalisation de parcours d’insertion ou professionnel personnalisés et adaptés
 Définir puis contribuer à valider les parcours d’insertion ou de réinsertion avec l’ensemble des partenaires concernés
 Mettre en adéquation les possibilités des entreprises et les besoins identifiés des personnes
 Développer les synergies entre les secteurs du social, de la formation, de la politique et de l’économique pour la conduite de projets innovants dans le domaine de l’emploi
 Soutenir la création d’activités économiques, de recherche et de développement et de filières de nouveaux métiers
 Evaluer les méthodes et les résultats tant qualitatifs que quantitatifs.

Questions à Patrick Bonnet, président d’ENEID, Directeur de l’emploi au Groupe Suez, président du club Eneid-Face Atlantique
Tugdual Ruellan

Quel est le but du club ENEID ?
Engager les entreprises nantaises dans des expérimentations sociales et managériales pour faire reculer les exclusions. Le club a été créé en juin 2006. Il s’est affilié au réseau national de la Fondation Agir Contre l’exclusion (FACE) en janvier 2007. FACE est une fondation d’entreprises créée en 1993 et reconnue d’utilité publique. Elle a essaimé, vers les départements, des clubs d’entreprises qui sont des associations loi 1901, autonomes juridiquement et financièrement. Ensemble, nous agissons pour l’emploi et l’insertion durable.

Concrètement…
Depuis novembre 2006, ENEID s’investit dans l’accompagnement vers l’emploi durable de publics, principalement issus du quartier de Malakoff à Nantes (Grand Projet de Ville). Sur les 184 candidats que nous avons ainsi accompagnés, 92 sont actuellement en poste. Par ailleurs, l’action Job Academy, menée en partenariat avec Manpower, a permis la signature de 23 CDI et 21 contrats de plus de six mois. Nous avons par ailleurs proposé un forum emploi en mars 2007 qui a mobilisé une quarantaine de partenaires et d’entreprises adhérentes. Nous avons par ailleurs lancé le dispositif ENEE, Expérimentation numérique en faveur des plus éloignés de l’emploi en partenariat avec le CNAM des Pays de la Loire, les Associations Mediagraph et Makiz’Art.

Quels défis pour l’avenir ?
D’autres actions sont actuellement en projet. Nous devons continuer à agir pour mieux repérer et valoriser les compétences de ces jeunes issus de quartiers prioritaires afin de leur permettre d’accéder à l’emploi, notamment par une formation. Il faut poursuivre ce travail de sensibilisation des responsables d’entreprise, managers, recruteurs, chefs d’équipe à la lutte contre les discriminations et aux enjeux de l’égalité de traitement dans l’entreprise. Nous réfléchissons enfin à étendre notre action sur le département de Loire-Atlantique.

La Fondation Agir Contre l’exclusion (FACE) compte aujourd’hui 27 clubs locaux et près de 2000 entreprises locales et nationales. Créé à l’initiative de grandes entreprises nationales représentées localement et à la demande des collectivités, le club ENEID-FACE Atlantique s’est donné pour objectif d’agir dans les domaines de l’emploi. Sa mission consiste à développer également des actions concrètes de lutte contre les exclusions en collaboration avec les collectivités territoriales, les services de l’Etat, les partenaires associatifs locaux et les structures de l’emploi et de la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *