Degussa à Redon transforme la pomme en pectine

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - entreprise

Magie de la nature
Le marc de pomme et les écorces de citron deviennent pectine

Degussa01.jpg Jean-Pierre Briceno, directeur de l’usine Degussa à Redon
« L’établissement Degussa Texturant Systems de Redon a pour vocation de produire et de commercialiser un ingrédient fonctionnel, la pectine qui, de l’industrie à la ménagère, est reconnue pour ses propriétés gélifiantes, épaississantes et stabilisantes et qui trouve constamment de nouvelles applications dans l’alimentaire.la pharmacie et la cosmétique.
Notre établissement, unique en France, exporte plus de 70% de ses produits commerciaux dont 20% au Japon. Depuis 60 ans, pionniers dans l’extraction de la pectine nous nous sommes hissés parmi les leaders mondiaux dans ce marché. Depuis 60 ans. nous employons une richesse naturelle régionale. la pomme, dont nous collectons les ressources en marc déshydraté à l’échelle européenne tout en ayant développé notre compétence et notre savoir-faire sur les écorces d’agrumes déshydratées.

Plaquette de présentation réalisée pour Degussa
Rédaction, reportage : Tugdual Ruellan
Conception graphique : Etincelle Conseil et Création

Degussa12.jpg
Depuis 60 ans, notre usine fait partie intégrante du paysage redonnais : employant des femmes et des hommes de ce pays, elle a su en permanence s’adapter à un contexte concurrentiel et exclusif de cette profession. La demande croissante de nos clients nous a conduit à des améliorations et des développements importants en matière d’investissements dans les domaines de la technique, de la sécurité ainsi que de l’environnement, dans un souci permanent du respect de la réglementation. En matière d’environnement, c’est plus de 30 millions de francs qui ont ainsi été investis depuis 1987 afin d’améliorer la qualité de nos effluents.

Cependant, de par la nature de leur composition et de nos installations, nous n’étions pas jusqu’alors en mesure de respecter les normes de rejets qui nous ont été fixées par notre arrêté d’autorisation d’exploitation. Depuis 1992, nous avons donc élaboré des solutions obtenues suite à de nombreuses études concernant différentes filières d’épuration complémentaires à notre station de traitement existante. Ces solutions ont été présentées et soumises aux différentes administrations compétentes. Elles aboutissent aujourd’hui, après concertation, à un projet d’épuration agronomique de nos effluents avec suppression des rejets dans l’Oust. Huit années ont été nécessaires pour construire ce dossier prenant en compte l’évolution de la réglementation, l’étude des sols, des surfaces agricoles potentielles et intégrant la mise a jour de notre plan d’épandage actuel impliquant trois départements et deux régions. Conscients de l’impact sur l’environnement de nos rejets durant ces années, qui nous a pénalisé en termes de coût et d’image, nous affirmons notre volonté de mener ce projet à son terme.

Au travers de ce document. nous souhaitons vous informer, vous faire découvrir et partager notre savoir-faire, notre fierté d’être connus, reconnus et retenus par nos clients à travers le monde. Nous voulons vous donner ici la mesure de notre implication et de notre engagement dans le respect et la protection de l’environnement tel que nous l’appliquons en matière de securité de nos salariés et des personnes evoluant dans l’entreprise.

Spécialiste de la pomme depuis 60 ans
•1941 Création de la sociéte SOTRA
•1946 Démarrage de la production de jus de pomme
•1952 La SOTRA devient UNIPECTINE; quatre ans plus tard, l’outil industriel est rénové
•1963 Lancement des pectines Low Methoxyl ; en 1973, la production connait une augmentation de 60%
•1982 L’usine rejoint le groupe ELF AQUITAINE
•1987 Le site de Redon rejoint SANOFI
•1992 Mise en service de l’atelier CITRUS
•1995 la société Sanofi Bio-Industries (SBI) cède une partie de ses activités au groupe allemand SKW. TROSTBERG, branche chimique du groupe VIAG (holding financière constituée de multiples composantes). SBI devient SBI Systems Bio-industrie
•1998 SBI devient SKW Biosystems. L’entreprise est constituée de 3 divisions : produits chimiques, chimie-construction, produits naturels. La division produits naturels est elle-même constituée de plusieurs unités, nommées Business Units (BU) : Gélatine et Spécialités, Arômes et Préparation de fruits, Bioactives, Sel Texturant Systems.
•2000 Le groupe VIAG fusionne avec Ie groupe allemand VERA,formant le groupe international EON
•9 février 2001 Du même fait, les deux branches chimiques fusionnent : SKW (VIAG) et Degussa.HULS
(VEBA), formant : Degussa AG. Les ‘Business Units’ deviennent alors des sociétés à part entière et changent de nom
•26 février 2001 Texturant Systems, auquel est rattaché le site de Redon devient DegusaTexturant Systems SAS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *