La Ferme de la Gautrais prend un air de jeunesse

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - vie locale

Copie_de_Jacquo.242.01.jpgSt-Jacques-de-la-Lande (35)
La Ferme de la Gautrais a pris comme un air de neuf. Pour le plus grand plaisir des associations et services qui l’occupent…

article paru dans le Jacquolandin n°242, juillet 2008
Directeur de la publication : Emmanuel Couet
Rédaction : Tugdual Ruellan
Réalisation et photos : Christian Reland

Les travaux, démarrés en septembre dernier à la ferme de la Gautrais, sous l’œil de l’architecte rennais, Jean-Pierre Crusson, viennent juste de prendre fin. « C’était nécessaire, atteste Gwenola Gainche, chargée de suivre le dossier. Il s’agit de bâtiments anciens du 17e siècle, une ferme, rachetée par la ville dans les années 1980. Pour améliorer les conditions d’accueil, il était temps de rénover partiellement le bâtiment. »

Au rez-de-chaussée, dans le corps de logis, la pièce principale, qui comprend la salle polyvalente, la salle d’activités et les sanitaires, a été remise à neuf. La cuisine a été entièrement refaite et dispose désormais d’un équipement aux normes. L’étage sera désormais réservé comme local technique. Le bâtiment annexe, situé au nord, a été entièrement restructuré. « Un soin tout particulier a été apporté pour préserver l’habitat traditionnel et laisser une partie de la charpente apparente, poursuit Gwenola Gainche. L’ancienne étable, qui n’était jusqu’alors utilisée que pour du rangement de matériel, a été entièrement restructurée : deux salles associatives et des sanitaires y ont été créés. Un nouveau chauffage électrique a remplacé celui au fioul avec un économiseur d’énergie. A l’extérieur, quelques clôtures en bois ont été disposées en bordure de prairie. La cour a été aménagée pour permettre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Tous les seuils surélevés ont été supprimés et ne présentent plus aucun obstacle. Coût total : 400 000 € hors taxes.

Christiane Bizon, directrice du Centre de la Lande : « Les retraités vont pouvoir se retrouver tout au long de l’année et plus seulement en période scolaire. Cette proximité va favoriser le développement d’activités inter générationnelles. Le centre de loisirs va pouvoir retrouver un espace qui lui est dédié. Avec ces espaces nouvellement restructurés, nous espérons accueillir de nouvelles activités. »

Brigitte Franclet, présidente de l’association des Jacobambins : « Nous utilisons habituellement ces salles le lundi matin et le jeudi matin de toutes les semaines. Nous avions déménagé pour laisser place aux travaux mais nous avons pu passer de notre ancienne salle de jeux vers les nouvelles salles d’associations, sans interrompre l’accueil des Jacquobambins. »

Dominique Etiemble, présidente Nature et environnement : « Nous disposons désormais d’un local d’accueil plus spacieux, lumineux, fonctionnel. Nous souhaitons y créer un pôle d’information sur l’environnement en mettant à disposition dossiers et divers documents ; pouvoir aussi accueillir d’autres groupes… » TR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *