Parc de la Gaité : 100 000 m² pour accueillir de nouvelles activités tertiaires

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - habitat

Jacquo.230.01.jpgSt-Jacques-de-la-Lande (35)
Un nouveau parc d’activités va voir le jour dans la zone de la Gaité. Objectif : aménager une surface de 100 000 m² pour permettre l’installation d’activités tertiaires. Les travaux commencent cette année pour une première tranche de 20 000 m². Explications avec Yannick Filly.

article paru dans le Jacquolandin n°230, juin 2007
Directeur de la publication : Daniel Delaveau
Rédaction : Tugdual Ruellan
Réalisation et photos : Christian Reland

http://www.tugdual-ruellan-communication.eu/public/Jacquolandin/Jacquo.230.01.pdf

L’activité tertiaire ne cesse de se développer dans le bassin d’emploi rennais. Alors que la part des locaux disponibles, devenus obsolètes, est en diminution, une forte demande en locaux neufs est observée. La commune poursuit donc son effort pour aménager des zones et parcs d’activités afin d’offrir aux entreprises des aménagements adaptés et propices à leur développement. Jusqu’alors, Saint-Jacques-de-la-Lande ne disposait quasiment pas de zones aménagées pour accueillir de nouvelles activités tertiaires, mise à part cette opération de 4000 m² créée il y a une dizaine d’années à l’angle de la zone de la Gaité. En mars dernier, l’opération Atlas a vu le jour, mettant à disposition une surface de 5000 m². En lien avec le projet de la Courouze, de l’autre côté de la rocade, un autre projet conséquent est désormais envisagé : « Il est prévu d’y réaliser plus de 100 000 m² de bâtiments pouvant accueillir des activités tertiaires, souligne Yannick Filly, notamment l’implantation du siège du Crédit agricole sur 12 000 m² et des activités connexes sur 8000 m². C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet de parc de 20 000 m² dont le nom n’a pas encore été déterminé. Cette nouvelle opération s’inscrit dans un développement plus large du développement économique de la commune, dont les deux éléments sont la ZAC de la Morinais dans le centre-ville et la ZAC de la Courouze. On compte la création d’un emploi par 30 m². La spécificité de ce projet est de pouvoir offrir, en même temps, des plateaux importants.»

Une première opération de 10 000 m² devrait démarrer en fin d’année, en bordure de la route départementale, pour une durée de quinze mois. Un second front de bâtiments sera ensuite construit sur une surface de 10 000 m², offrant aux entreprises des surfaces de 1000, 1500 ou 2000 m² selon les besoins et les types de projet. « A terme, le tout formera un parc d’activités compact, orienté au sud vers le parc de Saint-Jacques. L’ensemble s’enroule autour d’un jardin et d’espaces verts boisés. Nous optons pour des programmes qualitatifs. Ainsi, le stationnement des véhicules, organisé dans le bâti, s’effectue dans un seul et unique silo. Parallèlement, nous développons tous les moyens de transport alternatifs, incitant les entreprises au covoiturage de leurs salariés et plans de déplacement collectifs. » TR

Le marché de l’immobilier d’entreprises

Pierre de la Villarmois, expert immobilier à Kermarrec expertise, dresse un état de situation du marché de l’immobilier d’entreprise dans la région rennaise. L’offre de bureaux était de 28 000 m² au 31 décembre 2006. Un recul de 30 % par rapport au 31 décembre 2005 est observable, période à laquelle l’offre disponible s’élevait alors à 40 000 m². Le stock immédiat se situe pour environ 15 % dans le centre-ville de Rennes et pour le reste en périphérie. L’offre en bureaux neufs ou bureaux restructurés est en déficit, ne représentant que 18 % des disponibilités. Le récent et l’ancien de qualité constituent une part élevée des disponibilités (57 % de l’offre). Les bureaux anciens et obsolètes représentent environ 25 % du stock disponible : généralement, ils ne correspondent plus à la demande. En 2006, quelque 76 000 m² de bureaux ont été commercialisés sur l’agglomération rennaise. C’est un record… On estime la demande exprimée non satisfaite à 120 000 m² en 2006. In, 8e forum de l’immobilier du 17 avril 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *