Marcel Ouotonouo, éducateur sportif, crée une société de sécurité et de gardiennage

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - entreprise

Copie_de_Jacquo.217.02.jpgSt-Jacques-de-la-Lande (35)
Marcel Ouotonouo, éducateur sportif et animateur du club de judo de Saint-Jacques, vient de créer KBS, Ker Breizh Sécurité, une entreprise de sécurité et de gardiennage.

article paru dans le Jacquolandin n°217, avril 2006
Directeur de la publication : Daniel Delaveau
Rédaction : Tugdual Ruellan
Réalisation et photos : Christian Reland

Les jeunes sportifs de Saint-Jacques connaissent bien Marcel Ouotonouo. Voilà plus de dix-huit ans qu’il anime avec passion le club de judo. L’homme est modeste. Combien parmi eux savent que l’éducateur sportif, arrivé du Cameroun il y a maintenant vingt-huit ans, est aussi un athlète de haut niveau : deux fois champion du Cameroun en judo, deux fois champion de Bretagne, un palmarès honorable au championnat du monde scolaire et universitaire à São Paulo au Brésil en 1986 ainsi qu’aux jeux africains d’Algérie et du Kenya. « J’ai arrêté la compétition et ai choisi d’enseigner et de former aux arts martiaux, confie-t-il. Après avoir suivi une formation et passé mon brevet d’État d’éducateur sportif, j’ai choisi de me spécialiser dans le judo et la self-défense. »

Le soir, Marcel propose régulièrement ses services pour assurer la sécurité de certaines manifestations, notamment à Rennes, à l’Ubu, à la salle de la Cité ou au Triangle, aux Transmusicales ou pour des festivals comme Art Rock à Saint-Brieuc, la Route du rock à Saint-Malo. L’an passé, il décide de lancer sa propre activité : « J’ai créé une SARL au mois d’août 2005 avec un gérant et deux associés. J’en suis aujourd’hui le responsable et propose deux types d’activités : la sécurité de manifestations, de réceptions, de concerts et autres événementiels ainsi que le gardiennage de supermarchés ou d’entreprises de la région. » En fonction de chaque projet, il sollicite des intervenants et constitue une équipe : « depuis tant d’années, je connais les gens et sais sur qui je peux compter. L’important dans ce métier, est bien sûr d’assurer la sécurité des personnes, la sienne, mais aussi et surtout de savoir écouter, accueillir, parler avec les gens. Le dialogue participe de la prévention.» L’activité démarre plutôt bien et beaucoup de ses anciens commanditaires continuent de lui faire confiance. « Le plus difficile, poursuit Marcel, c’est l’aspect administratif ! Je me suis inscrit à des cours de gestion. » L’activité d’éducateur sportif ne s’arrête pas pour autant auprès des jeunes de la commune et Marcel ne désespère pas de pouvoir offrir à ceux qui le souhaitent, majeurs, des occasions de l’accompagner dans des opérations de sécurité : « Il peut s’agir pour eux d’un pied vers l’insertion professionnelle. La ville m’a toujours encouragé dans mes projets et dans mes choix. Je souhaite aussi restituer ce que l’on m’a donné. » TR.

Contact : KBS, Marcel Ouotonouo : 06 73 00 45 04.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *