Trois amis ont repris le restaurant Aux Pigeons blancs

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - vie locale

Copie_de_Jacquo.209.02.jpgSt-Jacques-de-la-Lande (35)
Ils sont trois, amis de longue date, à s’être lancé dans l’aventure de la restauration. A la suite du décès de l’ancien propriétaire, Fabienne Bébier, Franck Bonnegent et Michel Sibi ont racheté le restaurant de la rue de Nantes, Aux Pigeons blancs.

article paru dans le Jacquolandin n°209, juillet 2005
Directeur de la publication : Daniel Delaveau
Rédaction : Tugdual Ruellan
Réalisation et photos : Christian Reland

Agés d’une quarantaine d’année, venus d’horizons professionnels variés, ils n’ont pas hésité une seconde, animés de cette même passion de l’entreprise. « Ce qui nous a plu, confient les jeunes restaurateurs, c’est la multiplicité des possibilités qui s’offre ici, entre le restaurant ouvrier, l’accueil de réceptions et la clientèle d’affaires que nous souhaitons développer. » La maison est connue de longue date. La famille Théret, grands-parents de l’ancien propriétaire, y avait créé une auberge et crêperie dès 1893.

Une dizaine de personnes s’active aux fourneaux et au service en salle, les mêmes que celles de l’ancienne équipe. Un deuxième cuisinier a rejoint l’entreprise. L’un est spécialisé en pâtisserie, l’autre dans les plats cuisinés. Tous deux entendent bien mettre au point d’ici peu de nouveaux plats. Poissons, viandes grillées comme la côte de bœuf ou l’entrecôte occupent ainsi avantageusement la nouvelle carte. Actuellement, les salades multiples au goût du jour et légumes de saison, connaissent un succès mérité. Chaque jeudi, une spécialité est au menu : l’on découvrira la tête de veau, le couscous, la paella ou la choucroute maison… « Nous avons ajouté à la carte, confie Fabienne Bébier, le kig ha farz, fameuse spécialité de Basse-Bretagne qui remporte un vif succès. » Une grande attention est portée au choix, à la qualité des produits et au soin de la présentation dans l’assiette : « Les viandes sont garanties d’origine française. Nous avons constitué un réseau de fournisseurs triés sur le volet, choisis localement pour leur démarche de qualité ».

La grande salle de mariage a pris elle aussi, un air de jeune : elle peut accueillir jusqu’à 120 convives. La gamme de prix se veut accessible à tous les budgets. On trouve un menu premier prix de menu ouvrier à 9,40 euros, vin compris. Pour les autres menus, le choix s’établit entre 12,90, 16, 19, 25 et 35 euros. La carte gastronomique se découvre côté jardin et sur la terrasse, nouvellement aménagée. Comme un air de campagne au beau milieu de la ville…
Tugdual Ruellan.

Restaurant aux Pigeons blancs,
321, rue de Nantes, 35136 St-Jacques-de-la-Lande – tél. 02 99 31 81 65.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *