Le jeu se décline sous tous ses formes

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - vie locale

Copie_de_Jacquo.199.01.jpgSt-Jacques-de-la-Lande (35)
A l’EPI et à la médiathèque
Ouvert depuis septembre 2003, l’EPI Condorcet regroupe sur un même site un ensemble de structures éducatives, sociales et culturelles, rassemblées autour d’un projet commun qui se fonde sur l’éducation et la participation citoyenne. Avec la médiathèque Lucien Herr et l’Aire libre, l’EPI a concocté une programmation d’animations multiples autour du jeu, où se mêleront, tout au long de l’année, expositions, conférences, débats, ateliers, séminaires et temps festifs. « Nous manifestons ainsi, confient Nathalie Appéré, directrice de l’EPI Condorcet, et Alexandra Charrais, responsable de l’espace des enfants à la médiathèque, notre intention de nous ouvrir aux partenaires et habitants de toute l’agglomération. Ces propositions plurielles ont pour but d’aider chacun à comprendre son environnement, à saisir les enjeux de société, pour être acteur de sa vie et de sa ville. »

article paru dans le Jacquolandin n°199, septembre 2004
Directeur de la publication : Daniel Delaveau
Rédaction : Tugdual Ruellan
Réalisation et photos : Christian Reland

Du côté de l’EPI Condorcet…

Trois thèmes se déclinent : Culture en jeu, enjeux de culture (du 8 septembre au 15 novembre), A quoi tu joues (du 15 novembre au 15 janvier) et Démocratie et règles du jeu (du 15 janvier au 15 février). Jeux sur Je. Dans sa première période, l’EPI accueillera, en partenariat avec l’Espace des sciences, l’exposition « Jeux sur je », conçue par la Cité des sciences de La Villette. De grandes tables de jeux offrent la possibilité de jouer ensemble (de 5 à 15 enfants ou adultes) ; elles ne tardent pas à révéler de multiples compétences autour de la communication, la stratégie, la création, l’esprit d’équipe, la réactivité ou l’attitude que nous adoptons face à la gestion d’une crise. « C’est, précise Nathalie Appéré, l’une des quatre actions retenue par Rennes Métropole, pour la première saison de préfiguration hors les murs des Champs-libres, futur grand équipement culturel de l’agglomération. » (du 8 septembre au 15 février).

Bestiaire, florilège. Pourquoi les chats voient-ils la nuit ? Qu’est-ce qui fait danser les abeilles ? Sous forme de questions-réponses illustrées, cette exposition, créée par l’Espace des sciences, apporte des explications à des phénomènes scientifiques que chacun a le loisir d’observer dans la vie quotidienne (du 1er au 29 octobre).

Champs libres. L’exposition « Dans les coulisses des Champs-libres » permet de découvrir le nouvel équipement culturel de Rennes Métropole qui ouvrira ses portes en novembre 2005 (du 1er au 29 octobre).

Improvisation théâtrale. La Troupe d’improvisation rennaise propose un atelier d’initiation à l’improvisation (30 septembre et 7 octobre – inscription obligatoire). Les apprentis improvisateurs auront la possibilité de montrer leurs talents aux côtés de comédiens confirmés pour un Cabaret d’impro à l’Aire libre (14 octobre à 20h – réservation obligatoire).

Spectacle. Soirée court-spectacle en partenariat avec l’Aire libre avec la compagnie Aie Aie Aie qui présente son spectacle Mon œil et Pascal Lamour, musicien insolite qui interroge à sa manière la relation entre art et sciences, avec les shaman de Bretagne (28 septembre à 20h).

Rencontres-débats. Rencontre avec Catherine Harang, plasticienne d’Angers, dans le cadre de l’opération A vos arts, biennale de la jeune création art plastique de Rennes Métropole, accueillie en résidence durant deux mois pour un chantier ouvert au public (7 octobre à 19h). Les Champs-libres, un enjeu culturel pour l’agglomération (19 octobre à 18 h). L’artiste dans la ville – histoire de Saint-Jacques : rencontre entre les habitants et les artistes qui créent et vivent dans la ville (9 novembre à 19h).

Colloque. Les débats du progrès, premier rendez-vous sur Science et démocratie, co-organisé par l’EPI, la Ligue de l’enseignement et l’Espace des sciences autour de trois thèmes : culture scientifique – culture citoyenne, sciences – médias et médiateurs, le citoyen – un enjeu rationnel ? « Nous avons cherché à mettre en résonance les idées de Condorcet avec celles de la société actuelle, explique Nathalie Appéré. Les débats du Progrès s’adressent aux chercheurs, enseignants, journalistes, responsables politiques et associatifs, citoyens engagés, intéressés par les questions de formation tout au long de la vie et de développement de la citoyenneté. » ( 22 et 23 octobre).

Du côté de la médiathèque Lucien Herr…
Le jeu devient aussi fil conducteur à la médiathèque, en même temps que se dérouleront les animations de Lire en fête et de la fête des sciences. Deux variantes se déclinent autour des jeux littéraires et jeux de mathématiques.

Jeux sur Je. Un module géant de jeu interactif, inspiré du jeu du dictionnaire, sera installé à la médiathèque (du 8 septembre au 18 décembre).

Autour des mots. Thierry Grave a créé Les mots de tête, langage en sculptures, curiosités de l’écrit et de la parole à la source de poèmes-sculptures (exposition et ateliers d’écriture du 1er au 30 octobre – vernissage le 1er octobre à 18h30). Charlotte Noyelle, plasticienne normande, joue avec les mots et les images, les impriment sur des objets au sein d’une scénographie végétale (du 10 septembre au 10 novembre.

L’esprit Oulipo. Comment se jouer de la langue et des mathématiques ? Le journaliste M. Le Tellier, propose des jeux d’écriture sous contraintes (8 et 9 octobre).

Week-end mathématiques. Projection de La nouvelle étoile du berger et courts-métrages sur les mathématiques, suivie d’un débat avec un scientifique de l’IRMAR (15 octobre, 20h30). Ateliers de jeux mathématiques, à l’occasion de la Fête de la Science et Lire en fête (16 octobre, de 10h à 11h30 pour les enfants ; de 15h à 16h30 pour les adolescents et adultes.)

Animations. Histoires à la carte : atelier jeu de création d’histoire à partir de cartes imagées pour les 6-10 ans (10 novembre à 15h30). Jeux de mots, jeux de marmots : atelier de jeux d’écriture à partir de 9 ans (27 novembre à 15h30). La Belle histoire, spectacle de la compagnie rennaise Ecoutez voir qui met en scène quelques livres pour enfants de 5 à 11 ans (20 novembre à 18h). Lectures en jeux avec les comédiens de l’ADEC (4 décembre à 15h). Jeu d’écriture en ligne : le public est invité à écrire des textes sur le site internet de la médiathèque (www.centre-lucien-herr.fr).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *