L’Epicerise cultive son jardin et sème le réconfort

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - développement durable

Copie_de_Jacquo.195.01.jpgSt-Jacques-de-la-Lande (35)
L’Epicerise s’agrandit et propose désormais aux personnes aux revenus modestes, plusieurs activités, en plus de l’épicerie qui a remplacé la bourse alimentaire.

article paru dans le Jacquolandin n°196, mai 2004
Directeur de la publication : Daniel Delaveau
Rédaction : Tugdual Ruellan
Réalisation et photos : Christian Reland

« Nous apportons une aide par la vente à très bas prix de produits alimentaires, confie la responsable, Barbara Ferrette. Nous proposons également, depuis peu, plusieurs activités afin de mettre en valeur les capacités, les connaissances et compétences des personnes. Le projet vise aussi à développer des solidarités entre les habitants de la commune.» Avec le soutien d’une équipe d’une dizaine de bénévoles, l’épicerie sociale, a ouvert ses portes en mars dernier. Déjà, une quarantaine de familles y trouve plusieurs produits à bas prix. « Ils étaient auparavant distribués gratuitement. Nous proposons désormais une participation financière, de l’ordre de 10% du prix du produit en magasin, afin d’initier une démarche de réciprocité, d’économie solidaire et non plus d’assistanat » (ouverte le vendredi, de 14h à 17h à la ferme de la Morinaie). En même temps, et dans le même lieu, se déroulent un atelier cuisine au cours duquel l’on confectionne des produits disponibles à l’épicerie, ainsi qu’un atelier coutûre, à l’étage, pour apprendre à coudre, réparer un vêtement ou confectionner un ouvrage. Les vêtements sont récupérés, rénovés et remis en valeur avant d’être mis en vente à très bas prix dans la boutique vêtements. Dans la salle du bas, on prend la pause-café, lieu d’écoute et de convivialité, où il est possible de jouer aux cartes, de consulter journaux et revues, tandis que l’association intermédiaire Relais-emploi propose diverses missions de travail.

Très prochainement, l’association pourra cultiver son propre jardin. Une parcelle de terre vient en effet d’être attribuée dans le cadre de l’aménagement du parc : « Nous y ferons pousser plantes aromatiques, légumes et fleurs qui seront ensuite mis en vente dans l’épicerie. Nous espérons aussi y créer un espace de convivialité pour susciter rencontres, pique-nique, barbecue et jeux divers… » TR

Tous les habitants qui souhaitent s’associer bénévolement à ce projet sont les bienvenus. L’Epicerise recherche outils de jardin, cabane de jardin, vêtements de pluie, bottes, gants… Renseignements : Centre de la Lande – tél. 02 99 35 36 16.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *