Promouvoir les vins naturels pour le respect de l’environnement

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - éducation

Louis_Guilloux.Vins_naturels.photo.jpgLycée hôtelier de Rennes
Déjà engagé dans une démarche de développement durable, avec la mise en place d’une cafétéria éco-solidaire, le lycée hôtelier poursuit son action et propose à ses élèves une promotion des vins naturels pour le respect de l’environnement et du consommateur.

article paru dans Bloc Notes en ligne (Rectorat académie de Rennes), 10 juin 2008
Rédactrice en chef : Nathalie Le Garjean
Texte et photo : Tugdual Ruellan

article téléchargeable en cliquant sur le lien :
Louis_Guilloux.Vins_naturels.pdf

« Il s’agit, confient les enseignantes Muriel Caiazzo et Karine Garnier, de mettre en valeur l’élève de restaurant et de le positionner comme prescripteur d’un goût authentique sur des produits de terroir, respectueux de l’environnement et de la santé de leurs clients. L’élève s’ouvre sur un monde agricole différent et prend conscience de son rôle de révélateur grâce à cette culture du vin française, enviée par le monde entier.»

Déjà la biodynamie, technique culturale respectueuse de l’environnement, est entrée au programme de la formation ainsi qu’une approche culturelle du vin par la littérature, la poésie et le cinéma. En avril dernier étaient organisées une conférence-dégustation sur la biodynamie avec un vigneron de Touraine ainsi qu’une conférence sur la biodynamie avec atelier d’arômes et diaporama. Une autre est prévue sur la prévention de l’alcoolisme. La démarche se poursuit avec la création d’une cave à vins nature : « C’est une première, attestent les enseignantes. Cette création innovante s’inscrit dans les objectifs fixés par l’Agenda 21 de respect de l’environnement, de la biodiversité, la responsabilisation du consommateur et du serveur-prescripteur, qui deviennent respectivement acheteur et vendeur citoyen. » Le projet, qui intéresse les élèves de terminale BEP restaurant, s’intègre au programme Karta, financé par la Région Bretagne. Il est soutenu par des professionnels de la sommellerie et des associations écologiques et de défense d’une viticulture respectueuse comme les Fondations Nicolas Hulot, Sève, Demeter… Ouverture prévue en septembre 2008. Tugdual Ruellan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *