Forum santé du Pays de Vilaine pour les élèves de collège et de lycée

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - santé

Copie_de_2005.06.Bloc_notes.52.01.jpgLa cité scolaire de Beaumont à Redon, organisait en avril dernier, aux côtés d’une vingtaine de partenaires, un forum santé destiné aux élèves de collège et de lycée. Rencontres, échanges et réflexions ont rythmé les différentes animations

Couleur santé a vu le jour en mai 2003 pour développer l’éducation et la promotion de la santé en milieu scolaire autour de la prévention des conduites à risque. en Bretagne. Dix sites ont été retenus en Bretagne, rassemblant différents établissements scolaires de Landerneau (Finistère), Rostrenen et Saint Brieuc (Côtes-d’Armor), Guer (Morbihan), Montfort sur Meu et Fougères (Ille-et-Vilaine).

article paru dans Bloc Notes n°52,
le magazine du Rectorat de l’académie de Rennes, juin 2005
Rédactrice en chef : Nathalie Le Garjean
Texte et photo : Tugdual Ruellan

article téléchargeable en cliquant sur le lien :
2005.06.Bloc_notes.52.01.pdf

Sensibiliser les jeunes et proposer une semaine pour évoquer, librement, toutes les questions qui se posent autour de la santé, tels étaient les objectifs du lycée Beaumont qui pendant trois ans, a organisé ses Semaines santé. Puis, l’idée est venue de proposer un événement, conjointement avec d’autres établissements scolaires et de rassembler tous les partenaires s’intéressant au sujet. Le forum de la santé du pays de Redon et de Vilaine a vu ainsi le jour en 2003. « Il regroupe, expliquent Valérie Brunel et Chantal Roulet, infirmières, l’ensemble des partenaires soucieux de mettre en œuvre une stratégie de prévention concertée en direction notamment du public jeune, souvent mal informé, fragilisé par un contexte social, familial, économique de plus en plus complexe. »

Divers stands, animations, outils et expositions interactives ont été proposés tout au long de la semaine, faisant la part belle aux questions spontanées. Dans un espace forum, réalisé par Lever de Rideau et la Fédération d’animation rurale, divers ateliers et conférences favorisent l’expression. « Nous avons pu ainsi parler en toute franchise et sans tabou de ce qui préoccupe les jeunes : vie affective et sexualité, conduites addictives, violence, corps, images et représentations… En évoquant avant tout la santé, le bien être et la qualité de vie. »

Le forum est la partie visible d’un travail qui se mène tout au long de l’année dans l’établissement. Six élèves ont ainsi choisi de travailler à la réalisation d’un CD-Rom autour du thème de la contraception : « Nous souhaitions, expliquent-elles, construire un scénario autour de la prise de risque vis à vis du sida ; mais, nous avons restreint notre projet autour de deux situations : la délivrance de la contraception d’urgence et une demande au CDAS d’un mode de contraception. Le tout avec des simulations, des jeux de rôle mais avec les véritables intervenants et les bonnes réponses. » La démarche a depuis longtemps quitté les murs de l’établissement, favorisant la mise en place d’un groupe de réflexion sur le pays autour des conduites addictives. L’intention se veut pédagogique : « Nous souhaitons, poursuivent Valérie Brunel et Chantal Roulet, favoriser l’expression des jeunes, en aucun cas, leur apporter un propos moralisateur ou jugeant. Le forum est l’aboutissement d’une démarche initiée il y a plusieurs années. Nous ne sommes que des agents d’exécution pour que les jeunes nous communiquent leur vision des choses. » Tugdual Ruellan

Partenaires Centre de planification du CDAS, centre social Confluence, Fédération d’animation rurale en pays de Vilaine, Liberté couleurs, CCAS de Redon, CIAS d’Allaire, PJJ-CAE, SIVU 44, planning familial, collège Le Cleu, collège de Bellevue, cité scolaire de Beaumont, lycée Saint-Sauveur, lycée Marcel Callo, lycée Notre-Dame, les Amis de la Santé, EREA, hôpital de Redon, Mapar, mission locale, ville de Redon.

Couleur santé pour prévenir les conduites à risque

Couleur santé a vu le jour en mai 2003 pour développer l’éducation et la promotion de la santé en milieu scolaire autour de la prévention des conduites à risque. en Bretagne. Dix sites ont été retenus en Bretagne, rassemblant différents établissements scolaires de Landerneau (Finistère), Rostrenen et Saint Brieuc (Côtes-d’Armor), Guer (Morbihan), Montfort sur Meu et Fougères (Ille-et-Vilaine).

A Montfort-sur-Meu, une équipe s’est constituée, rassemblant des professionnels des collèges Louis Guilloux et Saint-Louis Marie, des écoles primaires du Pays pourpré, du Moulin à vent et Notre-Dame et de Cap’ Ados, centre de loisirs sans hébergement. « Nous avons élaboré un projet de prévention des conduites à risque par une démarche de développement des compétences psycho-sociales auprès des enfants et l’accompagnement des professionnels, expliquent Valérie Lemonnier, chargée de projet au CODES, comité départemental pour la santé, et Gilles Ribet, conseiller pédagogique premier degré. Il faut que l’institution scolaire puisse prendre en compte de manière plus globale la question de la santé. C’est un projet éducatif large et une approche transversale réunissant sur des temps de travail communs des enseignants du premier et du second degré. Il y a en même temps, continuité d’un projet en collège initié en école élémentaire. »


Une première session de formation-action réunit les partenaires en octobre dernier : « Il s’agissait de construire une culture commune autour de la santé et une démarche d’éducation, de promotion de la santé. Comment développer chez les élèves des compétences personnelles sur la question ? » Une première période de diagnostic permet de recueillir auprès des jeunes, les préoccupations et représentations vis-à-vis de la santé. En janvier, un projet s’élabore à partir des données recueillies. « Nous avons alors choisi de travailler sur le rythme des enfants, la relation à soi, la relation aux autres mais aussi de porter une attention tout particulière à l’accueil des élèves en 6e». Une plaquette réalisée avec le Centre de loisirs de Montfort devrait favoriser l’échange avec les parents. Tugdual Ruellan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *