Volée de piafs sauve les oiseaux en détresse

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - environnement

2008.02.Armor_Magazine_n_457.02.photo_Didier_Masci.JPGUn centre de sauvegarde de la faune sauvage vient de voir le jour à Pluvigner dans le Morbihan. Il a pour nom Volée de piafs. Objectif : recueillir, soigner et réhabiliter les oiseaux en détresse de notre faune sauvage.

Article paru dans Armor Magazine n°457, février 2008
Rédactrice en chef : Anne-Edith Poilvet
Texte et photo : Tugdual Ruellan

article téléchargeable en cliquant sur le lien :
2008.02.Armor_Magazine_n_457.02.pdf

25 décembre 1999. Cette date est restée en mémoire de tous les Bretons. L’Erika naufragé déverse sur les plages atlantiques son flot de pétrole. Didier Masci, alors ébéniste à Etel, recueille les oiseaux mazoutés : « J’étais désespéré, se souvient-il. Et scandalisé ! Très vite, nous avons tenté de sauver les animaux qui pouvaient l’être en les nettoyant à la criée d’Etel mise à notre disposition. » Didier ne connaît que les oiseaux de son jardin et n’a guère l’expérience de cette tâche ingrate. Il se rapproche de Bretagne vivante qui vient alors d’ouvrir un centre de lavage d’urgence à Theix. Des experts de l’International Fund for animal welfare, venus tout exprès des Etats-Unis, apportent leur expérience et soutien. En une semaine, Didier et ses amis redonnent ainsi la vie à plus de 1500 oiseaux récupérés sur les plages morbihannaises. Le travail se poursuivra jusqu’au mois d’avril 2000.

Un centre à Pluvigner Didier Masci consacre alors tout son temps libre au sauvetage des oiseaux. Il soigne avec tendresse ceux que l’on lui apporte, de plus en plus nombreux, répare, consolide, stabilise avant de les remettre à la Ligue de protection des oiseaux ou à l’école vétérinaire de Nantes. Au cours de l’été 2000, il rejoint en Afrique du Sud une équipe d’intervention sur une autre marée noire. En 2003, il est mobilisé pour tenter de faire face au nouveau coup dur que vit la Bretagne avec le naufrage du Prestige. Il assimile avec avidité toutes les informations qui lui tombent sous la main, se forme dans différents centres de soins animaliers dont celui de Carhaix, spécialisé pour les rapaces. Puis, avec sa compagne Marie, artiste peintre naturaliste, vient l’idée de créer un établissement pour les oiseaux : « Les centres de soin sont encore trop rares dans l’Ouest. Nous avons pensé alors qu’il fallait créer un lieu dans le Morbihan. » Avec l’encouragement de la direction des services vétérinaires, Didier obtient début 2007 son certificat de capacité qui l’autorise à s’occuper d’animaux. Le 11 juillet dernier, le centre ouvrait officiellement à Pluvigner, portant le même nom que l’association gestionnaire : Volée de piafs.

Aux petits soins ! Les demandes ne cessent d’affluer ! « Depuis le début de l’année, nous avons soigné 150 individus, toutes sortes d’oiseaux : d’une hirondelle de quelques jours jusqu’à un gros cygne. La plupart nous sont amenés par des particuliers, mais aussi des vétérinaires, des collectivités, la gendarmerie ou des associations de protection de la nature. » Les causes sont diverses. Il peut s’agir d’un choc avec un véhicule, contre une baie vitrée, une pollution, une empoisonnement, un oisillon tombé du nid, une attaque de chat, une tempête… A son arrivée au centre, l’oiseau est examiné, enregistré avec les coordonnées de son découvreur. Les soins sont vite prodigués : un réchauffage sous une lampe, un nettoyage de la plaie, une hydratation au besoin : « nous pouvons aussi administrer des médicaments, principalement homéopathiques. » Puis, chaque individu est ensuite placé en animalerie. Une fois guéri, l’oiseau est placé en volière. Il est relâché dès que la rééducation est complète. Les oiseaux dont l’état ne laisse aucun espoir de guérison ou de réhabilitation sont euthanasiés par un vétérinaire.

Bientôt à Languidic Le centre de soin a été habilité par la préfecture et la direction des services vétérinaires à accueillir toutes les espèces d’oiseaux d’Europe. Il travaille en collaboration avec des vétérinaires locaux et d’autres centres de soins. Le terrain actuel ne permet pas d’accueillir tous les oiseaux. Le centre devrait prochainement s’implanter sur la commune voisine de Languidic sur un terrain de neuf hectares : « Toutes les aides sont les bienvenues, précise Didier Masci : bénévoles, pour assurer une plus grande présence en Bretagne, mais aussi matériaux de construction et dons de toutes sortes pour mener à bien le projet. Si vous trouvez un oiseau, n’hésitez pas à nous appeler et laisser un message. En fonction de l’endroit où il se trouve, nous mobilisons notre réseau de bénévoles aptes à le réceptionner et à nous le transmettre. L’envol de l’oiseau guéri nous réchauffe le cœur et nous donne le courage de poursuivre notre action.»

Tugdual Ruellan.

Contact
Centre de sauvegarde de la faune sauvage Volée de piafs
Didier Masci – Penn Mané – 56330 Pluvigner
Laisser un message au 06 08 98 42 36 (sept jours sur sept).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *