Pays du Centre Ouest Bretagne : Santé en harmonie avec le développement du territoire

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - santé

2005.03.Armor_Magazine.01.photo.jpgLe Pays du Centre Ouest Bretagne était récemment cité en exemple, lors des Assises nationales qui avaient lieu à Tours. Un projet Santé s’y développe au cœur du développement du territoire.
Sur la photo, à gauche, Monique Le Clezio, présidente du Pays du Centre Ouest Bretagne, vice-présidente du Conseil général des Côtes d’Armor ; Christian Codorniou, directeur de l’Association hospitalière de Bretagne.

Article paru dans Armor Magazine n°422, mars 2005
Rédactrice en chef : Anne-Edith Poilvet
Texte et photo : Tugdual Ruellan

article téléchargeable en cliquant sur le lien :
2005.03.Armor_Magazine.01.jpg.pdf

Dès 1994, tandis que les schémas d’organisation de la santé se mettent en place, les élus du Centre Ouest Bretagne s’engagent peu à peu dans la mise en œuvre d’un projet santé. « L’hôpital de Carhaix était alors sur la sellette, sujet à l’écartèlement de ses services, se souvient Monique Le Clezio, présidente du Pays du Centre Ouest Bretagne, vice-présidente du Conseil général des Côtes d’Armor. Le territoire risquait de voir disparaître un service de proximité contribuant au bien-être de tous. Nous avons réagi fortement et tenté de faire entendre notre voix. » Un inventaire des différents services nécessaires à la population est alors entrepris ainsi qu’une sensibilisation des décideurs : « D’abord la sensibilisation des caisses d’assurance maladie et des mutualités, poursuit Monique Le Clézio, puis, celle des élus des collectivités locales qu’il fallait convaincre de structurer l’offre de services envers les plus jeunes et les adolescents. Nous n’avions en effet que deux crèches associatives, ne disposions d’aucun réseau, structuré, d’assistantes maternelles. Les enfants et adolescents ne disposaient pas de ludothèques, centres de loisirs ni lieux de parole. Nous avons observé, analysé les différents services les uns après les autres puis, repérer les manques pour à terme, proposer des solutions. » Le pays a aujourd’hui inscrit un volet santé dans sa charte de développement affirmant une politique de services ambitieuse pour tous les habitants. « Une chose est certaine : nous ne mènerons pas ce projet seuls et avons besoin de l’ensemble des acteurs et partenaires financiers. S’occuper de la santé participe du développement global d’un territoire, de son attractivité. Au-delà du soin, nous envisageons surtout le bien-être et la qualité de vie… »

Un opérateur majeur : l’Association Hospitalière de Bretagne

L’Association Hospitalière de Bretagne réunit des établissements et des compétences au service de la personne dans le secteur sanitaire qui recouvre la psychiatrie générale infanto-juvénile, les soins de longue durée et la postcure éthylique et dans celui du médico-social, qui recouvre la prise en charge de la personne handicapée. « Nous nous engageons pleinement aux côtés du Pays Centre Ouest Bretagne dans ce projet, explique le directeur général Christian Codorniou, Rappelons que le Congrès d’Ottawa a considéré en 1986 la santé comme étant une ressource individuelle que la collectivité devait garantir à chaque individu. Les besoins du territoire doivent être saisis dans un processus ascendant, devant faire émerger des préoccupations, des expérimentations qui ont peut être, jusqu’à présent, été insuffisamment cernées par des politiques descendantes. Nous proposons d’apporter notre expertise, notre aide au Pays pour qu’il avance dans cette démarche en matière de politique de santé. »

Tugdual Ruellan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *