Reconversion réussie pour Franck Wiltos en Normandie

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

L’Agefiph a organisé le 14 novembre, à la préfecture de Haute-Normandie, une présentation sur l’insertion par divers parcours de formation. Parmi eux, celui de Frank Wiltos… Frigoriste, Frank Wiltos, 38 ans, a été contraint de mettre un terme à son travail à la suite de problèmes au dos. Aucun poste ne permet d’envisager un reclassement professionnel au sein de l’entreprise. Franck est alors reconnu inapte par le médecin du travail. Accompagné par Cap Emploi et la cellule de maintien dans l’emploi Handiciper, il réalise un bilan de compétences au Greta du Havre et construit un plan de formation avec le soutien financier de l’Agefiph.

Article paru dans Agefiph Infos n° 54, janvier 2006
Directrice de la publication : Claudie Buisson
Rédactrice en chef : Nadia Guiny
Texte : Tugdual Ruellan

article téléchargeable en cliquant sur le lien :
2005.01.Agefiph_Infos.54.02.pdf

« C’était un vrai pari sur l’avenir, se souvient-il. J’ai suivi une formation en anglais au CNAM, en micro-informatique avec le Greta et l’ANPE et en transports maritimes à lTIP, Institut des transports internationaux et des ports. J’ai ainsi obtenu un diplôme de niveau bac + 2. Il me fallait à tout prix éviter une forte contrainte physique, la manutention notamment. » Frank découvre un nouveau secteur professionnel, lors d’un stage chez Féron de Clebsatell, entreprise de consignation maritime, employant quelque 70 salariés. Au final, Frank est embauché afin de s’occuper de la logistique des escales des navires. « Je côtoyais déjà, avec mon emploi précédent, le milieu portuaire. J’ai rencontré une entreprise à l’écoute pour qui la vision du handicap n’était pas réductrice. L’important, dans une démarche de reconversion professionnelle est de se faire bien entourer. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *