Avec Comète Grand Ouest, les blessés médullaires peuvent retrouver du travail

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

A eux seuls. les accidents de la voie publique créent chaque année en France mille nouveaux cas de lésions de la moelle épinière. Pour que ces personnes puissent retrouver une activité professionnelle, six établissements ont créé en 1992. avec le concours de l’AGEFIPH, le programme Comète Grand Ouest. « On ne reclassait que 0,2 % des pathologies médullaires en milieu ordinaire de travail, se souvient Michel Busnel, médecin-directeur du centre de Kerpape, près de Lorient. Ce résultat quasiment nul nous a fait réfléchir : il n’y avait pas de raison que ces personnes ne retrouvent pas de travail ! ” C’est pour favoriser le retour dans la vie active qu’un processus d’insertion professionnelle ou de réinsertion a été mis en place.

Article paru dans Agefiph Infos n° 10, mars 1996
Directeur de la publication : Jean-Louis Ségura
Rédactrice en chef : Nadia Guiny
Texte : Tugdual Ruellan

article téléchargeable en cliquant sur le lien :
1996.03.Agefiph_Infos.10.06.pdf

« J’ai repris mes études, explique Patricia. blessée à la suite d’un accident. Quelques mois après, j’étais embauchée au Crédit agricole. . Vincent révait de sa propre entreprise : « J’ai pu créer un atelier de gavage de canards gràce au soutien que j’ai reçu. A moi maintenant de me battre pour que ça marche. »

« N’allez pas croire qu’Il s’agit de philanthropie ! »
Rodolphe, Yvan et Dominique ont, quant à eux, trouvé un emploi chez Bull à Nantes. « N’allez surtout pas croire que c’est par philanthropie ! souligne Michel Boudard, responsable des ressources humaines de cette société. Nos attentes sont exactement les mêmes que face à des personnes valides. L’étroite collaboration avec Comète a été un des facteurs du succès. » L’originalité du programme est d’avoir pensé à intégrer cette dynamique d’insertion professionnelle pendant la phase active de soins, des l’entrée de la personne dans un centre de rééducation et de réadaptation.

Médecins, ergonomes, psychologues et formateurs
Six établissements ont mis leurs savoir-faire en commun afin que les candidats disposent d’une structure complète composée à la fois de médecins, d’ergonomes, de psychologues, de formateurs ou de chargés d’emploi : l’hôpital Raymond-Poincaré a Garches (92), L’Arche à Saint-Saturnin (72), Beaulieu à Rennes (35), l’hôpital Saint-Jacques à Nantes (44), Pen-Bron à La Turballe (44) et Kerpape à Ploemeur (56). L’objectif était de réussir quarante insertions en milieu ordinaire en trois ans. Ce sont en fait cinquante-quatre personnes qui ont retrouvé un emploi. « Les budgets de nos établissements médicaux ne permettaient pas de nous occuper de l’emploi, précise le docteur Busnel. La loi de 1987 et l’ACEFIPH ont complètement changé le visage de la réinsertion professionnelle en France. obligeant à prendre de nouvelles initiatives. C’est la plus grande révolution qu’on ait jamais eue en matière d’insertion professionnelle. A nous maintenant d’essayer de faire perdurer l’initiative. » A noter pour les habitants de l’Ouest que le sujet intéresse : les six établissements de Comète Grand Ouest se retrouveront à Rennes le 20 juin pour une journée bilan, organisée par le Collège coopératif en Bretagne. Renseignements au (16) 99 54 66 01. 

Médullaire comme moelle
Un blessé médullaire est un individu victime d’une fracture de la colonne vertébrale ayant entraîné une section totale ou partielle de la moelle épinière. Quand la lésion se situe au niveau des vertèbres dorsales, seuls les membres Inférieurs sont touchés : on parle alors de paraplégie. SI c’est la région lombaire qui est atteinte, la paralysie des membres inférieurs est partielle. Le tétraplégique souffre, en outre, d’une paralysie des mains, et d’une partie ou de la totalité des bras. Plus la lésion est haute (proche de la tète), plus la victime est paralysée. Inversement, plus la lésion est proche du coccyx, moins le blessé est paralysé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *