Adieu pompes à vélo ! Brooks invente le pneu increvable

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

NVI_n_25__2__photo.jpgÇA ROULE A MONTGERMONT
Adieu pompes à vélo, rustines et chambres à air ! Finis les week. ends passés à réparer les vélos de nos chers petits. Plus d’angoisse pour partir en fauteuil roulant hors des chemins goudronnés… Le « polyuréthane micro cellulaire » va simplifier la vie des sportifs et des personnes handicapées. Voici venir le pneu increvable et, avec lui, un nouvel avenir pour le vélo…

Article paru dans Nous, Vous, Ille n° 25, juillet 1994
Rédactrice en chef : Florence Séguret
Texte : Tugdual Ruellan
Photo : Hugues Panon.

article téléchargeable en cliquant sur le lien :
NVI_n_25__2_.pdf

Un ingénieur anglais a mis au point l’an passé ce nouveau procédé que la société Brooks France, installée à Montgermont près de Rennes, est chargée de distribuer en exclusivité sur toute la France. « Nous sommes spécialisés dans les aides pour les personnes handicapées ou les personnes âgées, comme le fauteuil monte-escalier ou le trimobile, explique le responsable M. Huasse. Ce pneu, que nous avons d’abord imaginé pour les fauteuils roulants, s’adapte en fait très bien à toutes sortes de cycles.

Fauteuils roulants et bicyclettes
Côté esthétique, rien à dire : à première vue, le pneu increvable ressemble à s’y méprendre au bon vieux pneu traditionnel de caoutchouc de nos grands-pères en étant quatre fois plus résistant. Moulures identiques. On peut même faire son choix dans une importante gamme de coloris et de crampons, suivant que l’on choisit les chemins sablonneux ou les pentes escarpées. Côté résistance, sa durée de vie serait quatre fois plus importante que le pneu classique. Il résiste autant à l’usure qu’à la déchirure. Une usine, inaugurée par la princesse de Galles en 1992, a été spécialement installée au nord-est de l’Angleterre, à Middlesbrough sur les berges de la rivière Tees. Le pneu vert y est soumis à toutes sortes de tests dont certains sur planches à clous et débris de verres. Côté confort, il est 30% plus léger et des milliers de petites cellules d’air, enfermées dans une matrice de polyuréthane, font office d’amortisseurs. Rien à voir avec les roues pleines de la draisienne ou autre ancêtre du vélocipède. Le pneu s’adapte à toutes sortes de diamètres de roues et convient particulièrement aux fauteuils roulants, y compris ceux munis de roues obliques. Il est enfin recyclable pouvant être refondu et réutilisé dans la fabrication d’autres pneus.
 Contact : Brooks.France, ZA de la Marebaudière 35760 Montgermont (99.68.90.83).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *