Le n°1 du magazine de Pipriac Communauté vient de paraître

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - collectivité territoriale

2009.04.Pipriac_Communaute_n_1__1_.jpgPipriac Communauté a désormais son magazine.
Le premier numéro vient de paraître, publication pilotée par la Commission communication de la communauté de communes sous la responsabilité de son président, Laurent Collot. Au sommaire, une présentation de la communauté de communes, le point sur le développement économique, culturel, touristique, evironnement et cadre de vie, aménagement du territoire, services à la population.

Deux portraits, celui de Pierre Hamon de Bruc-sur-Aff, artiste peintre à ses heures, et Pierre Parmentier, responsable de Agate Création à Guipry.

Responsable de la publication : Laurent Collot
Rédaction : Tugdual Ruellan
Conception graphique : Izatis communication à Questembert
Imprimerie Pierre

magazine téléchargeable en cliquant sur :
2009.04.Pipriac_Communaute_n_1__1_.pdf

Edito
Remettre en question nos façons d’agir, de penser et surtout aller vers plus de partage…

« C’est avec une grande satisfaction que je rédige ces quelques mots pour le numéro 1 du magazine de Pipriac Communauté que vous découvrez. En accord avec l’ensemble des élus communautaires, nous avons pour ambition de vous tenir informés des compétences que la collectivité a en charge et de l’ensemble des services, activités et événements qui se déroulent sur notre territoire, le canton de Pipriac. De la même façon, notre site internet sera opérationnel en septembre 2009, pour répondre de façon plus complète à vos attentes.

A l’heure ou la taxe professionnelle est sur la sellette avec le législateur qui va certainement la remplacer par une taxe plus équitable et moins pénalisante pour les entreprises dynamiques, où les futurs élus de l’intercommunalité seront élus au suffrage universel aux prochaines élections municipales, et / où le poids des communautés de communes va croître de plus en plus, il nous a paru impératif de vous présenter nos nombreuses activités et nos objectifs pour demain.

Nous reviendrons plus en détail sur notre projet de maison communautaire qui verra le jour en 2010 à Pipriac, près de la salle polyvalente actuelle et qui accueillera les services administratifs, le Point accueil emploi (PAE), le Point information jeunesse (PIJ), l’Office intercantonal sports et jeunesse et beaucoup de permanences de services publics. Nous tenons fortement à ce que ce futur complexe soit ambitieux en termes de qualité environnementale et serve de vitrine en tant que bâtiment à basse consommation d’énergie.

En cette année 2009, où les perspectives sont peu réjouissantes à court terme, nous restons à l’écoute des besoins et doléances de vous tous, habitant le canton de Pipriac Communauté. Cette crise sera certainement le révélateur de certaines de nos erreurs ou ignorances passées et devrait nous pousser à remettre en question nos façons d’agir, de penser et surtout à aller vers plus de partage.

Je renouvelle mes remerciements à l’ensemble du comité de pilotage pour l’ensemble de leurs travaux et souhaite longue vie à ce magazine que nous ferons évoluer ensemble. »

Laurent Collot, Président de Pipriac Communauté

Une idée, un savoir, un personnage, un artiste, une idée d’entreprise originale, un métier d’antan… Il y a tant de talents à côté de chez nous.

Pierre Hamon, artiste peintre à Bruc-sur-Aff

Pierre_Hamon_-_TR__5__-_Copie.JPGL’artiste s’est installé dans la petite véranda, porte d’accueil qui s’offre au visiteur. Il y a cet océan déchaîné, ce soleil couchant au Maroc, ces fruits exubérants. Il y a aussi, bien en évidence, ces nus coquins de femmes pulpeuses qui s’offrent au regard : « Il y a une certaine analogie entre le corps d’une femme et un fruit… Ce sont les rondeurs ». Pierre Hamon, qui « court allègrement vers ses 89 berges », a peint toute sa vie. Alors, au fil des ans, les croûtes se sont entreposées, témoins durables des instants qui passent. Plus une place sur les murs de la salle à manger, du salon ni de la chambre d’amis… Les peintures de Pierre tapissent le moindre recoin de la maison. Natures mortes alternent avec paysages et portraits. Autant d’images fugaces qui traversent son esprit, reproduction d’une photo ou encore commande d’un ami.

Pierre Hamon est originaire d’Ancenis, mais vit à Bruc-sur-Aff depuis l’âge de la retraite : « le pays de mon père et une commune que je connais bien pour être venu m’y réfugier durant la guerre. » L’homme a toujours aimé crayonner, dessiner, peindre. Après le certificat d’études, un enseignant repère le talent naissant. « Mes parents étaient d’origine modeste. Pas question d’envoyer leurs fils aux Beaux-Arts ! Alors, je suis entré à l’école professionnelle dans la section modelage pour finalement devenir dessinateur aux PTT. » Petit à petit, Pierre gravit les échelons de la hiérarchie et devient chef dessinateur. Il part travailler au Maroc puis à Rouen avant de terminer sa carrière à Nantes. Jamais le goût pour la peinture ne le quitte. « J’aime les choses rondes. Ce sont toujours des images figuratives, jamais d’abstrait ni de psychédélique. Ma mer et mon ciel sont bleus… ou gris. Ça me vient comme ça, un bout de carton et c’est parti. J’ai plusieurs chantiers en même temps. Le plus difficile, c’est de rendre le velouté des pêches. » Pierre Hamon fait partie d’un groupement d’artistes, Art’ Coat, basé à Langon. On peut découvrir trois de ses œuvres à la mairie de Bruc-sur-Aff : l’inauguration de la mairie du 10 janvier 1998, le château de la Boulaye et l’ancienne mairie.

Le savoir verre d’Agate création à Guipry

Agate_-_TR__22__-_Copie.JPGCalixte Pommier fait un métier rare. Il est argenteur. Par électrolyse, de savants et secrets procédés de fabrication, il réalise ou rénove des miroirs anciens ou vénitiens. « Nous avons tous nos petits secrets de fabrication, confie l’artiste, qui doit partir en retraite cette année. Mais le savoir-faire a tendance à disparaître en France. Nous réalisons aussi l’argenture sur tout support verrier, avec ou sans réserve, selon les croquis ou lettrages que le client nous soumet. » Au deuxième étage du bâtiment, non loin du port de Guipry, Samuel Posnic travaille le verre. Il a fini troisième au concours des jeunes verriers et s’enthousiasme de cet emploi inespéré à Agate Création : « Nous fabriquons de vrais vitraux, verres découpés, assemblés au plomb et soudés à l’étain, à la manière traditionnelle. » Un peu plus loin, il y a l’atelier de gravure peinture qui propose dépolissage uni ou avec réserve du verre, gravure de tout style et mise en couleur de différents motifs. Et l’atelier de signalétique et d’impression numérique, doté d’un équipement de conception de traçage et de découpe assistée par ordinateur, pour réaliser lettrages, logos, décors adhésifs, posés ou prêts à poser, sur tout support.

Impression numérique sur verre

L’entreprise a été créée en 1994 par Pierre Parmentier. Olivier Noblet l’a rachetée en janvier 2008 et a su lui donner une impulsion nouvelle : le maintien des savoir-faire anciens associé aux besoins et techniques modernes de communication. « Nous faisons de la publicité adhésive, signalétique sur des véhicules, panneaux de chantiers, de la gravure sur verre, des stickers personnalisés à partir d’une photo, d’un dessin, d’une reproduction. » Les clients, majoritairement des professionnels, sollicitent Agate Création pour une installation de magasin, un décor d’hôtel ou de restaurant, des menuisiers, des fabricants de cuisine. Depuis peu, l’entreprise propose l’impression numérique sur verre ou sur miroir, à partir d’un fichier transmis par le client.
Contact : Agate Création, 13 rue des Gabelous – 35480 Guipry
Tél. : 02 99 34 25 42 – fax : 02 99 34 25 60
courriel : agate.creations@wanadoo.fr – site : www.agatecreations.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *