L’oscar de bronze aux petits fours de Traiteur de Paris à La Guerche-de-Bretagne

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - vie locale

2003.12.06.OF35__photo_.jpgL’entreprise Traiteur de Paris, basée à La Guerche-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine, a remporté l’oscar de bronze aux Oscars d’Ille-et-Vilaine 2003
30 millions de petits fours chaque année pour Traiteur de Paris
A peine sorti de l’Ecole de commerce, Denis Pinault originaire de Rennes, décide d’effectuer un service volontaire en entreprise. Il part pour l’Allemagne et rencontre un traiteur de produits frais qui accepte de l’accueillir et lui transmettre le métier. Le jeune aventurier est conquis. De retour en France, il se lance dans la vente de produits frais, depuis une petite cuisine de 80 m2 de la région parisienne. La clientèle est au rendez-vous. En 1993, Denis Pinault crée à Chevilly-Larue, non loin de Rungis, Traiteur de Paris, avec un simple capital de 50 000 F : « Nous fabriquions nos produits et organisions des réceptions pour des entreprises ou des collectivités locales, se souvient-il. L’activité a vite évolué vers une fabrication de produits surgelés haut-de-gamme et nous sommes progressivement passés d’une production artisanale à une production semi-industrielle, puis industrielle. Grâce à ce savoir-faire de traiteur traditionnel, nous avons réussi à fabriquer de manière très professionnelle et à grande échelle, des petits fours. »
Photo, de gauche à droite : Etienne Pazzaia (directeur de l’usine de La Guerche-de-Bretagne), Denis Pinault (PDG) et Yann Le Moal (directeur du secteur recherche et développement).

Article paru dans le supplément Ouest-France (Ille-et-Vilaine) du 6 décembre 2003
Directeur départemental : Hervé Bertho
Texte et photo : Tugdual Ruellan

article à télécharger en cliquant sur :
2003.12.06.OF35__1_.pdf

De retour au pays
Très vite, la question du développement se pose et les mètres carrés en région parisienne sont rares et plutôt chers. A la suite d’un article paru dans la presse, l’agence départementale de prospection d’entreprise, ID 35, contacte Denis Pinault : « On nous proposait plusieurs sites pour nous installer en Ille-et-Vilaine. Cet appel est tombé à point nommé car il devenait urgent d‘envisager une délocalisation pour construire une usine conforme aux normes européennes, répondant aux attentes de plus en plus fortes de nos clients. » En 2000, Traiteur de Paris s’installe à La Guerche-de-Bretagne avec une trentaine de personnes. L’activité reste néanmoins à Chevilly-Larue. Le chef cuisinier, Yann Le Moal, présent dans l’entreprise depuis 1995, suit le mouvement des Bretons et devient directeur du développement des produits tandis qu’Eric de Simone, de formation ingénieur, développe le processus de fabrication. En 2002, Denis Pinault achète une usine à Roanne spécialisée dans le dessert surgelé haut de gamme. « Nous sommes 110 aujourd’hui et envisageons d’embaucher prochainement une vingtaine de personnes. Des travaux d’agrandissement sont envisagés fin 2004. Ce sont quelque 30 millions de petits fours qui sortent de nos ateliers chaque année, soit 30.000 palettes qui transitent par la Guerche-de-Bretagne. »

Denis Pinault : « Garder ce qui fonde notre culture d’entreprise »
Sur quelles bases se fonde la réussite de votre entreprise ?
Denis Pinault : « D’abord, sur un travail en équipe avec des collaborateurs animés par le même objectif. Personne, dans l’entreprise, ne laissera partir un produit qui ne réponde pas totalement aux règles définies dans le cahier des charges. L’équipe d’encadrement a réellement le sentiment de partager une aventure basée sur la volonté de construire quelque chose d’ambitieux. »

Quels sont vos espoirs et vos pistes de développement ?
D.P : « Nous avons racheté il y a un an et demi, une entreprise à Roanne, spécialisée dans le dessert individuel surgelé haut-de-gamme, employant 40 personnes. Le produit est différent mais la clientèle est identique… Elle tourne désormais en parfaite symbiose avec les deux autres sites de La Guerche et de Chevilly-la-Rue. Le siège social, basé en région parisienne, est actuellement en cours de transfert vers l’Ouest. Notre volonté est de développer l’exportation qui représente actuellement 15 % de notre chiffre d’affaires. Le produit, haut de gamme, porte en lui l’image de la gastronomie française et est très apprécié par nos voisins anglais, espagnols ou italiens… Notre nom, Traiteur de Paris, s’il est quelque peu difficile à porter en Bretagne, est en revanche un avantage pour l’export. Nous démarrons à la fin de l’année avec Cysco, le leader grossiste en distribution d’hôtels et restaurants aux États-Unis. Début 2004, nous agrandissons l’usine afin de doubler la superficie ; il y aura, bien entendu, des embauches à la clé. Nous souhaitons nous positionner parmi les leaders en France du canapé et du petit-four haut-de-gamme. Trois ans après la délocalisation, le chiffre d’affaires s’est multiplié par 3. A La Guerche, nous allons terminer l’année à 6 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec une évolution de plus de 50 % ! Mon rêve ? Pérenniser l’entreprise et garder ce qui fonde notre culture d’entreprise. »

Que représentent pour vous les Oscars ?
D.P : « Ce prix est une bonne récompense pour toute l’équipe. Nous le dédions d’abord à tous ceux qui nous ont aidé à nous installer en Bretagne, en particulier à M. Lassourd, ancien sénateur-maire de La Guerche-de-Bretagne. »

Les grands moments
1993 : création de Traiteur de Paris à Chevilly-Larue ;
1997 : la production de mignardises surgelées passe au stade semi-industriel ;
1999 : Nef d’or de la CCI de Paris remise à Traiteur de Paris pour son innovation ;
1999 : construction de l’usine à La Guerche-de-Bretagne de 1500 m2, avec un process automatisé pour les mignardises avec le soutien du département ;
2002 : reprise d’une usine de surgelés à Roanne de 1500 m2, spécialisée dans la fabrication de pâtisseries surgelées haut de gamme.

Quelques chiffres
110 salariés sur les trois sites ;
chiffre d’affaires 2000 : 1200 M€ ; 2001 : 2000 M€ (+ 66 %) ; 2002 : 3654 M€ (+ 82 %) ; 2003 (estimatif) : 5500 M€ (+ 50 %) ;
60 personnes travaillent sur le site de La Guerche (90 dans les périodes de fêtes de fin d‘année).

Trois filiales :
Canapés and Co : basée à La Guerche-de-Bretagne (35), spécialisée dans la fabrication de canapés et mignardises surgelés ;
Desserts ans Co : basée à Roanne (42), spécialisée dans la fabrication de desserts surgelés ;
Saveur and Co : basée à Chevilly-Larue (94), spécialisée dans la fabrication d’entrées et de tartines en frais et surgelées.

Traiteur de Paris – ZI La Garenne
35130 La Guerche-de-Bretagne
Tél. 02 99 96 01 00 – fax 02 99 96 01 01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *