Oscar : le rallycross de Lohéac fait rêver les pilotes

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - sport

NVI_n_63__3__photo.jpgOscars d’Ille-et-Vilaine 2003
En 1976, Michel Hommell, patron de presse et entrepreneur, lance l’idée d’un rallycross à Lohéac. Le comité des fêtes de Lohéac et l’Écurie Bretagne, club de sport automobile reconnu, concrétisent la manifestation. Depuis, chaque année, 65o bénévoles se mobilisent pour accueillir à Lohéac les plus grands pilotes et 50 000 spectateurs. Et ça fait 27 ans que ça dure…

Article paru dans Nous, Vous, Ille n° 63, janvier 2004
Rédactrice en chef : Florence Séguret
Texte : Tugdual Ruellan
Photo : Charles Crié

article téléchargeable en cliquant sur le lien :
NVI_n_63__3_.pdf

Le président Patrick Germain n’est pas peu fier de l’opération réalisée à Lohéac, petite commune de 700 habitants, située à mi-chemin entre Rennes et Redon. Le rallycross, lancé il y a 27 ans, a acquis ses lettres de noblesse dans le monde sportif. Il est devenu au fil des ans une manifestation de référence en France et l’un des plus grands rallycross d’Europe. Rendez-vous incontournable du sport automobile où se croisent de grands noms comme Pescarolo, Ragnotti, Beltoise, Prost ou Todt. La raison de ce succès ? « Nous gardons la tête sur les épaules, confie Patrick Germain, qui a pris le pilotage de l’association en 1993, à la suite de Pierre Tollemer, fondateur de l’Ecurie de Bretagne et co-fondateur du rallycross avec Michel Hommell et Yves Plantard, président du comité des fêtes. Notre structure est restée associative et fonctionne sans permanent. Nous gérons un budget de 0,4 million d’euros en affichant une transparence fiscale totale, gagnée de haute lutte.  » Tous les contrôles des services fiscaux ont conclu à la non lucrativité de l’association.
Le circuit, propriété de l’association, est devenu un modèle de sécurité. Deux courses, auxquelles il est fréquent de croiser des stars du show-biz et de la télévision, y sont organisées chaque année : un rallycross en septembre et un rallye sur route. Lohéac-Pays de Vilaine, en mars. Dans la tête des habitants de Lohéac, les grandes dates s’égrènent comme autant de souvenirs mémorables. 1978 : c’est l’accueil du premier championnat d’Europe de rallycross, qui sera renouvelé en 1984, 1988, 1993 et 2001. Cette année-là, l’association obtient le titre de la meilleure organisation européenne et enregistre, avec plus de 50 000 personnes, la plus grande affluence pourune compétition de rallycross. « Nous sommes aujourd’hui la troisième épreuve de circuit en France après les 24 Heures du Mans et le Grand Prix de France en Formule 1 ! » L’Ecurie de Bretagne, créée en 1965, a fait de Lohéac son lieu d’ancrage. Elle compte de multiples champions et suscite des vocations chez les jeunes pilotes. Quatre écoles de pilotage travaillent toute l’année, proposant stages et formations diverses.

VILLAGE DE L’AUTOMOBILE
Mais plus encore, Lohéac est devenu le village de l’automobile. Pas un lieu ici où l’on ne parle voiture, mécanique ou pilotage. Les crissements de pneus et les odeurs d’huile brûlée enflamment facilement les esprits. La zone artisanale dédiée à l’automobile compte deux usines de construction d’où sortent la Berlinette et la Formule France. Le musée de l’automobile, qui regroupe les plus beaux fleurons de la mécanique, tous en état de marche, accueille près de 100 000 visiteurs. L’accueil est devenu une priorité, plus encore, un engagement : l’on trouve à Lohéac sans difficulté, chambres d’hôtes, restaurants, salles de banquets ou de séminaires. Tant et si bien que bon nombre d’autocaristes ont inscrit la visite de la commune à leurs circuits.
Tugdual Ruellan.
RALLYCROSS DE LOHEAC
Patrick Germain – tél. 02 99 30 61 03
site : www.rallycrossloheac.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *