Trois frères racontent la commune de Monterfil

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - patrimoine

NVI_n_64__3__photo.jpgTrois frères, Alexandre, Edmond et Henri Boucard, ont uni leurs efforts pendant plus de six ans pour rédiger une somme de près de 400 pages sur Monterfil en Ille-et-Vilaine. Le livre retrace l’histoire de la commune de 1789 à 1970 à travers témoignages, lettres, photos, bulletins communaux et paroissiaux. Il en est déjà à son troisième tirage.

Article paru dans Nous, Vous, Ille n° 64, avril 2004
Rédactrice en chef : Florence Séguret
Texte : Tugdual Ruellan
Photo : Franck Hamon

article téléchargeable en cliquant sur le lien :
NVI_n_64__3__.pdf

Alexandre, agriculteur retraité de Monterfil, est surpris, lorsqu’en 1994, alors qu’il commence à enregistrer ses premiers témoins, de voir ressurgir des souvenirs anciens, jusqu’alors inconnus, tus ou disparus de la mémoire collective. Les cassettes ne tardent pas à s’accumuler, vite complétées de recherches documentaires et bibliographiques. Les premières recherches portent sur la période d’occupation allemande. Les faits sont nombreux car une base de surveillance radar était installée sur la commune. En 1995, Alexandre fait paraître, avec l’aide du journaliste, Georges Duvivier, « Monterfil sous l’occupation », supplément du bulletin municipal. Il en sera vendu 800 exemplaires. Edmond, ancien électronicien, se passionne pour le travail que vient d’entreprendre son frère ; il propose de prendre en charge la saisie informatique et la mise en page des informations patiemment recueillies ; Henri, enseignant retraité, relit et corrige. C’est décidé, les trois frères vont écrire l’histoire de Monterfil. « Nous avons commencé par enregistrer notre mère. Elle est décédée en 2001 et avait 12 ans en 1914. Tout était clair et précis dans sa mémoire. » Bientôt, derrière les noms inscrits sur le monument aux morts, réapparaissent des visages et les drames du conflit de 1914. La quête se poursuit directement sur les lieux des combats, à Verdun, dans la Meuse, la Lorraine, la Marne. Durant trois semaines, les frères enquêtent, épluchent les archives : « Nous avons presque tout retrouvé : les lieux et circonstances des décès des soldats partis de Monterfil, le contexte et la situation politique de l’époque. L’émotion a été grande à notre retour. Beaucoup de familles ont découvert un bout de leur histoire, la trace du grand-père ou de l’arrière grand-père mort au combat. » Les recherches s’élargissent, s’intéressent à toutes les guerres mais aussi aux joies et événements marquants : le cahier de doléances de la Révolution, l’installation de la famille Oberthur, l’histoire des écoles, l’arrivée de l’électricité, de l’eau, le remembrement, la construction des routes… En mars 2003, le livre paraît grâce à une souscription. « Nous n’avions alors aucune idée de l’intérêt qu’il allait susciter chez les habitants. A notre plus grande surprise, nous avons recueilli 400 commandes avant l’édition. Le livre a aujourd’hui été vendu à 700 exemplaires dont 500 hors de la commune. Notre amour pour notre commune natale est partagé.. Beaucoup, qui l’on quittée, ont pu ainsi retrouver un morceau de leurs racines. » Tugdual Ruellan

« Monterfil, ses habitants, sa mémoire » (30 €) est disponible dans certains commerces ou auprès d’Edmond Boucard, 6, allée des Roctays, 35160 Monterfil (02 99 07 90 83).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *