Les pépinières de Fourneau à Paimpont, une balade nature dans un domaine privé

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - environnement

NVI_n_47__3__photo.jpgYann Le Bourdellès et son père, Joël, accueillent le visiteur aux Pépinières de Fourneau, non loin de la forêt mythique de Brocéliande. Ici, pas d’allées tracées au cordeau, de pelouses balayées ni de panneaux d’interdiction. Dans le parc familial, entretenu avec passion depuis cinq générations, la nature s’épanouit au rythme des saisons sur un domaine d’une dizaine d’hectares. Yann Le Bourdellès a créé son entreprise il y a sept ans après une longue expérience de pépiniériste en Corse. Il a planté là une centaine d’espèces et variétés d’arbres décoratifs, de massifs paysagers et autres plantes vivaces. Plus qu’un commerce, la pépinière se veut une porte ouverte à la balade, la découverte, la rêverie.

Article paru dans Nous, Vous, Ille n° 47, janvier 2000
Rédactrice en chef : Florence Séguret
Texte : Tugdual Ruellan
Photo : Charles Crié

article téléchargeable en cliquant sur le lien :
NVI_n_47__3_.pdf

« Nous apportons des conseils à l’aménagement pour la plantation de végétaux mais aussi pour la création d’un jardin, confie le chef d’entreprise qui a opté pour le retour aux sources. J’accueille beaucoup de visiteurs passionnés par l’environnement. Ensemble, nous partons à la découverte d’un site naturel qui a conservé et respecté les anciens savoir-faire de l’homme. » Les plantes produites dans la pépinière, espèces locales de préférence ont été retenues tant pour leurs qualités ornementales que pour leur facilité de culture et leur bon comportement dans la région comme le magnolia grandillora, les houx ou le rhododendron. « Nos spécialités sont les arbustes et arbres décoratifs ainsi que les plantes de collection pour amateurs et collectionneurs de végétaux », précise Yann Le Bourdellès. Au détour du chemin, l’on découvre des espèces rares, rapportées par un lointain ancêtre, d’un voyage de Chine ou d’Amérique comme le copalme ou l’acer davidii. Deux essences ont été classées « arbres remarquables », dont le sequoia sempervirens, l’un des plus beaux du département, avec ses 42 mètres de haut et ses 6,20 m de circonférence : « Il prospère depuis environ 140 ans dans une zone où la pluviosité annuelle atteint 850 mm en moyenne. On observe dans le voisinage un semis naturel en provenance de l’arbre le plus âgé. »

La balade est aussi un voyage dans l’histoire. Fourneau, dont le nom évoque l’exploitation de minerai, était une ancienne métairie de l’abbaye de Paimpont : « On retrouve sur l’ancien cadastre quasiment la même organisation du boisement, des talus et des haies, judicieusement disposées face aux vents dominants. Saint-Péran et Coganne étaient des chapelles dépendant de l’abbaye de Paimpont. Nous sommes ici dans une partie des jardins des moines. La vieillesse des talus, la force des arbres… Tout nous rappelle leur présence », explique le pépiniériste.
Tugdual Ruellan.

Pour visiter les Pépinières de Fourneau à Paimpont
Contact : Yann Le Bourdellès – tél. 02 99 06 80 51 ou 06 97 32 33 42.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *