Territoires d’avenir et emplois-jeunes : de bonnes pratiques de développement local

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - développement local

unadel__1_.jpgDès le mois d’août 1997, l’UNADEL, Union Nationale des Acteurs et des Structures de Développement Local, a affirmé sa volonté de s’engager dans le programme « nouveaux services, emplois jeunes ». Ce programme permet de finaliser des dynamiques de développement local par la création d’emplois pour les jeunes et, en même temps, d’expérimenter et de diffuser des pratiques de développement local à partir de la volonté de créer de nouveaux services.
Elle publie « Territoires d’Avenir et emplois jeunes » : une dizaine d’expériences dans des contextes différents, en mettant l’accent sur tel ou tel point particulier de la démarche, parce qu’ici on a su la conduire avec succès ou parce que là, on a su s’arrêter pour se poser les bonnes questions… Parce qu’elles s’appuient sur des situations concrètes que vivent les acteurs de terrain et parce qu’elles sont rédigées avec les mots qu’ils utilisent tous les jours dans les situations qu’ils rencontrent, ces pages veulent montrer que « l’animation territoriale » ne se décline pas seulement comme une technique, mais comme une façon de vivre ensemble les « Territoires d’avenir » en les articulant du local au mondial.

« Territoires d’avenir et emplois-jeunes, publication de l’UNADEL
Animation du groupe de travail : Pierre Petitbout (Ariane Développement Local) et Loïc Dutay (ADES – Association pour un développement solidaire)
Conception rédactionnelle : Tugdual Ruellan
Conception graphique : Etincelle Conseil & Création
Impression : Edivalma
Document à télécharger en cliquant sur :
unadel__1_.pdf

L’ANIMATION TERRITORIALE
Une façon de vivre ensemble les « Territoires d’Avenir »

Dès le mois d’août 1997, l’UNADEL, Union Nationale des Acteurs et des Structures de Développement Local, affirme sa volonté de s’engager dans le programme « nouveaux services, emplois jeunes », pour trois raisons :

  • La loi offre l’occasion de faire des jeunes, un levier du changement ;
  • Sa mise en oeuvre concrète fait appel aux outils et aux pratiques du développement local : la proximité, le contrat, l’articulation entre les différents niveaux d’acteurs ;
  • La notion méme de nouveaux services appelle à explorer le champ immense des services communautaires dans un esprit d’utilité sociale et solidaire.

Ce programme permet de finaliser des dynamiques de développement local par la création d’emplois pour les jeunes et, en même temps, d’expérimenter et de diffuser des pratiques de développement local à partir de la volonté de créer de nouveaux services. Quelques mois plus tard, la loi d’orientation pour l’aménagement et le développement durable du territoire, en introduisant la notion de développement durable dans les politiques territoriales et en mettant l’accent sur la participation, est venue apporter aux acteurs du développement local, de nouvelles raisons de promouvoir et interroger leurs pratiques. C’est l’objectif que se donnait l’UNADEL en créant une bourse d’échanges en décembre 1998, puis en mettant en place plusieurs groupes de travail au cours de l’année 1999.

« Parce qu’ils se sentent responsables de ce qui est fragile dans leur quotidien, des femmes et des hommes sur leur territoire rural ou dans leur quartier inventent un développement plus solidaire ».

SOMMAIRE

  • L’ANIMATION TERRITORIALE – Une façon de vivre ensemble les Territoires d’Avenir
  • PAYS DE LOGNE – Cohérence des actions et cohésion des acteurs pour un développement durable
  • TERRITOIRE DES VOSGES DU SUD – Mobiliser de nouveaux acteurs du développement vers une assemblée de pays
  • CARREFOUR DES PAYS LORRAINS – Mise en oeuvre d’un plan régional d’animation / Formations d’acteurs pour pratiques innovantes
  • ARIÈGE – Développement local : comment ça marche ? Formation innovante pour emplois-jeunes
  • CRÊTES PRÉARDENNAISES – Articuler proximité et pays / Naissance d’un réseau territorial d’animation
  • Recueillir les initiatives et connecter les acteurs / Nouveau métier : Opérateur de réseau
  • MARMANDE – Du guichet au projet / Un seul territoire. deux démarches parallèles
  • BERGERACOIS – Entre démarche et dispositif / Au coeur d’une tension créatrice
  • METZ – Entre ferme pédagogique et quartier de Metz / Un espace d’échange entre ruraux et urbains
  • MORLAIX – Comment valoriser les acquis de l’animation locale ? Comité de pilotage nouveaux services – emplois jeunes et conseil de développement de pays
  • Repérer, connecter et transmettre
  • UNADEL, la force d’un réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *