Carnet L’Express Centre : des initiatives multiples et diverses

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - développement local

2001.12.06.Lexpress__1__photo.jpgll fait bon vivre dans la région Centre et sa capitale Orléans. Voilà bien longtemps que les villes ont la réputation de bénéficier d’un climat social paisible, mais aussi d’un turn-over de la population active inférieur de 17% par rapport à la moyenne nationale. Une fois installé ici, on y reste parce qu’on y est bien. La région est connue pour ses espaces forestiers et ses richesses historiques, dont bon nombre ont été récemment reconnues par l’Unesco patrimoine mondial de l’humanité. Mais l’industrie n’est pas en reste, se plaçant au cinquième rang au plan national pour l’effectif salarié, sixième pour le produit intérieur brut et troisième pour l’activité de sous-traitance.
A télécharger en cliquant sur la photo

article paru dans le SUPPLEMENT CentreL’EXPRESS – 6 décembre 2001
Dossier conçu par Partenaire Ouest à Nantes
Rédaction : Tugdual Ruellan / Photo : Laurent Massillon

Parmi les secteurs les plus représentés, notons l’industrie des équipements mécaniques et la plasturgie. À noter que la parfumerie-pharmacie et l’industrie des équipements électriques et électroniques ont connu ces dernières années une très forte augmentation. Le Centre, qui contrairement aux idées reçues n’est pas tout à fait au centre géographique de la France, entretient des relations privilégiées avec l’Ile-de-France. Plus du tiers des effectifs salariés industriels de la région dépendent en effet d’un siège social situé en région parisienne. C’est dans le Loiret que la présence industrielle reste la plus marquée. La population de la ville d’Orléans et de son agglomération a connu l’une des plus fortes progressions de France, ayant gagné près de 20 000 habitants en neuf ans.

Entre 1990 et 1999, la commune d’Orléans a vu sa population passer de 105 1 I 1 à 112 600 habitants, enregistrant une hausse supérieure à 7% en 9 ans. Seules les villes de Nantes, Lille, Toulouse et Montpellier ont dépassé ce score impressionnant. Avec un bassin de vie de près de 2,8 millions d’habitants, la présence de 62 000 étudiants, un potentiel de 5 000 chercheurs et un tissu de 78 000 PME situées dans un périmètre à une heure d’Orléans, l’agglomération se positionne en véritable métropole européenne. Tandis que les métropoles ont à faire face à une dynamique démographique massive, voilà plusieurs années que le sud de la région est confronté à un exode rural qui préoccupe éluset décideurs. D’autres zones d’emplois connaissent des difficultés liées à la forte présence d’activités menacées comme l’armement, la confection ou le travail de l’or. Ce déséquilibre explique en partie les variations importantes de taux de chômage des six départements d’Eure-et-Loir, du Loiret, de Loir-et-Cher, d’Indre-et-Loire, d’Indre et du Cher. Disparités géographiques, perte de niches économiques, infrastructures de qualité sont au coeur des enjeux de demain. La région s’interroge et se hâte de construire un aménagement et un développement du territoire harmonieux et respectueux des populations.
Tugdual Ruellan.

AU SOMMAIRE

  • Un développement économique exceptionnel dans le Loiret
  • La région Centre au parfum !
  • Une nouvelle usine pour Gilles Leroux
  • Centres d’appels
  • Un nouveau laboratoire d’analyse à la Source
  • Beauvilliers attend son aéroport international
  • Feu vert pour les travaux de l’A 19
  • Les habitants de Gien retrouvent leurs quais
  • Fin de partie se joure à Tours
  • Une balade dans les vieilles rues de Tours
  • Agenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *