Les Soldats : une première de l’Opéra de Nantes

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - arts

Depuis 1995, l’Opéra de Nantes présente chaque saison une création, française. européenne ou mondiale. Cette année, après « Powder her face », premier opéra du jeune prodige anglais Thomas Ades, aujourd’hui objet des sollicitations les plus prestigieuses, voici « Les Soldats » (Die Soldaten) du compositeur allemand Manfred Gurlitt, créé en 1930 et injustement oublié depuis. « L’Opéra de Nantes est l’un des rares opéras en région qui propose autant de nouvelles productions et de créations d’opéra du XXe siècle en France, affirme Bénédicte de Vanssay, chargée de la diffusion. Cet opéra « Les Soldats », curieusement, n’avait jamais été joué en France. »

article paru dans le SUPPLEMENT Pays de la Loire L’EXPRESS – 6 décembre 2001
Dossier conçu par Partenaire Ouest à Nantes
Rédaction : Tugdual Ruellan / Photo : Laurent Massillon

A télécharger en cliquant sur ce lien

Pour cette création, la septième de¬puis 1995, Philippe Godefroid, di¬recteur général de l’Opéra de Nantes, a souhaité porter à la connaissance du public un texte de théâtre fondamental et sortir de l’oubli un compositeur qualifié de contemporain classique. « Les Soldats font désormais figure d’oeuvre incontournable pour qui veut comprendre la démarche d’un siècle foisonnant. Dans sa constante prédilection pour le théâtre musical, Manfred Gurlitt fut en son temps précurseur par le choix de ses sujets inspirés d’ouvrages dramatiques qui allaient se révéler au XXe siècle comme les grands classiques du théâtre germanique : il entrepris, comme Berg, de composer un opéra d’après le « Wozzeck » de Buchner, puis en 1930, inspiré par la pièce de Lenz, il créa ses « Soldats » alors que Zimmermann ne donna les siens qu’en 1965. » (16, 18 et 20 janvier 2002.)

En janvier, c’est la voix des enfants qui emplit l’Opéra. Relevant le défi lancé par Britten, « Chemin faisant » est un opéra conçu par des enfants de CMI et CM2, entourés de professionnels comme Jeanne Benameur pour le livret et Vincent Bouchot pour la musique. Les thèmes que sont l’imagination, l’inspiration ou la poésie ne laisseront personne indifférent. Après une première expérience à l’Opéra de Rennes, « Chemin faisant » sera présenté avec la Maîtrise et les choeurs de l’Opéra de Nantes. « Ce qui est accessible aux gosiers des enfants l’est aussi aux oreilles d’auditeurs non avertis, atteste le compositeur Vincent Bouchot. Or, ce sont ces auditeurs qui m’intéressent. J’ai cherché, dans ma partition, à retrouver quelques chose de cette simplicité abstraite qu’est le langage des enfants, en développant de courts motifs qui sont comme issus de comptines imaginaires. » (29 janvier 2002.)
Tugdual Ruellan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *