Co&Co (Concombres & Courgettes) : manger local et circuits courts au Val-d’Europe

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - développement durable

manger_bio_au_val_d__Europe.bmpDans le cadre de la formation M2 Stratégie du Développement Durable et Responsabilité Sociétale d’Entreprise, et d’un module « Gestion de projet », Alexis BOST, Laure GARDETTE, Jean-Sébastien GUILLOU, Hélène HUET, Raphaële SEBBAN et Philippe THIBAULT travaillent sur une structure innovante de distribution en circuit court, de produits maraîchers issus de l’agriculture biologique.

Le département de Seine-et-Marne a comme principal avantage de posséder la plus grande Surface Agricole Utile d’Ile-de-France (60 % du territoire). Ses communes sont sensibilisées aux enjeux d’une agriculture de proximité et à une consommation de produits sains et de qualité pour sa population.

article à découvrir en cliquant sur le lien :
www.lemarchecitoyen.net/UPLOAD/article/pages/653_article.php

Une conférence-débat : « De la production à la distribution en circuit court de produits maraîchers » s’est tenue le 5 juin 2009 à à Marne-la-Vallée / Val d’Europe.

I – Présentation du projet
Le projet Co&Co (Concombres & Courgettes) est né de la volonté commune d’un groupe d’étudiants d’innover dans un domaine qui les motive particulièrement : le « manger local » et de membres de la Jeune Chambre Economique (JCE) de Seine-et-Marne sensibilisés au thème du Développement Durable.

II – Contexte
Le département de Seine-et-Marne a comme principal avantage de posséder la plus grande Surface Agricole Utile d’Ile-de-France (60 % du territoire). Ses communes sont sensibilisées aux enjeux d’une agriculture de proximité et à une consommation de produits sains et de qualité pour sa population. Dans le cadre de la formation M2 Stratégie du Développement Durable et Responsabilité Sociétale d’Entreprise, et d’un module « Gestion de projet », Alexis BOST, Laure GARDETTE, Jean-Sébastien GUILLOU, Hélène HUET, Raphaële SEBBAN et Philippe THIBAULT travaillent sur une structure innovante de distribution en circuit court, de produits maraîchers issus de l’agriculture biologique. Cette étude fera l’objet de rendu d’un livrable qui aura la forme d’un Business Plan. Ce mode d’emploi permettra la création d’une telle structure. Dans un souci de concrétisation de leur étude un partenariat s’est construit. D’autre part les membres de l’association ont souhaité aller plus loin en prenant en considération également l’offre de production.

III – Objectif du projet
« Manger Bio au Val d’Europe : et si c’était possible ? »
Une conférence-débat est organisée pour sensibiliser à la création d’une offre de production et de distribution de produits maraîchers issus de l’agriculture biologique ou raisonnée afin de répondre à une demande forte des consom’acteurs pour manger local.

Pourquoi ?

  • Sensibiliser à la consommation responsable
  • Sensibiliser la population à la découverte de production maraîchère issue d’agriculture biologique vers une distribution en circuit court
  • Etablir des relations entre consommateurs et agriculteurs
  • Aider les maraîchers seine et marnais à se développer
  • Sensibiliser les potentiels porteurs de projets pour se lancer ou convertir leur production en agriculture biologique
  • Afficher notre implication sur le thème du Développement Durable

Pour qui ?

  • Les Collectivités territoriales et autres porteurs de projet
  • Le monde de l’Entreprise
  • Le monde Agricole
  • La population

Conférence-débat : “Manger Bio au Val d’Europe et si c’était possible ?”
Sensibiliser à la création d’une offre de production et de distribution de produits maraîchers afin de répondre à une demande forte des consom’acteurs pour manger local.

Le vendredi 5 juin 2009
à l’auditorium de la médiathèque centrale de Val d’Europe à 19h30.
2 place d’Ariane
77700 SERRIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *