Carnet L’Express : les Pays de la Loire surfent sur la toile

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - développement local

2004.03.29.PdL.Lexpress__1__photo.jpgLa planète fête l’internet durant toute la semaine, jusqu’au 4 avril, et plus d’un millier de manifestations sont prévues en France pour célébrer ce nouvel outil de communication qui a révolutionné bon nombre de nos modes de relations et de travail (www.fete-internet.fr). Pour le meilleur et pour le pire… La fête sera aussi l’occasion d’une grande consultation sur la charte d’éthique et de civilité commune aux usagers d’internet, proposée par le gouvernement français en décembre 2003 lors du Sommet mondial sur la société de l’information à Genève, qui pourrait être adoptée lors du Sommet de Tunis, l’an prochain.

A télécharger en cliquant sur l’image

SUPPLEMENT PARU DANS L’EXPRESS – 29 mars 2004 (Pays de la Loire)
Dossier conçu par Partenaire Ouest à Nantes
Rédaction, reportages : Tugdual Ruellan
Photos : Laurent Massillon

Plusieurs études ont établi les liens qui existaient entre informatisation, connexion à l’internet et performance économique. Les entreprises qui ont choisi de se relier ainsi à la grande toile planétaire seraient plus dynamiques et inscrites dans une démarche plus profitable de leur activité, avec de meilleures évolutions de chiffre d’affaires, de rentabilité et d’emploi. L’insee a confirmé cette tendance en révélant que les petites entreprises industrielles, de moins de 20 salariés, qui étaient connectées avaient une croissance deux fois plus élevée que les entreprises non utilisatrices d’Internet, étaient deux fois plus exportatrices et qu’elles rémunéraient mieux leurs salariés ».

La région des Pays de la Loire n’est pas en reste. Très tôt, une réflexion s’est engagée, aux côtés de sa voisine, la Bretagne, pour doter les utilisateurs des réseaux et connexions nécessaires à la bonne utilisation de l’internet. C’est ainsi qu’un vaste projet interrégional à haut débit a vu le jour en septembre 2001, nommé MégaIis. Pour faire vivre ce réseau et enrichir l’offre de services, les deux régions animent une politique active en matière de développement des usages, marquée par la création d’une cellule commune d’animation et l’organisation d’appels à projets conjoints. Les trois premiers ont permis d’aider et d’accompagner la réalisation de multiples projets dans des domaines aussi divers que la santé (télémédecine), l’ensei¬gnement, la formation (télé enseignement), la culture (numérisation de documents anciens), le tourisme (balades virtuelles) ou les services aux citoyens (visioguichets). Un quatrième appel à projet vient d’être lancé. Il porte sur de nouveaux services haut débit permettant aux entreprises et aux communautés d’intérêt général de développer des projets innovants notamment dans les secteurs de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la télémédecine, de l’éducation, de la formation continue, des services aux citoyens, de la culture, du tourisme. Les régions espèrent ainsi favoriser la circulation de l’information et du savoir. Combler aussi les inégalités qui demeurent entre les villes et le milieu rural pour que demain le haut débit soit accessible en n’importe quel lieu.
Tugdual Ruellan

AU SOMMAIRE :

  • Toujours des réticences à la connexion internet
  • Handijob, un nouveau site pour l’insertion des personnes handicapées
  • Une idée de week-end d’un simple clic
  • Le haut-débit a permis à Anacrouse de s’implanter au village
  • A la rencontre des consommateurs par l’internet
  • Agenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *