Nicolas Hulot : « On a confondu progrès et performance ! »

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - développement durable

2004.06.14.Bretagne.Lexpress__10__photo.jpgL’école Nicolas Hulot pour la nature et l’homme
Soutenue par la Fondation de France, l’école Nicolas Hulot pour la nature et l’homme vient d’ouvrir ses portes au parc de Branféré, au Guerno, dans le Morbihan. Sa vocation ? Permettre à chacun de devenir un citoyen responsable et acteur de son environnement, pleinement conscient que le futur de l’humanité est conditionné au respect de la biodiversité. Un dimension qui, pour Nicolas Hulot, s’inscrit au cœur d’une démarche de développement durable.

A télécharger en cliquant sur la photo

article paru dans le SUPPLEMENT Bretagne L’EXPRESS – 14 juin 2004
Dossier conçu par Partenaire Ouest à Nantes
Rédaction et photo : Tugdual Ruellan

« On a, je crois, jusque là confondu progrès et performance. Au sens éthymologique, le progrès c’est le mieux-être de l’homme, ce qui participe à améliorer la condition humaine, durablement. Il y a donc un changement d’état d’esprit à créer pour faire en sorte que nos impératifs d’aujourd’hui ne compromettent pas les nécessités de demain. C’est bien là une démonstration d’une nouvelle expression de solidarité qui s’inscrit dans le temps, dans un futur immédiat. Le développement durable est aussi une occasion de redéfinir le mot progrès et d’en redonner du sens. » La fondation Nicolas Hulot a mis en place un comité de veille écologique, constitué de chercheurs, enseignants, professeurs d’université, spécialistes du droit environnemental, de l’énergie, de la biodiversité et des changements climatiques.
Tugdual Ruellan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *