La Lettre d’information n°13 d’Inserthive 29 pour l’insertion des travailleurs handicapés

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

2004.09.Inserthive.Lettre_n_13-1-reduc.jpgEDITO
CRAM de BRETAGNE : favoriser le maintien dans l’emploi et préserver l’autonomie des personnes handicapées
La CRAM de Bretagne porte une attention particulière aux assurés sociaux les plus en difficulté, confrontés, ou susceptibles de l’être, à un problème de santé ou de perte d’autonomie. A travers son Service Social :
– elle facilite l’accès aux soins et aide la personne à élaborer un projet professionnel ou un projet de vie ;
– elle assure également un rôle de médiateur entre l’assuré et les institutions pour permettre aux personnes d’accéder à leurs droits.
Sylvie GODET Responsable Régionale du Service Social.

La Lettre d’information n°13 d’Inserthive 29 – Septembre 2004
Responsable de la publication : Président du PDITH du Finistère
Coordinatrice Inserthive 29 : Laurence Batard
Rédaction : Tugdual Ruellan
Maquette : id.celt
Document à télécharger en cliquant sur l’image

EDITO (suite)
…Son offre de service est donc fondée sur un rôle d’information, d’expertise, d’accompagnement individuel et collectif. Des missions qui amènent le Service Social de la CRAM de Bretagne à travailler en collaboration avec de nombreux partenaires.
■ Trois domaines sont couverts :
– Le maintien dans l’emploi : le Service social participe à la prévention de la désinsertion professionnelle auprès des personnes en arrêt de travail du fait d’une maladie ou d’un accident.
– L’aide aux personnes en perte d’autonomie : il recherche les solutions personnalisées pour favoriser le soutien à domicile des personnes âgées ou handicapées.
– Le droit à la santé : il accompagne les personnes en situation de précarité ou fragilisées par la maladie, l’accident afin qu’elles accèdent aux soins.

■ En direction d’un large public :
– les salariés du privé,
– les assurés sociaux malades ou handicapés, – les personnes âgée, retraitées du régime général, et leurs proches.

C’est dans le cadre de sa mission maintien en l’emploi que le Service Social de la CRAM est présent au Comité de Pilotage du PDITH. Il y représente précisément l’Assurance Maladie dans son volet social et préventif, occupant une place privilégiée d’interface entre l’Institution et ses deux autres composantes administrative et médicale, ainsi qu’avec ses partenaires et les réseaux extra-institutionnels. Sa mission première, mais non exclusive, est de contribuer à la prévention de la désinsertion professionnelle des assurés sociaux malades ou handicapés. Elle cible des publics en contrat de travail afin de les aider à se maintenir dans leur poste. leur emploi ou leur entreprise. Des protocoles de travail internes (avec les CPAM et le service médical) et externes précisent les modes d’intervention du Service social, ses publics prioritaires et ses plans d’action.

Le Service Social de la CRAM de Bretagne est largement impliqué dans la préservation de l’autonomie des personnes handicapées. Ses actions sont essentiellement préventives. A ce titre, il est présent depuis sa création dans les diverses instances du Site pour la Vie Autonome.

Les publics qu’il rencontre quotidiennement sont concernés par les objectifs de ce dispositif. En effet, la création récente du SVA est une étape importante dans la prise en compte de l’aspiration à l’autonomie des personnes handicapées. Il doit permettre d’instaurer le droit des personnes à accéder à l’autonomie la plus large dont elles sont capables dans le milieu de vie qu’elles ont choisi. Avec les Caisses Primaires d’Assurance Maladie, la CRAM participe au Comité technique de suivi, chargé de piloter le dispositif. En avril 2003. le Conseil d’Administration de la Caisse nationale d’Assurance-Maladie a adopté un certain nombre de mesures pour faciliter la prise en charge des personnes handicapées. La CRAM de Bretagne participera donc activement, dans la limite des compétences qui seront fixées à l’Assurance-Maladie par les textes en cours d’élaboration, à la mise en oeuvre des nouvelles mesures et dispositifs en faveur des personnes handicapées.

SOMMAIRE
■ SVA 29 – Site pour la vie autonome du Finistère / 2 Equal Cat Bretagne / 2
■ Adaptech / 3
■ Questions à Laurence Batard / 3
■ Réforme de la loi du 30 juin 1975 : ce qui va changer / 4
■ Projet de loi : des questions en suspens / 4
■ Point de vue : Tania Robin, chargée d’études Agefiph pour le Finistère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *