Une personne aveugle intègre l’entreprise : osez la rencontre

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

AAHVB.guide_conseils.01-reduit.jpgLE PREMIER CONTACT
Une personne aveugle ou déficiente visuelle arrive dans l’entreprise. Pas de souci ! Elle est autonome et prête à s’investir dans ses nouvelles missions.
Juste quelques conseils et précautions pour apprendre à vivre ensemble et se rencontrer…

Vous avez recruté une personne déficiente visuelle ou vous souhaitez le faire. Des informations, des conseils et diverses aides peuvent vous être proposées. Renseignez-vous…

Guide réalisé par l’AAHVB, Amicale des handicapés visuels de Bretagne
avec le soutien de l’Agefiph Bretagne BP 243, 5 rue Mancel – F-56102 Lorient Cedex
Directeur : Gérard Pinna
Conception guide : Tugdual Ruellan
Maquette : Moswo
à télécharger en cliquant sur l’image

LA RELATION
On ose la communication : « Un instant, je dois m’absenter » ; « Bonjour tout le monde ».
Règles de conduite à tenir – Par exemple, s’identifier lorsqu’on entre dans une pièce, prendre congé en sortant…

LE DEPLACEMENT
Si la personne sollicite de l’aide, si la personne est en danger : lui tenir le bras, sans pression excessive.
Indiquer verbalement les obstacles éventuels (le porte-manteau est juste derrière).

Lecture : on est ses yeux
Consignes de travail Si on lit un texte pour la personne, on ne fait pas de commentaire.
Pas d’exclamation, pas de prise de position, pas de théatralisation.
On apporte une information objective, sans intonations excessives.

AMENAGEMENT DE POSTE ET ACCESSIBILITE
La personne a repéré les lieux : le poste est aménagé. Ergonomes ou ergothérapeutes peuvent intervenir à titre de conseil et de suivi du poste (les postes sont souvent évolutifs).
Contact avec l’entreprise, repérage des lieux qui peut s’accompagner d’un professionnel (locomotion) : bureaux, couloirs, lieu de travail, toilettes… Obstacles éventuels à l’intérieur et à l’extérieur, zones de danger…

ORGANISATION
Le rapport quotidien avec les collègues
Respectez l’organisation que la personne met en place. Faites confiance…
Les collègues ont une attention particulière à porter. On organise ensemble et on respecte.
Remettez les objets là où vous les avez trouvés, ranger la chaise, fermer les tiroirs.
Facilitez l’évolution de la personne dans l’espace une fois qu’elle a pris ses repères. On ne modifie pas les repères.

LE MOMENT DU REPAS
Soyez à l’aise dans votre assiette ! Aucune crainte. La personne a reconnu les lieux au préalable, a l’habitude de manger seule. Si la personne a choisi de travailler dans l’entreprise, c’est qu’elle a travaillé au préalable sur les situations handicapantes et que son autonomie lui permet. Elle a acquis des techniques de compensation du handicap pour être intégrée socialement. Vous pouvez juste l’aider si elle le souhaite à repérer les objets en se mettant à table : sel, poivre, carafe d’eau… La prévenir lorsque les objets changent de place. Aucune barrière pour aller au self, au restaurant en ville…

Pas de tabou
Théâtre, télévision, vie sentimentale… On peut se parler de tout. Pas de censure de vocabulaire, ni sur les mots, ni sur les expressions « tu vois ce que je veux dire ». Ne pas éviter le vocabulaire en rapport avec la vue, ne pas fausser son discours.

CONTACTS
SAIA
55, rue Mgr Tréhiou 56000 Vannes
Tél. 02 97 54 26 23 – fax : 02 97 47 01 68

AGEFIPH
Centre d’affaires Ile-de-France – 4, av. Charles Tillon 35000 Rennes
Tél. 02 99 54 26 00 – fax : 02 99 59 37 88

ATLAS CAP EMPLOI
Avenue E. Michelin – ZI du Prat 56037 Vannes cedex
Tél. 02 97 47 62 30 – fax : 02 97 47 68 20 Médecine du travail Avenue Paul Dupleix 56000 Vannes T. 02 97 47 41 04 – F. 02 97 54 39 58

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *