Interview de Jean-Claude Antonni, maire d’Angers : « élus au coude à coude »

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - développement local

2003.12.18.Le_Monde-Angers-photo.jpgACT, TWR, plus récemment Thomson… En 2002, la région d’Angers subit de plein fouet les conséquences de la crise économique et avec elle, les successions de licenciements, délocalisations et autres plans sociaux. Ce sont près de 1300 emplois qui ont ainsi été perdus au sein d’une agglomération qui compte désormais quelque 270 000 habitants. Au-delà des clivages, les élus se sont rassemblés pour saisir de nouvelles opportunités. Le pari est presque relevé : déjà, près de 1000 emplois ont été reconquis.
Explications avec Jean-Claude Antonini, maire d’Angers.
article à télécharger en cliquant sur l’image

Article paru dans le Cahier du Monde « Objectif Régions » du 05/10/2004
Conception : Partenaire Régie
Rédaction : Tugdual Ruellan

«Il a fallu véritablement faire table-rase de nos divergences politiques, s’exclame le maire Jean-Claude Antonini, le visage aujourd’hui rayonnant après une année de terrible incertitude. Telle une meute, nous nous sommes rassemblés, au coude à coude, pour chasser ensemble et conquérir de nouvelles opportunités.» Dans un premier temps, Angers obtient un contrat de site. La convention, signée le 21 novembre par l’Etat, les collectivités territoriales et la chambre de commerce, permet de mobiliser les fonds structurels européens.

Parallèlement, sont revisités les investissements de l’agglomération ; d’importants moyens sont alors mobilisés pour aménager une zone industrielle qui, à terme, couvrira une superficie de 300 hectares. Un premier centre de logistique y est déjà installé. L’entreprise Cointreau, marque emblématique, a choisi d’y installer son centre de logistique international. Les établissements situés près de la gare sont prêts pour accueillir le groupe Médéric. Des plateaux équipés sont proposés à la location de centres d’appels à haute valeur ajoutée.. Stream International et le centre de voyages d’American Express sont déjà opérationnels. La ville soutient le projet Thomson «Angers 2004» de fabrication de tubes au plasma et demain, d’écrans de troisième génération. «Depuis le début de l’année, poursuit Jean-Claude Antonini, nous avons ainsi réussi à cumuler, tant en emplois endogènes qu’exogènes, près de 1000 emplois. Nous nous battons pour remonter la pente…»
Tugdual Ruellan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *