Ouest : nutrition et santé au coeur de l’assiette

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - santé

De nombreux organismes de Bretagne et des Pays de la Loire, collectivités territoriales et entreprises spécialisées dans les biotechnologies viennent de s’engager dans un vaste programme de valorisation de la nutrition et de la santé.
Trente chercheurs en nutrition des deux régions planchent actuellement autour de la définition qualitative et quantitative de l’alimentation pour les glucides complexes et les acides gras insaturés. «Le conseil régional de Bretagne a initié le programme Nutrition santé pour sensibiliser les entreprises agro-alimentaires à la valeur nutritionnelle des aliments et pour les aider à prendre en compte, dans la fabrication de leurs produits, la forte attente des consommateurs en ce domaine », explique Jean-Marc Gandon, président du CRITT Santé Bretagne, chargé de l’animation, également PDG de Biotrial, entreprise reconnue mondialement pour ses recherches de l’industrie pharmaceutique.

article à télécharger en cliquant sur ce lien

Article paru dans le Cahier du Monde « Objectif Régions » du 18/12/2003
Conception : Partenaire Régie
Rédaction : Tugdual Ruellan

De nombreux industriels se sont déjà engagés dans cette voie comme par exemple, Even qui fabrique aujourd’hui de l’alimentation pour les malades. La valorisation des algues est une opportunité que compte saisir la Bretagne ; les entreprises de cette filière, qui emploient quelques 1000 personnes, pèsent environ 200 millions d’euros. «Le créneau des produits santé peut aider les entreprises à se positionner sur de nouveaux marchés, porteurs de valeur ajoutée». Le réseau mis en place développe une approche par filière en s’appuyant sur l’ITG Ouest (lait) et CBB Développement (ingrédients, additifs) à Rennes, l’Adria à Quimper (agroalimentaire), Archimex à Vannes (process, extraction), BBV à Saint-Pol-de-Léon (fruits, légumes), le CEVA à Pleubian (algues), ID Mer à Lorient (poisson) et Zoopôle Développement à Saint-Brieuc (santé animale).

Une opportunité de développement
Une approche personnalisée est proposée à l’entreprise qui le souhaite. «Il s’agit, explique Anne-Emmanuelle, de l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation agroalimentaire, de convaincre des opportunités économiques offertes par la nutrition, d’apporter une expertise et d’offrir des pistes de valorisation, d’amélioration, d’innovation pour répondre aux objectifs de santé publique.» Un spécialiste de la nutrition appliquée à l’industrie agroalimentaire se déplace alors sur site pour accompagner le responsable d’entreprise. «Le marché des aliments santé comme les compléments alimentaires, les aliments diététiques, les aliments fonctionnels, croit au rythme de 10 à 30 % chaque année, atteste le BBV, centre d’innovation technologique, créé en 1989 à l’initiative de la filière régulière bretonne. La carte nutrition est, pour les années à venir, l’un des atouts majeurs de la Bretagne, première région agroalimentaire française.»
Tugdual Ruellan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *