Première cassette d’After Midnight : le bluegrass dans toute sa splendeur

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - musique

1993.12.16.OF.after_midnight-photo.jpgQuatre ans après sa création, le groupe After midnight » vient d’enregistrer sa première cassette. Au programme un bluegrass moderne, chaleureux et un rien nonchalant. C’est sûrement l’un des rares groupes français de bluegrass composé à la fois de musicians français, anglais et américain. A découvrir…

article paru dans Ouest-France (Redon, Ille-et-Vilaine et Bretagne), 16 décembre 1993
Texte et photo : Tugdual Ruellan
article téléchargeable en cliquant sur l’image :

Ils sont cinq et ont adopté pour la plupart, le pays de Redon. Ils jouent ensemble depuis une dizaine d’années et ont en commun cette passion pour le bluegrass, une musique chaleureuse et dynamique, née aux USA dans les années 40.

Dans le groupe, il y a Andy Arleo. Enseignant à Saint-Nazaire, une culture musicale bien ancrée, cet Américain apporte une note jazzy au groupe. Il accompagné au violon Roger Ma1, un référent de la musique folk. Il y a Richard Dewar, bien connu dans le pays, qui est aussi potier à Avessac. Dès l’âge de 10 ans, il a cotoyé les clubs folk de Bristol, sa ville natale. Avec un humour très « british », ce passionné de blues et de rock a déjà affronté sans crainte le Albert Hall, sorte d’“ Olympia » londonien. Sa femme, Justine, est professeur d’anglais. Elle chante et joue de la mandoline. Il y a aussi leur fils Sebastian, à la basse, arrivé en France vers l’âge de 8 ans. Et enfin, Didier Derennes, éducateur à Redon, qui joue du banjo américain à cinq cordes.

Le bluegrass est né dans l’état du Kentucky aux USA. « C’est Bill Monroe, expliquent les musiciens. qui a eu l’idée le premier de rassembler la guitare, le banjo, le violon, la mandoline et la basse. Il a repris des airs traditionnels, puis a commencé à composer. Le bluegrass était né. » Musique en constante évolution, mélange harmonieux des cultures irlandaises et africaines, le bluegrass a beaucoup évolué en intégrant différentes cultures musicales comme le swing, le rock ou le rhytm’n blues. « Nous jouons du bluegrass moderne, pas le traditionnel des vieilles mélodies de cow-boy, mais la musique acoustique composée à partir des années 70. » Beaucoup de morceaux sont chantés, à trois voix comme le veut la tradition vocale. Les musiciens, qui se produisent sur des scènes locales, ont aussi connu des grands moments, comme le festival country d’Angers ou de celui de l’Aber Wrac’h. L’originalité d’After midnight ? C’est sans doute l’un des rares groupes français de bluegrass composé à la fois de musiciens français, anglais et américain. « Ce qui est plutôt pratique pour les compositions », estime André Derennes. « Vous m’imaginez composer un texte en anglais ! »
La cassette du groupe est disponible auprès d’André Derennes à Saint-Jean-la-Poterie (99 71 25 94) ou au Chant de l’Alouette à Redon.
Tugdual RUELLAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *