Valeur ajoutée des projets européens : le Centre Inffo apporte la preuve par neuf

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

2008.11.Centre_Inffo_n_217-1-reduit.jpgTransformer, inventer, innover… et partager
Ce sont les maîtres mots des 700 projets du programme européen Equal développés en France entre 2001 et 2008. Le dossier de ce numéro vous propose neuf expériences qui démontrent la valeur ajoutée de ces projets. Des diagnostics. des analyses, des outils, des ressources en ligne ont pu voir le jour grâce aux fonds européens. Pour quels publics et dans quels domaines ? La palette est large, des jeunes aux seniors, des personnes handicapées à celles qui sont détenues, des habitants des zones urbaines sensibles à ceux du milieu rural, du bâtiment à l’agriculture, de la garde d’enfant à la création d’activité, etc.

Racine (Réseau d’appui et de capitalisation des innovations européennes) qui a accompagné le collectif des projets nationaux Equal, qui s’est investi dans de nombreux projets, a bien voulu piloter ce dossier et nous le remercions. Cette collaboration s’inscrit dans le partenariat noué de longue date, entre le Centre Inffo et Racine, et formalisé en 2006 par une convention. BTe recul est aujourd’hui suffisant pour analyser l’apport de la formation dans Equal et évaluer ses effets sur les publics bénéficiaires. ien que fort riches, les résultats sont encore mal connus. Pourquoi si peu de professionnels utilisent leurs travaux ? Malgré interne » malgré leur accessibilité, malgré leur gratuité, malgré les multiples situations où ils seraient utiles, les acquis de ces projets européens sont insuffisamment utilisés. Une phase de diffusion est bien intégrée à chaque programme et les porteurs de projet ne demandent qu’à partager leurs expériences et leurs productions. Ils organisent des manifestations, des colloques, réalisent des plaquettes d’informations, mais la notoriété des réalisations n’est pas à la hauteur des efforts. C’est pourquoi, avec ce numéro, Actualité de la formation permanente espère vous faire découvrir quelques unes des multiples facettes du programme Equal. Et compte sur vous pour les faire connaître autour de vous…
Patricia Gautier-Moulin rédactrice en chef.

article paru dans CENTRE INFFO n°217
Actualité de la formation permanente – « Valeur ajoutée des projets européens »
Directeur de la publication : Patrick Kessel
Rédactrice en chef : Patricia Gautier-Moulin
Coordination : Nadja Buseyne (RACINE)
Rédaction : Alain Bony et Tugdual Ruellan (à télécharger en cliquant sur l’image)

Groupement d’intérêt public Handicaps et Compétences
Concilier les temps de formation pour mieux vivre ensemble

Le projet national Les temps pour vivre ensemble vise à mieux concilier les temps de travail, de loisirs, de formation, des personnes handicapés et de leur famille, pour réduire les discriminations dont elles sont encore trop souvent victimes. Il est piloté par le Groupement d’intérêt public Handicaps et compétences et financé par le Fonds social européen dans le cadre du programme Equal (2004 – 2008). L’un des objectifs est la mise en réseau des différents acteurs, associatifs notamment, pour développer l’accessibilité, la professionnalisation et l’ingénierie. Chaque jour, les familles et les personnes en situation de handicap, se trouvent confrontées à des obstacles qui empêchent l’accessibilité au domicile, à l’école, aux lieux de loisirs ou de travail. Dès que l’un des chaînons grippe à un moment donné, c’est toute la chaîne qui déraille. De nombreuses mères d’enfants handicapés ont dû abandonner leur activité professionnelle et réduire leur vie sociale pour s’occuper d’eux. Le projet s’est attaché à mettre en œuvre et repérer les actions innovantes qui soulagent les familles. Maisons de répit qui accueillent les enfants et adolescents handicapés quand il y a rupture entre l’école et les soins, crèches multi accueil accompagnant à la fois enfants handicapés et valides, aide à l’élaboration des projets de vie, formations de parents sont autant de projets soutenus dans le cadre de ce programme Equal et développés par une vingtaine de partenaires en France.

Développer la professionnalisation et l’ingénierie de formation
En termes d’accessibilité, de nombreux projets tentent de sensibiliser le grand public, mais aussi les professionnels, aux problèmes rencontrés par les personnes handicapées. Des formations ont, par exemple, été dispensées aux professionnels en charge du bâti au ministère de la Culture. L’autre grand objectif de ce projet européen vise à la mise en réseau de tous les acteurs professionnels, institutionnels et associatifs, qui interviennent dans ce domaine. Il est essentiel que tous partagent une culture professionnelle commune, afin de partager les expériences positives et limiter les rivalités de compétences et de territoire qui parasitent les actions. Ainsi, un travail de réflexion a été mené sur des équipements, des guides et des outils communs à toutes les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Des centres ressources devraient bientôt voir le jour autour de thématiques transversales au handicap : matériel, logement, loisirs, jeux, voyages… L’accent peut également être mis sur la professionnalisation des personnes handicapées et des accompagnants : guide-interprètes, animateurs spécialisés… Des passerelles entre les diplômes devraient être mises en place au niveau européen. Sont ici présentées quelques-unes de ces initiatives développant la professionnalisation et l’ingénierie de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *