Francine de Quelen : « Les Oméga 3 pourraient influencer le développement de la barrière intestinale du nouveau-né »

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - Filière lin

VALOREX.Francine_de_Quelen__7_.JPGFrancine de Quelen, après un cursus en physiologie animale à l’université de Rennes 1, a passé un Master 2 recherche en biologie, productions animales et qualité à l’Agrocampus de Rennes. Elle a effectué son stage de Master 2 dans une équipe INRA spécialisée en « Nutrition périnatale ». L’étude réalisée dans ce cadre était financée par Valorex. Ses travaux se poursuivent avec une thèse en contrat CIFRE avec Valorex, au sein de la même équipe. Au programme, les effets des Oméga 3 dans l’alimentation humaine et animale.

Informations sur : www.valorex.com
Président : Pierre Weill
Directeur général : Stéphane Deleau
Assistante de la direction : Pascale Plissonneau
Propos recueillis par Tugdual Ruellan
Valorex – La Messayais 35210 Combourtillé – Tél. 02 99 97 63

Quel est l’objet de votre recherche ?
Nous étudions l’effet de l’alimentation pendant la phase de gestation sur le développement du système digestif du nouveau-né à partir du modèle du porcelet, le plus représentatif du nouveau-né humain. Je m’intéresse plus particulièrement aux effets des Oméga 3 dans l’alimentation de la mère sur le développement de la barrière intestinale du nouveau-né.

Pourquoi cet axe de recherche ?
La barrière intestinale représente la voie d’entrée principale dans l’organisme des bactéries ou toxines responsables de réactions inflammatoires chez le nouveau-né conduisant à des diarrhées, vomissements et douleurs intestinales. De nombreuses études ont montré les bienfaits des Oméga 3 dans l’alimentation de la femme enceinte pour le nouveau-né. Notamment, ils participent à la prévention et au traitement des réactions inflammatoires au niveau de l’intestin. Cependant les mécanismes d’action se cachant derrière ces effets ne sont pas complètement élucidés : quels rôles jouent les Oméga 3 ? Nous observons donc, entre autres, l’effet des Oméga 3 sur l’évolution de la barrière intestinale. Il y a encore beaucoup de choses à découvrir…

Quel intérêt pour les éleveurs ?
Notre expérimentation se base sur le modèle de la truie et du porcelet. Nous observons l’effet des Oméga 3 sur les capacités de reproduction de la truie, la vitalité des porcelets et leur état de santé à partir de données zootechniques. Ces évaluations intéressent directement les éleveurs. Nos travaux portent à la fois sur un aspect de nutrition périnatale humaine et un aspect de nutrition animale. Des applications concrètes concerneront ensuite tant la santé humaine que la santé animale. Rendez-vous dans un an pour une communication finale de nos résultats…

CONTACT : Francine de Quelen – francine.dequelen@rennes.inra.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *