« Pratiquons ensemble le français » : c’est la rentrée pour les ateliers à Saint-Jacques

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - diversité

St-Jacques-de-la-Lande (35)
2009.10.01.JACQUO.Pratiquons_le_francais-photo.bmpLes ateliers « Pratiquons ensemble le français », mis en place en janvier 2008, font leur rentrée au Centre de la Lande. Présentation avec Hélène Durand, animatrice socioculturelle, qui prend la suite de Stéphanie Amand pour animer ces ateliers.

Contact :
Centre de la Lande
Tél. 02 99 35 36 16.

article paru dans Le Jacquolandin n°255, octobre 2009
Directeur de la publication : Emmanuel Couet
Rédaction : Tugdual Ruellan
Réalisation : Christian Reland – photo : Centre de la Lande
article téléchargeable en cliquant sur la photo :

A qui sont destinés les ateliers « Pratiquons ensemble le français » ?
Aux habitants de Saint-Jacques, Français d’origine étrangère résidant sur la commune ou primo arrivants, afin d’améliorer leur pratique de la langue. Il ne s’agit pas de cours scolaire mais bien d’ateliers de savoir linguistique. Le but est de favoriser l’autonomie des personnes dans les actes de la vie quotidienne, dans la recherche d’un emploi…

Que proposez-vous au cours de ces ateliers ?
Dans un premier temps, nous échangeons librement afin de bien comprendre quel est le besoin de la personne. S’agit-il d’accéder à un emploi, de mieux comprendre son environnement ? Nous proposons une approche pratique et concrète de la langue. L’apprentissage passe par des exercices simples, issus de la vie quotidienne : savoir lire un plan de bus, une feuille de sécurité sociale, un courrier administratif ou encore aider son enfant dans sa scolarité…

Comment s’organisent concrètement les ateliers ?
Nous proposons deux temps hebdomadaires. Chaque mardi, de 14 h à 16 h, à l’EPI Condorcet, les personnes rencontrent des formatrices en français langues étrangères de l’association rennaise Langue et communication, centre agréé de formation continue et d’éducation populaire. Il s’agit de pratiquer ensemble la langue à partir d’une approche pédagogique adaptée qui respecte et valorise la dynamique interculturelle. La méthode est différente selon que la personne sait écrire ou non, qu’elle a été ou non scolarisée dans son pays d’origine.

Vous favorisez également les mises en situation…
C’est le but du deuxième atelier proposé le jeudi après-midi. Une semaine, nous nous rendons à la médiathèque Lucien Herr, qui met à disposition ordinateurs et logiciels pour mettre en application les acquis du mardi. L’autre semaine, je propose un atelier à l’Epi Condorcet ou une sortie pour appréhender ensemble l’environnement. Ce peut être une exposition aux Champs-Libres, un spectacle au TNB ou à l’Aire libre, la visite de l’opéra…

Tugdual Ruellan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *