Un jour, un métier en action avec l’Agefiph : France 3 ouvre ses portes

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

2009.11.17.Un_jour-un_metier-FRANCE_3__01_.JPGL’Agefiph propose durant la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées « Un jour, un métier en action ». Il s’agit de proposer aux entreprises du département ou de la région de recevoir, l’espace d’une journée, un demandeur d’emploi handicapé pour lui faire découvrir un secteur d’activité, une entreprise, un poste de travail, un métier en binôme avec le salarié valide en poste. Pour le demandeur d’emploi handicapé, c’est l’occasion de partager tous les aspects d’une journée de travail correspondant à un métier et/ou à un poste sur un secteur d’activité qu’ils recherchent ou souhaitent découvrir. L’entreprise peut ainsi tester en situation réelle, et sans engagement, des demandeurs d’emploi handicapés dont les profils pourraient les intéresser ; sensibiliser leurs collaborateurs aux questions relatives à la non-discrimination et à l’intégration des personnes handicapées ; mieux connaître les acteurs locaux de l’insertion qui, toute l’année, peuvent leur apporter conseils et aides. France 3 Ouest à Rennes et Nantes ouvre ses portes…

Contact Agefiph : Malène Rupin – tél. 0 811 37 38 39 – m-rupin@agefiph.asso.fr
Textes et photos : Tugdual Ruellan
Retrouvez ce témoignage sur le site de l’AGEFIPH : www.semaine-emploi-handicap-agefiph.fr

Avant
2009.11.Marie_Preschoux-France_3.jpgMarie Preschoux, France 3 Ouest : « Une occasion de sensibiliser le personnel »
Le Groupe France Télévisions s’engage depuis janvier 2008 dans la mise en œuvre de son accord pour l’emploi des travailleurs handicapés. Son implantation régionale, France 3 Ouest, emploie quelque trois cent vingt salariés, diffuse ses programmes en Bretagne et Pays de la Loire. Elle ouvrait ses portes le 17 novembre : « L’objectif, confie Marie Preschoux, référente handicap, est de permettre à des étudiants ou des demandeurs d’emploi de connaître notre entreprise et nos métiers, mais aussi de sensibiliser l’ensemble des salariés au fait que tout un chacun peut être un jour en situation de handicap. Nous avons informé les salariés de l’opération par mail. Ceux qui le souhaitaient se sont manifestés pour accueillir durant une journée un stagiaire. C’est bien sûr une démarche volontaire. Une journée, c’est à la fois court et long… Aura-t-on suffisamment de matière à transmettre tout au long d’une journée ? »

2009.11.17.Un_jour-un_metier-FRANCE_3__02_.JPGRêve de jeunesse pour Elise Law : présentatrice météo
Dix personnes étaient intéressées par l’invitation de France 3 Ouest, trois à Nantes et sept à Rennes, pour découvrir les postes d’assistant administratif, comptabilité, ressources humaines, montage, vidéo, assistant de production, documentaliste et… présentatrice météo. Un métier dont rêve depuis qu’elle est toute jeune, Elise Law : « J’ai une formation scientifique, spécialisée dans le traitement des eaux, et suis actuellement en recherche d’emploi. L’association Handisup, qui accompagne les étudiants en situation de handicap, m’a parlé de cette journée et je me suis inscrite par curiosité. C’est vrai que, plus jeune, je voulais être présentatrice de météo. L’idée ne m’a jamais quittée et j’ai hâte de découvrir le contexte dans lequel s’organisent les différentes étapes, depuis la préparation du bulletin météo, sa mise en forme jusqu’à sa diffusion à l’écran. S’il y avait une opportunité, j’avoue être intéressée. »

2009.11.17.Un_jour-un_metier-FRANCE_3__03_.JPGPendant
Un bulletin météo en direct pour Elise
« Le fond de l’air sera plus frais au petit matin. Le ciel sera assez nuageux vers le Nord mais surtout venté sur la côte… » Elise Law a pris place au service météo de France 3 Ouest, aux côtés de Sabine Marie-Murgue qui relit son bulletin avant de l’enregistrer au studio. Les données du satellite de Météo France viennent d’être téléchargées. Sabine traduit le langage technique en informations utiles et compréhensibles.

2009.11.17.Un_jour-un_metier-FRANCE_3__10_.JPGTravail d’équipe
« Notre service, explique-t-elle, est constitué de quatre personnes. Nous réalisons les bulletins météo pour les deux régions Bretagne et Pays de la Loire durant les 365 jours de l’année, assurons, à tour de rôle, la fabrication des agendas et des bandes annonces. Il s’agit de produits courts mais qui demandent du travail dans leur élaboration. Nous sommes totalement autonomes, assurons la rédaction des textes, le choix des informations et des images. Nous réalisons également la promotion des documentaires diffusés le samedi, des émissions en langue bretonne. Il s’agit de résumer en trente secondes un documentaire de cinquante-deux minutes ! Il y a donc à la fois un travail de texte, de choix d’images et d’habillage conformément à la charte graphique nationale de France 3. C’est un travail d’équipe qui se fait avec les preneurs de son et les monteurs. »

2009.11.17.Un_jour-un_metier-FRANCE_3__13_.JPGOn découvre les coulisses
Tôt ce matin, Marie Preschoux a accueilli les visiteurs, non loin de la régie vidéo. Café, croissants… L’ambiance est détendue. Deux groupes sont constitués : l’un participera au journal télévisé du midi, l’autre au journal télévisé du soir. Toute l’équipe est informée et prête à ouvrir ses portes : « C’est une occasion de partager notre métier, poursuit Sabine Marie-Murgue, montrer ce que nous faisons et ainsi permettre aux personnes d’entrer dans les coulisses. »


2009.11.17.Un_jour-un_metier-FRANCE_3__18_.JPGAprès
Marie Preschoux : « C’est enrichissant pour tout le monde ! »
« Nous tirons un bilan très positif de cette opération, constate Marie Preschoux. Finalement, vu la diversité de nos métiers, des multiples actions à découvrir, la journée fut trop courte. Nous avons déjeuné ensemble le midi et tout le monde avouait combien l’initiative était enrichissante. Plusieurs salariés ont été surpris de découvrir que le handicap n’est pas forcément visible et qu’il est parfois facile de remédier à une situation handicapante, simplement en changeant son regard. Nous sommes prêts à renouveler l’initiative. »

2009.11.17.Un_jour-un_metier-FRANCE_3__9_.JPGElise Law : « Je ne regarderai plus la télé du même œil ! »
Elise Law s’avoue entièrement satisfaite : « C’était super sympa. Si j’avais su plus tôt, c’est sûrement un métier que j’aurais aimé exercer. On n’imagine pas, lorsqu’on regarde un écran de télévision, tout le travail qui il y a derrière. Sabine a été très attentive tout au long de la journée, répondant à toutes mes questions. J’ai vu la rapidité avec laquelle il fallait intervenir pour respecter le temps. Le soir, je n’ai pas regardé la télévision avec le même œil. Derrière la voix du bulletin météo, j’avais en tête le visage de Sabine… »

Tugdual Ruellan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *