Le n°2 du magazine de Pipriac Communauté vient de paraître

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - collectivité territoriale

2009.12.Pipriac_Communaute_n_2-UNE.jpgLe deuxième numéro Pipriac Communauté vient de paraître, publication pilotée par la Commission communication de la communauté de communes sous la responsabilité de son président, Laurent Collot. Au sommaire, le point sur le développement économique, culturel, touristique, evironnemental et cadre de vie, aménagement du territoire, services à la population.

A découvrir le Collectif « Tous dedans ! » qui met les bourgs et les campagnes en fête.

Magazine Pipriac Communauté n°2 – décembre 2009
Responsable de la publication : Laurent Collot
Rédaction : Tugdual Ruellan
Conception graphique : Izatis communication à Questembert
Imprimerie Pierre
magazine téléchargeable en cliquant sur l’image

Année 2010, année charnière
« À l’heure de la discussion sur la réforme des collectivités et sur le remplacement de la taxe professionnelle par un impôt économique local, les élus de Pipriac Communauté s’interrogent sur la pérennité des financements pour le moyen terme et sur la dimension que présente notre Communauté de communes vis-à-vis de la métropole rennaise et de la Communauté de communes du Pays de Redon. Beaucoup de projets structurants nécessitent des moyens financiers importants et malgré le contexte délicat, nous maintiendrons le cap tout en serrant nos dépenses au plus près. L’année 2010 verra la maison communautaire se monter à Pipriac. Celle-ci répondra au mieux aux attentes du public tant par sa situation géographique, que par les services proposés, les diverses expositions et manifestations qui y auront lieu. La mise en place d’un moyen de transport collectif partant de Pipriac pour rejoindre la gare de Messac-Guipry verra normalement le jour, les arrêts n’étant pas tous déterminés. D’autres projets importants pour les citoyens sont à l’étude, notamment la mise en place d’une politique enfance et jeunesse plus ambitieuse (relais assistantes maternelles, accueil de la petite enfance) ainsi qu’une réflexion sur la restructuration de la piscine à Guipry menée par le Syndicat d’Aménagement de Moyenne Vilaine (SAMOV).

A l’heure où je vous écris, Pipriac Communauté a missionné un cabinet spécialisé pour étudier l’opportunité de créer une zone de développement éolien (ZDE) à l’échelle de notre canton. Après en avoir débattu avec la population grâce aux réunions publiques, nous allons prendre la décision dans les prochaines semaines de créer ou pas cette ZDE permettant à des porteurs de projets de demander l’implantation d’éoliennes. Notre décision devra être motivée par un choix en pesant, d’un côté, l’efficacité de cette énergie renouvelable et les recettes escomptées, et d’autre part, l’impact paysager et les nuisances occasionnées. Malgré ces interrogations sur cette année charnière qui, je le souhaite, va relancer une activité économique génératrice d’emplois, nous souhaitons être toujours plus proches de vous pour vous apporter un service toujours plus efficient ; le site internet qui sera lancé dans quelques mois sera, je l’espère, un bon outil pour conforter ce lien. Au nom de tout le Conseil Communautaire, je vous souhaite de bonnes et heureuses fêtes de fin d’année avec votre famille et vos amis. »
Laurent Collot, Président de Pipriac Communauté.

Un collectif d’artistes met les bourgs et les campagnes en fête

2009.12.tous_dedans.jpgCes 28 février et 1er mars 2009, les bourgs de Saint-Malo-de-Phily et Saint-Senoux s’animent. Cinq maisons ont ouvert grand leurs portes et accueillent le visiteur. L’appréhension tombe vite et la convivialité est de mise. Le collectif d’artistes « Tous dedans ! » a décidé de surprendre et mettre l’art à portée de main, la création au regard du passant.

Il y a Marie-Michelle Hamon, potière, Audrey Croc, plasticienne, Benoit Ba et Julien Lebon musiciens, David et aussi Peggy Dalibert, intermittents du spectacle et beaucoup d’autres. Ils vivent et travaillent à Saint-de-Malo-de-Phily, Saint-Senoux, Bourg-des-Comptes, Guignen et sont tous artistes ou artisans : « Nous avons commencé à nous réunir en septembre 2008 avec l’idée de partager, de confronter nos travaux. Nous avons souhaité créer un collectif. C’est aussi l’occasion de partager autour de nos modes de vie, de s’entraider sur des chantiers comme la construction de maisons et ça nous réunit en plus du goût à faire la fête ! »

L’idée de créer un événement culturel surprenant, happening en milieu rural, est venue naturellement. « Boucles d’art, c’est l’exposition de nos travaux dans nos maisons. » Pour cette première initiative, vingt-cinq artistes répondent présents. On a poussé le divan, roulé le tapis et ciré les meubles. Chez Céline et Florent à Cambrée, chez Audrey et Julien dans le bourg de Saint-Malo-de-Phily, chez Violaine et René-Paul à La Chopinais, chez Marie et Stéphane et chez Pascale et Benoît à La Bruère, on découvre sculpture, peinture, mosaïque, land-art, textiles, mobiles, ébénisterie, orfèvrerie, calligraphie, bijoux, photos, céramique, poterie et créations diverses… « Les gens circulaient d’une maison à l’autre pour aller à la rencontre de chacun. Quelque six cents personnes, des gens du coin, des curieux, des amis ont ainsi répondu à notre invitation… »

Bal populaire et soupe commune !

Plutôt fiers de leur initiative, le collectif a récidivé le 23 mai et proposé cette fois un grand bal populaire dans la salle des fêtes de Saint-Malo-de-Phily. Au programme, découverte du pittoresque Sergent Pépère et le groupe Bashavav de Julien Lebon qui propose une musique des Balkans. Cinq-cents personnes étaient à ce rendez-vous. On est venu avec des légumes fraîchement cueillis dans le jardin pour une grande soupe commune. Il y avait du pain cuit au four du village, des tartines pour cette grande fête de village dans une ambiance des plus familiales.

Depuis, les artistes se sont repliés dans leurs espaces respectifs de création. Marie-Michelle et Audrey proposent chaque mercredi un atelier d’expression artistique pour l’épanouissement. Les enfants, à partir de sept ans, sont invités à confectionner des marionnettes de terre, de tissu et de papier. Audrey propose un atelier avec la création d’un livre des couleurs, encres sur papier, peinture, teintures végétales, collages et autres dessins. Elle propose également, chaque mois, des ateliers pour les adultes pour « se ressourcer, se détendre, prendre un temps pour soi et partager ». Il est question d’expression artistique en lien avec la nature, de couleurs végétales, de bien-être corporel. Il y aura certainement en février prochain, une seconde édition de Boucles d’art « et peut être aussi, d’autres événements… »

Contact – Collectif « Tous dedans ! »
courriel : bouclesdart@gmail.com
site : www.bouclesdart.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *