Seniors en Morbihan : mieux vivre au quotidien

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - personnes âgées

2010.02.CG56_n_22.seniors_-_photo.jpgRester vivre chez soi le plus longtemps possible, c’est le vœu qu’expriment très souvent les personnes âgées. Pour cela, le Conseil général a fait du maintien à domicile l’une de ses priorités depuis 2006.
Le Conseil général accompagne les personnes âgées qui souhaitent rester à domicile en contribuant à l’amélioration de la qualité de l’aide qui leur est apportée. Pour cela, il passe des conventions avec les organismes chargés des services d’aide à la personne dans l’objectif de renforcer leur démarche qualité : formation des agents, modernisation des services, mutualisation des moyens, etc. Cependant, le maintien à domicile n’est pas toujours envisageable.

Article paru dans Morbihan, le magazine du Conseil général n°22, février-mars 2010
à télécharger en cliquant sur l’image
Rédactrice en chef : Maly Sananikone
Texte : Tugdual Ruellan
Photos : M. Jamoneau, L. Rannou
Magazine à télécharger sur www.morbihan.fr

Le Département développe donc des solutions alternatives retardant l’entrée en établissement. Les personnes qui le souhaitent peuvent ainsi être accueillies dans des familles ou des domiciles partagés gérés par une maîtresse de maison. Quant aux établissements « traditionnels», ils veillent, sous l’œil vigilant du Conseil général, à garantir aux citoyens seniors un accueil respectueux et professionnel. Tout est fait aux quatre coins du département pour que les seniors et leurs familles puissent avoir accès à l’information dont ils ont besoin, Pour cela, 21 points d’information sont ouverts sur tout te Morbihan.
Tous les contacts sur : www.morbihan.fr

LE MOT DE… Yvette Année, vice-présidente, déléguée à l’enfance, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à l’action sociale territoriale.
« C’est toute la place de la personne âgée dans la société qu’il nous faut repenser en assurant les meilleures conditions de vie physique et morale et en satisfaisant les besoins d’accompagnement des personnes âgées devenues dépendantes. Nous souhaitons continuer et amplifier le travail engagé durant ces dernières années. »

LORIENT
Dormez tranquille !
Depuis janvier 2008, la fédération départementale de l’ADMR, dirigée par Yann Dody, et l’association de Pont-Scorff, présidée par jean Ardeven, proposent dans le secteur de Lorient un service itinérant d’aide nocturne (Serian). De 21 heures à 5 heures du matin, deux équipes de trois personnes se rendent au domicile des personnes âgées «pour une aide au coucher, à la prise de médicaments ou d’un repas tardif, expliquent les responsables. Les angoisses sont amplifiées la nuit. C’est donc une alternative pour retarder l’entrée en maison de retraite ou l’hospitalisation. » Contact : 02 97 21 16 45.

RIEUX
Comme à la maison
En plein bourg, le domicile partagé de Rieux propose depuis le mois de mai, à huit personnes âgées, désorientées, de vivre « comme à la maison » : « Chacune dispose de sa propre chambre et l’aménage avec son propre mobilier, confie la coordinatrice Anne Oillo. Nous privilégions les actes et gestes de la vie quotidienne. Ensemble, nous faisons le ménage, confectionnons les menus en fonction des goûts et préférences de chacun. Chaque jour, nous lisons le journal et activons la mémoire. Une présence est assurée vingt-quatre heures sur vingt-quatre par une assistante de vie.» Contact : 02 97 54 12 64.

CREDIN
Un accueil temporaire
Depuis juin 2009, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes Ty Mem Bro propose, parmi les quatre-vingt-neuf places dont il dispose, cinq places en hébergement temporaire. Pour la directrice, Annie Guével, « c’est un sas entre l’hospitalisation, le moyen séjour en établissement et le domicile. Nous accueillons, pour trois mois maximum, des personnes qui vivent à domicile et qui souhaitent un accompagnement afin de se requinquer pendant quelques jours… A la suite d’une hospitalisation, un problème passager de santé ou de mobilité, par exemple. » Contact : 02 97 51 51 89.

SARZEAU
La bonne info au bon moment
Créé en avril 2008 par la communauté de communes de la presqu’île de Rhuys, le relais gérontologique fonctionne tel un guichet unique. « Nous proposons aux seniors âgées de 60 ans et plus, à leur entourage et aux professionnels une information sur les services proposés dans la presqu’île de Rhuys pour favoriser le maintien à domicile, bénéficier d’un accueil temporaire ou accompagner l’entrée en établissement, explique le coordinateur Pierrick Gilet. Nous les orientons vers le bon interlocuteur. Nous organisons aussi des animations, conférences, expositions et groupes de travail… » Contact : 02 97 48 06 82.

Tugdual Ruellan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *