Valorex lauréat du concours CRISALIDE : après la graine, la valorisation de la paille de lin

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - Filière lin

2009.06.04.Valorex__44_reduit.JPGJamais le lin n’a autant mérité son nom botanique en latin : « Linum Usitatissimum » veut dire en effet « lin aux multiples usages ». Et cette plante qui accompagne les progrès de l’homme depuis 30.000 ans dans ses multiples usages s’affirme comme le symbole d’une nouvelle agriculture dans ses rôles positifs, pour la santé des animaux, des hommes, des sols… et de la planète. Après avoir développé la filière de lin oléagineux et amélioré les revenus des producteurs, Valorex vient de mettre au point des solutions de valorisation de la paille de lin. Pour cette innovation, elle reçoit le grand prix Coup de cœur du concours Crisalide valorisant les éco activités. Explication avec Guillaume Chesneau…

Informations sur : www.valorex.com
Président : Pierre Weill
Directeur général : Stéphane Deleau
Assistante de la direction : Pascale Plissonneau
Propos recueillis par Tugdual Ruellan
Valorex – La Messayais 35210 Combourtillé – Tél. 02 99 97 63 33
INFOS SUR CRISALIDE : www.crisalide-innovation.org

chrisalide.jpgPRESENTATION DU PROJET EN CLIQUANT SUR L’IMAGE

2010.02.VALOREX-paille_de_lin__01_.JPGQue ressentez-vous à la remise du Grand prix coup de cœur du concours Crisalide ?
Pour nos premiers pas dans les Eco Entreprises, nous sommes ravis de décrocher ce prix. Il récompense un projet de valorisation des pailles de lin pour le monde automobile. Depuis deux ans, en effet, Valorex participe à un projet Recherche et développement dénommé Celastofib auquel participent universitaires, industriels et représentants des producteurs de lin. L’idée était de trouver un débouché industriel pour les pailles de lin oléagineux avec une valorisation supérieure à celle de la valeur humique et fertilisante de ces pailles enfouies.

2010.02.VALOREX-paille_de_lin__02_.JPGEn quoi ce projet est-il original ?
Jusqu’à présent les pailles de lin étaient très peu valorisées. L’Association Lin Tradition Ouest (LTO), dont Valorex est membre fondateur avec la Chambre d’Agriculture d’Ille et Vilaine, travaille depuis quelques années avec l’Université de Bretagne Sud et différents partenaires industriels, à la valorisation de la paille de lin comme fibre naturelle pour les bio composites. Nous avons ainsi défini un outil de défibrage permettant de retirer la fibre contenue dans la paille (30 %). En développant un débouché pour les co-produits de lin oléagineux, l’entreprise renforce la compétitivité de la filière locale de production de lin mise en place pour approvisionner ses ateliers de cuisson des graines pour l’alimentation des animaux et des hommes.

2010.02.VALOREX-paille_de_lin__03_.JPGQuelle utilisation possible ?
Il existe déjà des applications high tech : on trouve de la fibre de lin incorporée à des raquettes de tennis, des cadres de vélos de course, des coques de bateau… Le panel de possibilités est très vaste. Les propriétés mécaniques des fibres du lin oléagineux sont aussi intéressantes, bien que moins longues, que celles du lin cultivé spécifiquement pour le textile. Il s’agit d’incorporer les fibres de lin dans des matières plastiques et de réaliser des non tissés pour proposer à l’industrie de la plasturgie, de l’automobile… des bio-matériaux qui viendraient en substitution des matières issues de la pétrochimie. Il en résulte un bilan intéressant d’un point de vue environnemental, avec remplacement de ressources par des ressources renouvelables, correspondant aux enjeux du Grenelle de l’environnement…

2010.02.VALOREX-paille_de_lin__04_.JPGLa fibre constitue 30 % de la paille de lin. Comment valoriser les 70 % restants ?
Ces 70 % constituent le « bois » du lin, ce que nous appelons les anas. C’est la matière qui entoure la fibre. Elle a des propriétés avoisinantes au bois du chanvre : la chènevotte. Il y a des potentiels de valorisation, notamment dans le bâtiment. Nous sommes actuellement à la recherche d’industriels prêts à faire des tests d’incorporation.

Comment s’organise la production ?
Elle est contractualisée avec des coopératives et représente près de 10.000 hectares de lin oléagineux. La contractualisation précise un prix de reprise des graines dès le semis et prévoit des engagements de traçabilité par les producteurs.

2010.02.VALOREX-paille_de_lin__05_.JPGQuelle ambition désormais ?
Le projet R & D est fini désormais et les potentiels de valorisation existent. Il faut dynamiser la culture du lin en Bretagne et faire en sorte que les agriculteurs puissent produire du lin avec une source de revenus complémentaires grâce à la valorisation de la paille. Il reste à constituer le réseau pour que demain les fibres extraites des pailles de lin remplacent les dérivés de la pétrochimie dans les industries de la construction, de la plasturgie, de l’automobile et de l’aéronautique. Il s’agit d’industrialiser la valorisation des coproduits de la culture du lin oléagineux à l’horizon 2011 – 2012. A terme, il est prévu de construire, si les débouchés sont clairement identifiés, un atelier de traitement des fibres de lin oléagineux pour des usages industriels. Le potentiel du projet table sur deux millions de chiffre d’affaire en 2012 avec la création de 4 emplois. Comme Bleu-Blanc-Cœur est devenue autour du symbole de la graine de lin le logo de toute une filière engagée autour de la graine de lin, demain sans doute, un logo à fleur de lin sera le symbole du retour du lin dans les éco matériaux renouvelables. La graine de lin et ses Oméga 3 contre l’excès de médicaments… La paille de lin et ses fibres contre le trop plein de pétrochimie…

Crisalide récompense les éco activités

Depuis 2 ans, le prix CRISALIDE récompense des projets de création ou de développement d’entreprises du Grand Ouest dans le domaine des éco activités. Le 10 janvier 2010, CRISALIDE présentait les lauréats de l’édition 2010. 64 dossiers d’entreprise ont été retenus par les chambres consulaires de Bretagne : 20 entreprises étaient nominées, 6 d’entre elles étaient lauréates. Valorex est l’une des 20 entreprises nominées et reconnue grand prix « coup de cœur » du Jury constitué de représentants institutionnels comme le Conseil général d’Ille-et-Vilaine et Rennes Métropole, et de grandes entreprises comme EDF, CDC, BPO…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *