Dans la revue Réadaptation : un dossier sur l’apprentissage adapté et l’orientation en France

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - PUBLICATIONS (presse)

2010.02.Readaptation-dossier_apprentissage-UNE.jpgJean SAVY, rédacteur en chef de Réadaptation : « Pour la première fois, ce numéro de Réadaptation ne comprend pas qu’un seul sujet mais présente un certain nombre d’études dont la principale porte sur l’apprentissage adapté. Si nous avons fait ce choix, c’est que nous avions dans nos dossiers des articles de très bonne qualité et que nous trouvions regrettable de ne pas les faire connaître à nos lecteurs. Pour l’article principal sur les dispositifs d’apprentissage adapté, vous trouverez région par région en résumé l’état des lieux, les renseignements nécessaires pour entrer en contact avec chacun de ces centres. Ce document issu d’un très gros travail de M. Bredoux, Directeur de Grafic Bretagne et président du réseau national pour l’apprentissage adapté 2APH, nous donne un aperçu très complet de l’importance et du travail des 16000 apprentis répartis dans 16 régions. Chaque région présente une approche spécifique de la formation et de l’accompagnement de travailleurs en situation de handicap ou en difficulté. »

Apprentissage adapté et orientation
dossier paru dans Réadaptation n°567, février 2010
Rédacteur en chef : Jean Savy
Dossier réalisé par Daniel Bredoux, président 2 APH, Réseau national pour la promotion de l’apprentissage adapté des personnes en situation de handicap et Tugdual Ruellan
Photos : Bruno Corpet
www.onisep.frwww.2aph.fr
DOSSIER A TELECHARGER EN CLIQUANT SUR L’IMAGE

Jean Savy est décédé le 10 mars 2010. Il était le rédacteur en chef de Réadapatation, revue qui joue un grand rôle dans la diffusion des connaissances sur le handicap et les modalités sociales et juridiques pour y remédier. Emanation de l’Onisep et lié à l’Éducation nationale, ce journal est une mine d’informations pour tous ceux qui œuvrent dans ce domaine.

édito – Daniel Bredoux

Ce dossier présentant les dispositifs d’apprentissage adapté ne reflète pas totalement la réalité de l’apprentissage des personnes en situation de handicap en France (tous handicaps et tous niveaux confondus). Nous aborderons dans ce dossier majoritairement l’apprentissage (niveau V) des jeunes issus d’établissements spécialisés ou de l’enseignement adapté – cela représente environ 75 % des contrats d’apprentissage signés par des personnes handicapées. Le poids total de l’apprentissage des personnes handicapées est de 0,7 % de la totalité des contrats d’apprentissage signés (286 857 apprentis en 2008).

Depuis près de 20 ans les dispositifs favorisant la qualification des jeunes handicapés se sont développés dans les différentes régions françaises. Ils ont gagné peu à peu les quatre coins de l’hexagone même s’il reste encore quelques régions (et non des moindres !) où la formation de ces jeunes reste encore à développer. Même s’ils oeuvrent tous sous la bannière de l’apprentissage adapté, ils prennent ici ou là des formes diverses avec des publics identiques et des résultats comparables. En effet, les sources de financements possibles (Conseils Régionaux, DDTEFP, FSE, AGEFIPH, DDASS, Conseils Généraux, taxe d’apprentissage, etc…) renvoient à des champs de compétences différents où les jeux d’acteurs, le poids des institutionnels, la qualité de leurs rapports, les politiques concertées ou non confrontés aux projets associatifs n’ont pas permis de développer des modèles identiques. Malgré tout, cette diversité a sans doute été une chance pour innover, comparer, enrichir les pratiques et ainsi développer l’accès à la qualification de ces jeunes.

Conventionnés Centre de Formation d’Apprentis, ils se dénomment alors CFA Spécialisés, CFA Relais, ou CFA Formation Adaptée, les formations pratiques se déroulent alors soit dans les CFA de droit commun soit dans les établissements spécialisés ayant fait agréer des plateaux techniques – la formation générale étant dispensée par des personnels spécialisés. Les dispositifs d’accompagnement prennent aussi des formes différentes suivant qu’ils s’appuient sur des référents handicap dans les CFA (organisant alors l’adaptation) ou portés par des associations qui développent en tout ou partie les différents types d’accompagnement : renforcement pédagogique, suivi entreprise, accompagnement éducatif et social.

Quelles que soient les conditions de mise en place, ces dispositifs ont permis de développer la formation qualifiante de jeunes en situation de handicap passant ainsi de quelques centaines dans les années 90 à près de 3000 jeunes en contrat d’apprentissage aujourd’hui. Vous trouverez ci-après une présentation des actions se déroulant dans 16 régions françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *