Succès du forum pour l’emploi des personnes handicapées et de la sous-traitance de Brest

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__63_.JPGLe premier forum pour l’emploi des personnes handicapées du Finistère s’est déroulé au Quartz à Brest le mardi 27 avril 2010. A l’initiative de l’Agefiph, Brest métropole océane et la Maison de l’emploi et de la formation professionnelle avec le soutien de DCNS Brest, Brittany Ferries et le Crédit Agricole, ce forum a été l’occasion de rencontres directes entre les demandeurs d’emploi en situation de handicap et les entreprises. Pour faire évoluer les représentations sur le handicap d’une part, et sur les emplois-métiers d’autre part, le temps de la rencontre est un moyen privilégié. Plus de 25 entreprises du secteur privé et employeurs publics ont présenté leurs métiers et emplois aux demandeurs d’emploi. Les partenaires de l’emploi, de l’insertion et de la formation étaient également présents pour délivrer des conseils aux participants. En parallèle se tenait le salon de la sous-traitance organisé par l’Association régionale des ESAT et EA (ARESAT) réservé aux professionnels. Etaient présents les Esat Kan ar mor, Mutualité, Papillons blancs, L’Adapt, Epona, Unea, Genêts d’or, Sevel services, l’APF.

CONTACT ARESAT (presse) : Tugdual Ruellan – 02 99 91 33 16
ORGANISATEURS : Brest Métropole Océane, Agefiph Bretagne, MEIF avec l’ARESAT Bretagne
A lire ci-dessous les interventions des organisateurs
Photos : Tugdual Ruellan

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__37_.JPG

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__41_.JPGBernadette Abiven, vice-présidente de BMO en charge des ressources humaines et représentant François Cuillandre : « Je suis très heureuse, d’ouvrir avec vous à Brest. au nom de François Cuillandre, ce premier forum pour I’emploi des personnes handicapées en Finistère. Si on peut faire le constat des avancées législatives dans ce domaine, il faut faire aussi celui des manques, des absences, des réalités sur lesquels la loi peine véritablement à agir celles des mentalités. des regards que nous portons sur le handicap. Le handicap n’est pas neutre. Et je devrais d’ailleurs parler « des handicaps »… On associe le handicap assez rapidement à un fauteuil roulant alors que nous savons pourtant qu’il n’est pas que physique. Lorsqu’on parle par exemple d’accessibilité, ce n’est pas simplement la norme d’un ascenseur ou d’une porte. C’est aussi l’accessibilité au monde social. culturel. et bien entendu professionnel. Notre appréhension des questions de handicap a néanmoins su évoluer. C’est en grande partie grâce au travail des associations qui oeuvrent dans ce domaine. La mobilisation des entreprises et des employeurs. reste un maillon indispensable. C’est toute l’importance et l’intérêt de ce salon.

Je veux saluer chacun et chacun de leur présence aujourd’hui. Le secteur public est fortement engagé dans cette démarche. Les enjeux sont, comme pour le privé, ceux de l’intégration. de la formation ou de la qualification, mais sans doute plus encore celui de l’exemplarité. Parce que le service public n’est pas un service comme un autre. ll est l’un des piliers de la démocratie et du modèle de société que nous construisons. C’est pourquoi, si nous voulons être exemplaires dans nos politiques publiques, il nous faut aussi l’être dans la gestion des ressources humaines. Un chemin important reste à parcourir ensemble, pour l’emploi, pour les personnes handicapées et leur famille. mais aussi pour affirmer la solidarité et la qualité de la société que nous souhaitons laissée aux générations futures. A nous, collectivement, d’avoir l’intelligence de mobiliser notre énergie à faire progresser notre métropole aussi sur ce sujet. Merci à toutes et à tous. »

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__43_.JPGRenaud Sarrabezolles, vice-président de BMO en charge de l’emploi et de l’insertion et président de la Maison de l’emploi et de la formation professionnelle du Pays de Brest : « Au nom de toute l’équipe de la Maison de l’emploi, j’ai le plaisir de vous accueillir au Quartz pour le tout premier forum finistérien pour l’emploi des personnes handicapées. Je suis très heureux que la Maison de l’emploi ait activement participé, aux côtés de l’Agefiph et de Brest métropole océane, à l’organisation et à la coordination de cette manifestation car c’est bien là le coeur de ses missions : animer et coordonner, innover et expérimenter, agir et travailler en complémentarité avec les autres acteurs de l’emploi. Ce travail a une finalité, celle qui nous_ réunit aujourd’hui l’insertion professionnelle des personnes en recherche d’emploi. La Maison de l’emploi n’en est pas à l’organisation de son premier forum, fort heureusement, et je suis certain que cette journée sera une réussite. La manifestation organisée aujourd’hui revêt à mes yeux une importance particulière, ne serait-ce que par rapport au public auquel il s’adresse. Dans une situation de ralentissement de l’activité économique, les demandeurs d’emploi en situation de handicap ne sont pas épargnés. Leur nombre a augmenté de +13% dans le Finistère entre 2008 et 2009. Même si cette hausse est deux fois moins élevée que celle observée pour l’ensemble des publics, nous devons collectivement nous mobiliser pour faire évoluer les représentations du handicap en milieu professionnel.

Les personnes en situation de handicap ont un taux d’emploi moins élevé que l’ensemble de la population active, mais les lignes bougent. La situation des personnes en situation de handicap s’améliore peu à peu même si beaucoup reste à faire. Ces améliorations, les personnes en situation de handicap et leur entourage en sont les premiers acteurs. Leur mobilisation pour une meilleure intégration dans la vie sociale est permanente et ils sont le moteur essentiel de l’évolution de la société dans ce domaine. Le monde du travail est lui aussi mobilisé. Les organisations syndicales, les organisations professionnelles et un nombre croissant d’employeurs font en la matière un travail remarquable. La présence nombreuse des entreprises aujourd’hui est un signe fort de leur engagement et je les en remercie. Nous avons souhaité que ce forum soit à la fois un lieu de rapprochement de l’offre et de la demande de travail et également un lieu de discussion et d’échange. Je souhaite que cette journée soit profitable à l’ensemble de ses participants et tiens à remercier une fois de plus les organisateurs, les exposants et les intervenants aux tables rondes sans lesquels, ce forum ne pourrait se tenir.

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__47_.JPGFrançois Massolo, délégué régional Agefiph Bretagne : «Ce forum est certes une première. Le taux de fréquentation de la matinée était déjà très élevé puisque plus de 300 livrets d’accueil ont été remis aux visiteurs en à peine deux heures. Ce premier forum de l’emploi pour les personnes handicapées de Brest métropole océane, du pays de Brest et le premier salon de la sous-traitance répondent à un vrai besoin. En 2008, nous observions l’apparition dès premiers signes d’un recul de la discrimination envers les personnes handicapées dans l’emploi. Pour autant, la situation de l’emploi reste critique avec un taux de chômage deux fois plus élevé que pour le tout public. Le chômage de longue durée frappe deux fois plus les travailleurs handicapés. Le niveau de qualification est également critique. Cependant la situation s’améliore tout doucement. Elle est d’ailleurs un peu meilleure en Bretagne par rapport aux autres régions de France. L’implication du monde économique reste forte malgré la situation de crise. Ainsi, près d’une trentaine d’employeurs, une quinzaine de partenaires du secteur associatif sont présents aujourd’hui ainsi qu’une dizaine d’établissements d’aide par le travail et entreprises adaptée. Cette mobilisation collective reste indispensable. Elle a été appuyée par les services de Brest métropole océane – que je salue pour la vigueur et la qualité de leur engagement – ainqi que par les services de la Maison de l’Emploi et de la Formation Professionnelle du Pays de Brest qui ont été à nos côtés. Tout cela a pu se réaliser grâce à trois parrains du secteur économique : Brittany Ferries, DCNS et le Crédit agricole dont le soutien financier a été déterminant. Si nous sommes là dans ce bel espace du Quartz, c’est aussi grâce à eux. Saluons également l’implication de l’ARESAT, association régionale des Esat, qui a organisé ce premier salon de la sous-traitance. Je n’oublierai pas l’intervention et l’implication de l’IFAC, institut de formation en alternance consulaire de la CCI, dont les apprenties hotesses accompagnent nos visiteurs en situation de handicap. Cette première édition s’annonce comme une vraie réussite. Nous pourrons en être totalement certains lorsque nous aurons vérifié que les opportunités d’emploi se seront concrétisées. Et si c’est une réussite, pourquoi ne pas envisager une deuxième édition. »

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__49_.JPGJean-Pierre Condemine, sous-préfet Brest : « Je voudrais tout d’abord souligner la pertinence de l’initiative de ce premier forum pour l’emploi des personnes handicapées à l’initiative de l’Agefiph, de la MEFP (dont je rappelle que c’est la seule qui existe dans le département) et de la communauté urbaine de BREST avec le soutien d’acteurs économiques (BRITTANY FERRIES, DCNS, Crédit Agricole). Je rappellerai d’abord quelques chiffres qui doivent nous interpeller :

  • 44 % des personnes handicapées exercent une activité professionnelle contre 71 % de l’ensemble de la population ;
  • 3 % des actifs handicapés sont des cadres contre 7 % pour le reste de la population.

A travers des données froides, la réalité humaine est que les personnes handicapées sont doublement pénalisées :

  • le taux de chômage des personnes handicapées est deux fois plus élevé que celui du reste de la population active. L’accès à l’emploi reste trop souvent un véritable parcours du combattant. Découragées devant les obstacles, nombre de personnes handicapées choisissent trop souvent de sortir du marché du travail ;
  • de plus, les métiers exercés sont essentiellement des métiers à faible qualification.

Même si des avancées considérables – et vous êtes les acteurs – sont tangibles (fin 2008, 26 000 entreprises n’avaient entrepris aucune action en faveur de l’emploi des personnes handicapées, elles n’étaient plus que 6 000 fin 2009) ; il n’en reste pas moins que le handicap est non seulement un frein à l’embauche ; mais aussi un obstacle aux dispositifs de formation initiale ou continue. Et pourtant, il faut asséner inlassablement que loin d’une charge, l’emploi de personnes handicapées est un pari positif pour l’entreprise. Intégrer ces hommes et ces femmes peut conduire à améliorer l’organisation du travail, à renforcer la cohésion entre collaborateurs, à amplifier l’esprit d’équipe, en un mot, à davantage d’humanité. Cela suppose, bien entendu, que soient levés certains préjugés. Parfois, on entend dire que tel secteur d’activité n’est pas compatible avec l’emploi d’une personne handicapée (BTP).
Ayons toujours à l’esprit la diversité du handicap et la diversité des postes offerts dans les entreprises, dans les administrations. J’ai en mémoire les exemples, les leçons de vie de collaborateurs rencontrés dans les différents postes et justement la diversité des postes offerts. Ce forum voulu par les partenaires de la maison de l’Emploi, l’Etat, les collectivités, l’AGEFIPH, les entreprises locales, pôle emploi et le Conseil Régional à l’ambition d’apporter des éléments de réponse. L’ambition est de permettre la rencontre entre les personnes handicapées et des entreprises ; faciliter un dialogue qui quelque fois difficile se révèle particulièrement riche lorsqu’il aboutit. N’oublions jamais l’extrême pudeur, la grande modestie des personnes handicapées. Dans cet esprit, l’enjeu de ce forum est de faciliter la rencontre entre demandeurs d’emploi et entreprises avec des retombées concrètes. Certaines personnes du fait de l’importance de leur handicap ne peuvent accéder directement à l’entreprise. Ils doivent donc exercer leur activité dans des structures spécifiques (entreprises adaptées ou les ESAT). Dans le Finistère, celles-ci sont particulièrement nombreuses. Elles sont des entreprises en capacité d’offrir des services de qualité et des structures en mesure d’accompagner leurs employés handicapés dans le cadre de leur activité professionnelle.
Le salon de la sous-traitance de ce forum leur est consacré. Les entreprises moyennes et grandes qui ne peuvent employer directement des personnes handicapées peuvent solliciter ces structures adaptées et leur confier en sous traitance des travaux ou services. La qualité de la prestation accomplie est garantie par des certifications professionnelles. Dans le Finistère, 600 personnes handicapées travaillent dans les entreprises adaptées. Enfin un des obstacles à l’emploi est très souvent un niveau de qualification insuffisamment élevé. 83 % des personnes handicapées ont un niveau de formation inférieur ou égal au BEP. La récente mesure supprimant toute limite d’âge pour l’accès des personnes handicapées à l’apprentissage illustre bien sur cette préoccupation. L’ambition de ce forum est d’aborder, sans détour, l’ensemble des freins à l’emploi des personnes handicapées et de contribuer à ce que ces hommes et femmes trouvent toute leur place dans notre société, apportent leurs talents, leurs compétences, leurs expériences de la vie en un mot, leurs qualités humaines. Pour cela, un grand merci à tous ceux qui ont organisé ce forum et qui y participent. »

RETOUR EN IMAGES…

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__5_.JPG2010.04.27.Forum_emploi_Brest__7_.JPG

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__10_.JPG2010.04.27.Forum_emploi_Brest__14_.JPG

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__15_.JPG2010.04.27.Forum_emploi_Brest__16_.JPG

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__17_.JPG2010.04.27.Forum_emploi_Brest__20_.JPG

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__35_.JPG2010.04.27.Forum_emploi_Brest__53_.JPG

2010.04.27.Forum_emploi_Brest__30_.JPG2010.04.27.Forum_emploi_Brest__62_.JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *