Valorex et Bleu-Blanc-Coeur appellent au soutien d’une agriculture à vocation santé

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - agriculture

D._Guene_-_TR__55_reduit.JPGL’équipe de Valorex et de Bleu-Blanc-Coeur souhaite transmettre ce message : « VALOREX a permis la naissance de l’association Bleu-Blanc-Coeur. A l’époque, nous pensions que ce dossier de santé publique était trop important pour nous seuls. Notre projet d’entreprise est alors devenu démarche collective. L’Association Bleu-Blanc-Coeur est désormais prête à passer le relais à un signe d’état dédié à une Agriculture à Vocation Santé. Le besoin est évident, les preuves sont nombreuses. Il nous faut désormais passer le cap de certaines résistances politiques… C’est possible. Nous avons déjà relevé pas mal de défis. Pour redonner à nos métiers leurs lettres de noblesse. Reste une marche à passer !
Aidez-nous à la monter ensemble et soutenez notre projet en cliquant ici :
www.pour-une-agriculture-a-vocation-sante.com.

VALOREX SAS – La Messayais
35210 COMBOURTILLE – France
Tél : 00 33 (0)2 99 97 53 67 Fax : 00 33 (0)2 99 97 60 68
Retrouvez nous sur notre site www.valorex.com

Pour une Agriculture à Vocation Santé – 404 soutiens !
Les responsables de Valorex et Bleu-Blanc-Coeur alertent: « Le 1 juillet nous avons assisté au débat sur la loi de modernisation agricole (LMA) à l’Assemblée Nationale. Le député d’Ille et Vilaine Thierry Benoit a proposé un amendement pour la création d’un signe de qualité dédié à une agriculture à vocation santé. Ce nouveau signe, imaginé après l’audit de la filière Bleu Blanc Coeur par le ministère de l’agriculture aurait complété un dispositif où figurent :
– Un signe environnemental (AB)
– Un signe qualité organoleptique supérieure (Label Rouge)
– Des signes liés à l’origine (AOC, IGP, fermier, montagne)

Le territoire de la qualité nutritionnelle est complètement vierge et les enjeux sont importants. Le Rapporteur de la loi et le Ministre de l’agriculture ont trouvé que la démarche était intéressante, mais ont demandé au député de retirer son amendement décidément trop gênant. Bien sûr, un tel signe aurait apporté un formidable espoir aux milliers d’agriculteurs et de producteurs engagés dans une démarche volontaire d’amélioration de la chaîne alimentaire au service de la santé et de l’environnement. Bien sûr un tel signe aurait été un message d’espoir pour tous ceux qui sont touchés par les maladies honteusement appelées de civilisation. Bien sûr un tel signe aurait été une main tendue aux consommateurs responsables qui veulent connaître le mode de production des aliments.

Tout cela est peut-être peu de chose au regard des intérêts des lobbys puissants qui combattent notre démarche. Nous sommes nombreux à partager cet espoir d’une agriculture nouvelle dédiée à la santé des hommes, trait d’union entre producteurs engagés et consommateurs responsables … Ce n’est évidemment pas fini… Si nous manifestons l’intérêt de notre projet pour la société tout entière, le texte reviendra à l’Assemblée et il passera car il doit passer !

Si vous pensez qu’il est important de défendre des modes de productions qui améliorent la santé de l’homme et rétablissent les principes de base d’une agriculture citoyenne, nourricière, et diversifiée et si vous soutenez ce projet dont l’initiative Bleu Blanc Coeur est le premier exemple abouti, alors cliquez sur « SOUTENIR » en indiquant votre nom, et ENSEMBLE NOUS GAGNERONS. »

Pierre Weill (Co-Président Bleu Blanc Coeur)
Jean Pierre Pasquet (Co-Président Bleu Blanc Coeur)
Nathalie Kerhoas (Directrice Bleu Blanc Coeur)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *