300 travailleurs handicapés des Esat et EA de Bretagne ont reçu jeudi 30 septembre à Pontivy leur attestation de compétence

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

2010.09.30.Pontivy_T.Ruellan__2_.JPGL’Aresat, Association régionale des Esat de Bretagne, établissements et services d’aide par le travail et entreprises adaptées, a remis les attestions de compétence aux ouvrières et ouvriers en situation de handicap travaillant dans les établissements. __Ce sont ainsi plus de 300 reconnaissances qui ont été remises lors de cette cérémonie. Le dispositif Différent et Compétent permet la reconnaissance d’un parcours professionnel, dans une logique de formation tout au long de la vie. Il est conçu dans une dynamique de reconnaissance de compétences, de valorisation et de promotion de la personne. Ce dispositif est aujourd’hui reconnu par les acteurs économiques car il est construit autour de référentiels du droit commun. À terme, la reconnaissance des compétences favorise l’insertion professionnelle des personnes handicapées en milieu ordinaire de travail.

Coordination : Yoann Piplin – tél. 06 01 78 88 23 – ypiplin-aresat@different-et-competent.org
Communication, reportage : Tugdual Ruellan – 02 99 91 33 16 ou 06 75 23 40 24 – tugdual.ruellan@orange.fr

VU DANS LES MEDIAS – A LIRE

2010.09.30.PONTIVY-TR__92_.JPGReportage de Séverine Breton, journaliste à France 3 à découvrir en cliquant sur ce lien

Témoignages
2010.09.30.PONTIVY-TR__37_.JPGMarie-Andrée : « je travaille depuis plusieurs années à l’Esat la Vieille-Rivière à Pontivy à la blanchisserie ; je fais aussi un peu de couture, du bricolage manuel. J’ai passé une attestation de niveau 2 en 2007. Le dispositif Différent et compétent m’a permis de voir plus clair dans mon travail, j’ai repéré mes compétences. Il m’a donné confiance en moi et m’a permis de repérer les techniques que je dois approfondir. Aujourd’hui, j’ai envie de continuer à apprendre. Je sais programmer les machines à laver, le séchoir, trier le linge sale et propre ; je ne savais pas avant. J’ai suivi une formation sur les reconnaissances des textiles au toucher et ai fait un stage de deux semaines en retouche dans un petit magasin du centre-ville de Pontivy. Du coup, on me donne plus de responsabilités. Mon souhait, c’est maintenant de poursuivre en niveau 3. Je suis bien avancée dans l’écriture de mon portefeuille de compétences. Du coup, j’ai appris à taper à l’ordinateur et je m’en suis acheté un exprès pour y arriver. »

PROGRAMME A TELECHARGER EN CLIQUANT SUR L’IMAGE
2010.09.30.Programme-UNE.jpg

Le dispositif Différent & Compétent, conçu en Bretagne dans le cadre d’un projet européen Equal, compte aujourd’hui 9 pôles territoriaux en France, 160 Esat (établissements ou services d’aide par le travail, anciennement dénommés CAT) et rassemble quelque 15 000 travailleurs handicapés, soit 10 % des effectifs en France.

2010.10.07.Dif___Comp.carte_France.jpg

2010.09.30.PONTIVY-TR__2_.JPGAccueil de Jean-Pierre Le Roch, maire de Pontivy : « Votre dispositif Différent et compétent est une innovation sociale importante. C’est la reconnaissance des compétences, du travail. »

2010.09.30.PONTIVY-TR__213_.JPGLucile Rachet, directrice Esat Alter Ego, Hennebont, vice-présidente de l’Aresat : « Vous êtes 289 ouvriers, de 30 établissements de Bretagne, travaillant sur 12 métiers différents, venus recevoir aujourd’hui leur attestation. Cette année marque une nouvelle étape pour l’association, celle de l’élargissement et de l’ouverture. D’autres régions s’organisent et se lancent dans le dispositif. Il y a aujourd’hui neuf collectifs régionaux structurés. Des collègues de Normandie, de Champagne, de Gironde assistent à cette journée pour découvrir la magie de cette démarche. Pour la première fois, des attestations de compétences ont été remises en dehors de la Bretagne, à Amiens en Picardie il y a quelques jours. Les sept et huit octobre prochains, sont organisées des Assises interrégionales. Elles sont un temps de réflexion sur les notions de reconnaissance, de parcours, d’organisation apprenante. Ces assises seront clôturées par la signature d’une charte par les neuf régions et par la remise d’attestation de compétences pour la région Centre. Cette ouverture et ces nouveaux partenariats nous redonnent du souffle et apporte encore plus d’énergie à notre démarche et à nos établissements. Cette année marque un grand tournant. 51 établissements font désormais partie du dispositif en Bretagne. Cette attestation et cette reconnaissance de compétences sont une étape dans un parcours. Cette journée offre des mises en perspective, des mises en mouvement de chacun pour continuer à avancer dans sa vie professionnelle. »

2010.09.30.PONTIVY-TR__7_.JPGVanessa, 26 ans, CAT Armor à Saint-Malo, a reçu son attestation comme agent de restauration : « c’est un gros investissement de se lancer dans ce dispositif mais ça apporte énormément. Lorsqu’on réussit, beaucoup de choses changent. On est reconnu dans sa compétence et alors… on a envie d’aller plus loin. »

Tout au long de la journée, différents ateliers étaient animés par les ouvriers (agrandir l’image en cliquant dessus) : la réalisation d’une fresque,

2010.09.30.PONTIVY-TR__38_.JPG2010.09.30.PONTIVY-TR__190_.JPG

atelier musique (Esat Pen Duo, Plouisy), : L’atelier musique est né en janvier 2010 à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de l’Esat de Pen Duo, sous l’impulsion de Janick Guyomarc’h, infirmière, qui est aussi harpiste, et Dominique Philippe, moniteur-éducateur, guitariste et chanteur : « Nous avons proposé une animation musicale aux ouvriers de l’Esat et nous avons ainsi découvert que bon nombre d’entre eux jouaient déjà d’un instrument. Un groupe est né et nous l’avons nommé, Gwenn Duo avec Patrice Guegou (bombarde, flûte), Lydie Bouju (accordéon), Yves Jouault et Erwann Mordelet à la guitare, Erwan au saxophone, Ronan Le Coz au synthétiseur, Ludovic Corbel et Jean-Charles Bégasse aux percussions et Maryline Guéry, chanteuse. Deux personnes de l’extérieur se joignent à nous régulièrement au violon et accordéon diatonique. Les répétitions ont lieu chaque mois à l’Esat, sur le temps de travail durant les activités de soutien. Notre répertoire comporte des chants traditionnels celtiques, de la chanson française, du musette… Nous pouvons proposer un spectacle d’une heure. »

2010.09.30.PONTIVY-TR__84_.JPG2010.09.30.Pontivy_T.Ruellan__3_.JPG

initiation à la sécurité routière,

2010.09.30.PONTIVY-TR__16_.JPG2010.09.30.Pontivy_T.Ruellan__1_.JPG

parcours sensoriel des Jardins de Brocéliande (Esat Le Pommeret, Bréal-sous-Montfort)…

2010.09.30.PONTIVY-TR__30_.JPG2010.09.30.PONTIVY-TR__90_.JPG

Une équipe de reporters de l’établissement de Plumelec recueillait différents témoignages pour un numéro spécial de Grains de Bruyère de la journée. Patrick et José ont ainsi interviewé 25 ouvrières et ouvriers qui venaient de recevoir leur attestation : quelles ont été tes réactions lorsque tu as reçu cette attestation ? Cette attestation représente quoi pour toi ? En as-tu parlé autour de toi et à qu ? « Beaucoup d’émotions, une pensée pour mon père… Je suis resté sans voix. Cela veut dire que l’on peut faire plus et mieux dans notre travail. C’est la reconnaissance de plusieurs années de travail. On est capable de faire des progrès. C’est bien pour les gens qui n’ont pas confiance en eux. C’est un vrai diplôme et on peu monter en grade. C’est une vraie reconnaissance, une possibilité de progresser. Je souhaite que mes collègues le fassent pour être aussi heureux que moi aujourd’hui »

2010.09.30.PONTIVY-TR__40_.JPG2010.09.30.PONTIVY-TR__82_.JPG

ateliers réalisation d’objets en carton et exposition de photos des Ateliers briochins

2010.09.30.PONTIVY-TR__14_.JPG2010.09.30.PONTIVY-TR__32_.JPG

Information sur le dispositif Passmo (cliquer ici) et projection de documentaires

2010.09.30.PONTIVY-TR__220_.JPG2010.09.30.PONTIVY-TR__155_.JPG

2010.09.30.PONTIVY-TR__183_.JPGChristian Moellic, moniteur à l’Esat d’Auray : « quels que soient les types de reconnaissance de compétences, de type 1, 2 ou 3, il y a beaucoup d’engagement, d’investissements. Cela représente beaucoup de travail tout en assurant en parallèle votre activité, votre métier. Vous quittez momentanément la production pour vous consacrer à votre dossier, en écrivant sur ce que vous êtes capables de faire, comment vous apprenez et sur ce que vous souhaitez apprendre. Vous avez une grande capacité d’adaptation pour ensuite mettre en pratique vos acquis dans les ateliers. Merci pour votre disponibilité. Votre engagement et votre envie font plaisir au moniteur. Nous nous appuyons sur votre envie pour vous accompagner le plus loin possible dans votre évolution. Cela signifie que vous avez envie de progresser dans votre travail. Vous avez cette volonté d’apprendre, de comprendre et de montrer ce dont vous êtes capables de faire. Chacun d’entre vous construit son parcours, à son rythme, avec parfois des difficultés pour plus se former ou plus simplement pour se poser avant de repartir dans une évolution. Parfois, il faut temporiser cette évolution. Chacun d’entre vous se construit au travers d’un parcours adapté pour être plus professionnel, plus responsable, plus performant dans son travail. Ou plus simplement, pour être mieux dans sa tête et dans son coeur. C’est ainsi que se construit un portefeuille de compétences, un savoir être et un savoir devenir. En tant que moniteur, que de satisfactions de voir évoluer, de vous voir compter des pages parfois complexes, des responsabilités que vous êtes capables d’exercer. Que de satisfactions d’avoir des travailleurs plus compétents tous les jours. C’est un plaisir d’aller plus loin avec vous, quelles que soient vos difficultés, c’est un plaisir de penser une organisation différente et adaptée, de créer une organisation apprenante et un environnement porteur et facilitateur. C’est un plaisir de voir autant de travailleurs qui ont du plaisir et cela donne envie. Tout cela crée un dynamisme au sein des établissements et des ateliers. Merci à vous les travailleurs de devenir ouvriers.

2010.09.30.PONTIVY-TR__186_.JPGMichèle, collectif 33 de Gironde : « notre collectif réunit neuf associations. Nous sommes venus aujourd’hui en Bretagne car vous êtes les précurseurs. Bravo à toutes et à tous. Je sais qu’il y a des moments de haut et de bas, des moments où l’on ne se sent pas bien lorsqu’on s’engage dans une telle démarche. C’est un travail de terrain qui est là pour faire émerger toutes ces compétences. Nous souhaitons-nous aussi initier très rapidement cette démarche en Gironde et en Aquitaine. »

2010.09.30.PONTIVY-TR__189_.JPGAlain Baumal, coordonnateur Différent et compétent dans les Pyrénées-Atlantiques : « je suis scotché face à tant de courage, de volonté qui couronne cette journée. Nous avons beaucoup à apprendre de votre expérience qui a vu le jour en Bretagne. Certains ont commencé le parcours dans notre région. J’espère qu’il pourra y avoir des échanges entre eux et vous. Je suis très heureux de participer à cette grande aventure. Nous prenons du courage à votre exemple. »

Hommage unanime à Pierrot Amoureux, animateur du dispositif : « j’ai surtout envie de vous dire merci pour votre engagement. J’ai eu la chance de rencontrer plein de gens, plein de moniteurs, plein de directeurs… Votre sourire, vos applaudissements sont de l’énergie à nous tous pour nous permettre de continuer à faire avancer le dispositif dans l’année à venir. » (ovation à Christian Guitton, président de l’Aresat, actuellement en voyage d’études en Pologne, offert par les Oscars d’Ille-et-Vilaine qui ont remis le prix de l’innovation sociale à l’association).

2010.09.30.Pontivy_T.Ruellan__5_.JPG2010.09.30.PONTIVY-TR__238_.JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *