Bertrand Robert, dernier agriculteur de Saint-Jacques-de-la-Lande

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - vie locale

2010.10.JACQUO-UNE.jpgSt-Jacques-de-la-Lande (35)
Au sommaire, entre autres, du magazine de Saint-Jacques-de-la-Lande d’octobre 2010 :

  • L’Open de tennis accueille les meilleurs joueurs du monde
  • Le loisirs club des 9 – 11 ans s’installe au Pigeon-Blanc
  • Ateliers yoga et stages de parcours artistiques
  • Bertrand Robert, dernier agriculteur, propose de la vente directe

articles parus dans Le Jacquolandin n°266, octobre 2010
Directeur de la publication : Emmanuel Couet
Rédaction : Tugdual Ruellan
Réalisation et photos : Christian Reland
articles téléchargeables en cliquant sur la photo

L’Open de tennis accueille les meilleurs joueurs du monde

Le tennis est à nouveau à l’honneur à Saint-Jacques, avec l’Open qui rassemble, du 11 au 17 octobre, les joueurs professionnels parmi les plus grands. La Ville est partenaire.
Sans hésiter, la Ville a renouvelé son partenariat à l’Open de tennis pour la seconde année consécutive. « C’est une belle occasion de mettre en lumière l’association tennis et de faire participer ses adhérents, estime Corentine Ehouarn, conseillère déléguée aux sports. C’est aussi un beau spectacle offert à tous les habitants et une manière de sensibiliser les enfants à l’esprit du tennis. » L’Open de tennis se déroulera à la salle Colette Besson à Bréquigny et à Saint-Jacques : « Pour cette cinquième édition d’internationaux de tennis masculin, la Ville met à notre disposition le tennis club pendant quinze jours pour accueillir à la fois des matchs et les entraînements des joueurs professionnels, explique Thibaud Serre, le directeur du comité d’organisation. Tous sont de très haut niveau, classés entre la 60e et la 200e place mondiale. »

Près de 80 joueurs attendus
La manifestation, véritable tremplin pour les joueurs, joue désormais dans la cour des grands ; elle est devenue le huitième tournoi international masculin en France derrière Roland Garros, Bercy ou encore Marseille. Soixante-dix à quatre-vingt joueurs sont attendus. On se souvient de la victoire en 2006 de Jo-Wilfried Tsonga pour la finale du simple, membre de l’équipe de France de Coupe Davis ; celle de l’Allemand Philipp Petzschner en 2007, connu pour avoir battu Gaël Monfils ; de Josselin Ouanna en 2008 qui a battu Ivan Ljubicic, alors 46e mondial et d’Alejandro Falla l’an passé. Dès le 9 octobre, le public est invité à participer aux matchs de qualification. Pour la première fois, les matchs seront télévisés en direct sur TV Rennes 35.
Pratique. Les réservations pour les clubs FFT, associations membres de l’Office des Sports de Rennes et les établissements scolaires sont ouvertes. L’accès est totalement gratuit, entre le lundi 11 et le vendredi 15 octobre. Réservations sur www.klikego.com. L’entrée est gratuite pour les membres du tennis-club de Saint-Jacques, quel que soit le match. Invitations à retirer à l’OJS. Tarif unique : 5 €. Site : www.openderennes.org
TR

Le loisirs club des 9 – 11 ans s’installe au Pigeon-Blanc

Les enfants de 9 à 11 ont désormais leur club et leur local au Pigeon-Blanc. Loisirs et découvertes en tout genre sont au programme. Place au rêve et à l’imagination.
Tous les mercredis et vacances scolaires, les enfants de 9 à 11 ans peuvent désormais se retrouver au Loisirs-club du Pigeon-Blanc à côté de la Ludothèque. « Il était nécessaire de se distinguer de l’accueil de loisirs à la Gautrais, explique l’animatrice Natacha. Nous pourrons ainsi proposer davantage de sorties découvertes et de loisirs plus adaptés à leur âge et à leurs attentes. » Une première expérimentation a eu lieu en juillet dernier et a donné pleinement satisfaction. Un programme d’activités est donc proposé mais la place est laissée libre à l’imagination : « Nous privilégions l’autonomie des enfants : le programme est conçu avec les enfants et nous les incitons à faire eux-mêmes les démarches pour concrétiser le projet. Nous les accompagnons et intervenons au besoin par exemple s’ils sont en difficulté dans un échange téléphonique. L’idée est de les impliquer les enfants dans la vie de leur ville, de leur quartier, apprendre à les respecter, les valoriser dans une dynamique de projet. » Un partenariat s’est établi avec l’animateur « présence de rue » du Cercle Paul-Bert. Un projet est en construction avec l’école de musique autour de la création d’un CD avec l’ordinateur. D’autres projets plus spécifiques autour des sciences, et de constructions électriques sont envisagés. Loisirs-club 9 – 11 ans, Pigeon-Blanc, ouvert le mercredi et durant les vacances, de 7 h 45 à 18 h 30. Tél. : 02 99 35 36 16.
TR

Ateliers yoga et stages de parcours artistiques

Depuis la rentrée, l’atelier yoga dispose désormais d’une salle qui lui est réservée à l’espace du Pigeon-blanc, rue des 25 fusillés. Animé par Kala, il connaît un vif succès. Trois séances sont proposées le jeudi de 17 h à 18 h 30, de 18 h 30 à 20 h ; de 20 h à 21 h 30. Tarif : 190 € + adhésion au Centre de la Lande : 8,80 €. Des stages seront organisés dans le courant de l’année (renseignements au Centre de la Lande).
Le Centre de la Lande et l’école de musique Jean Wiener proposent de faire découvrir aux enfants de 4 à 6 ans, des pratiques artistiques aux vacances de la Toussaint. Au programme, danse contemporaine, arts plastiques, musique. Rendez-vous les lundi 25, mardi 26 et mercredi 27 octobre de 14 h à 17 h. Tarif : 30 €.
Des réductions de 50 à 70 % sont possible sur présentation de la carte Sortir. Renseignements et inscriptions à l’accueil du Centre de la Lande – Bernard Flahaut – tél. 02 99 35 36 16.

Bertrand Robert, dernier agriculteur, propose de la vente directe

Bertrand Robert est le dernier exploitant agricole de la commune, installé à la Haute-Bouvrais. Il propose, pour se diversifier, de la vente directe de viande de limousine. Du producteur au consommateur…

Bertrand Robert est originaire de Saint-Jacques. Il se souvient avec nostalgie de cette époque où la commune comptait encore près d’une dizaine d’exploitants agricoles. La ville a grandi. Tant et si bien qu’il est aujourd’hui le dernier à vivre de ses terres et de celles qu’il a pu acquérir en location : « Je me suis installé en 1997 avec 38 hectares, prenant la suite de mes parents. Puis, je me suis agrandi de 54 hectares en 2004 en achetant la ferme du voisin. Il m’en reste aujourd’hui 73. Je fais partie de la quatrième génération installée ici. » On a du mal à le croire mais il y a pourtant bien, entre PSA-Citroën, la route de Nantes et la route de Redon sur la zone de Mivoie, une exploitation individuelle avec 190 vaches de race à viande, limousines ou croisées limousines. Les bêtes sont essentiellement nourries au foin, accompagné de rations sèches : « Je n’utilise pas de produits phytosanitaires ni engrais, atteste Bertrand Robert. J’exploite bon nombre de concessions d’usage temporaire, propriétés de la ville de Saint-Jacques et de Rennes, qui imposent un traitement sans produits chimiques. »

Dans les règles de l’art
Depuis le mois de mai, Bertrand Robert, aidé de sa compagne Valérie Beléon, proposent un nouveau service de vente directe de viande bovine. La formule est simple. Un coup de fil suffit à passer commande d’une caissette de dix kilos de viande toute préparée pour des prix s’échelonnant de 10,50 euros le kg à 11,50 euros. Un courriel, envoyé trois jours avant, prévient de la date de livraison. Il suffit alors d’aller chercher directement sa caissette. « Nous allons essayer de tuer une bête chaque mois, voire deux si la demande est au rendez-vous. Les bêtes sont tuées et transformées à Liffré, dans les règles de l’art…» Visiblement, les clients sont satisfaits et le bouche à oreille suffit à faire la publicité de l’entreprise. Bertrand Robert envisage de poursuivre l’expérience en proposant dès l’année prochaine de la vente directe d’agneau et de veau de boucherie, élevés de manière traditionnelle.
Contact : Bertrand Robert, La Haute-Bouvrais – tél. : 02 23 35 04 66.
TR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *