Saint-Jacques-de-la-Lande : Solidarité de jardinier bio !

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - vie locale

2010.04.Jacquo-UNE.jpgSt-Jacques-de-la-Lande (35)
Au sommaire, entre autres, du magazine de Saint-Jacques-de-la-Lande de avril 2010 :

  • Le carnaval du comité des fêtes s’empare des rues de la ville
  • Solidarité de jardinier bio
  • Le club sportif de la Garnison de Rennes rejoint l’OJS
  • BOS Aménagement ne connaît pas la crise !

articles parus dans Le Jacquolandin n°261, avril 2010
Directeur de la publication : Emmanuel Couet
Rédaction : Tugdual Ruellan
Réalisation et photos : Christian Reland
articles téléchargeables en cliquant sur la photo

Le carnaval du comité des fêtes s’empare des rues de la ville

Le 25 avril, la fête sera dans la rue avec le traditionnel carnaval du Comité des fêtes. Rendez-vous dès le 24 avril pour un repas ambiance country…

Depuis de longs mois, on s’active pour préparer les chars du carnaval. Place à l’imagination… Une vingtaine de personnes, réparties en trois groupes dans les quartiers du Pigeon blanc, de la Morinais et de l’aéroport, travaillent autour du thème des transports pour aménager les remorques qui seront tractées dans les rues de la ville le 25 avril. « Chaque année, confie le secrétaire Pierre Delys, le comité organise un carnaval sur un thème différent. L’idée est de faire se rassembler les habitants des différents quartiers autour d’une fête commune. »

Ambiance country le samedi
La fête commence dès le samedi à partir de 19 h 30 avec une soirée crêpes et une ambiance country. Au menu adulte, apéritif, une complète, une forestière, crêpes au choix à volonté (tarif : 10 €) ; au menu enfant de moins de 13 ans : une complète et crêpes au choix à volonté (tarif : 6 €). Réservation dès à présent au 02 99 31 92 67 à l’heure des repas. Le carnaval a lieu le dimanche. Le départ du défilé à lieu à 14h30, rue de Nantes, non loin de l’hypermarché Super U, puis direction rue Gabriel Péri jusqu’au temple de Blosne, le rond-point de la Gaité, rue Frédéric Benoît, cours Jean Jaurès, rue Jean Marin, mail Léon Blum jusqu’à la rue Marguerite Yourcenar, puis mail François Mitterrand devant l’Epi Condorcet. Présence de Monsieur Carnaval et participation de l’école Jean Wiener sur la fin du défilé. Vers 17 h, récital de trois fanfares dont la Banda del Sol harmonie et la fanfare de Domagné. Un goûter est proposé aux enfants. Divers spectacles de danses et animations seront proposés devant l’Epi (dans la salle, en cas de mauvais temps). Clôture vers 18 h.
TR.

Solidarité de jardinier bio

Tous les mercredis après-midi, les jardiniers se donnent rendez-vous au jardin solidaire bio de la Basse-Chevrolais, de 14 h à 17 h. « Une dizaine d’habitants se retrouvent ainsi, confie Malika, conseillère en économie sociale et familiale au centre social. Nous disposons d’une parcelle de 1000 m² que nous aménageons collectivement. Toutes les décisions sont prises ensemble. Chacun met la main à la pâte, apporte ses connaissances et son expérience. On vient pour améliorer sa technique, prendre un café ou simplement, discuter sous la tonnelle. » Les récoltes sont partagées, vendues ou offertes à l’épicerie sociale : « Chacun peut venir à la pause café acheter des légumes du jardin. Nous lançons un appel pour récupérer des plants, graines, semis et matériel usagé. Nous recherchons également une pompe manuelle pour le puits. » Contact : 02 99 35 36 16.

Le club sportif de la Garnison de Rennes rejoint l’OJS

Le club sportif de la Garnison de Rennes, présidé par Pascal Kerau, apprécie les installations de la commune. Il vient de rejoindre l’Office jacquolandin des sports.

Le club sportif de la Garnison de Rennes compte quelque 160 licenciés, tous affiliés à la Fédération française de tir. « Les membres du club n’avaient pas de stand pour s’entraîner, confie la trésorière, Diana Launay. Une alliance a été trouvée avec les Archers de Saint-Jacques et le club peut ainsi partager le terrain des archers. Tout en conservant son autonomie, il a décidé d’adhérer à l’Office jacquolandin des sports. » Vingt-trois des membres du club sportif de la Garnison viennent de participer au championnat de France qui se déroulait du 29 mars au 4 avril à Montluçon avec au programme, tir au pistolet et à l’arbalète à 10 mètres. D’autres rencontres sont très attendues comme les départementales de tir à l’arbalète qui auront lieu les 10 et 11 avril, de 10 h à 17 h, sur le terrain des archers à Saint-Jacques (entrée libre). Puis, les rencontres régionales, qui auront lieu les 24 et 25 avril, de 10 h à 17 h, au même endroit. On assistera à des tirs d’arbalète en intérieur à 18 mètres (IR 600) et en extérieur : 30 flèches tirées à 35 mètres, 30 flèches à 50 mètres, 30 flèches à 65 mètres (IR 900).

Gagner en maîtrise de soi
« Tous les ans, poursuit Diana Launay, nous organisons un concours amical. Il vient de se dérouler le mois dernier. Nous organisons également un challenge interne, amical, au sein duquel les membres du club peuvent se confronter. » Les plus jeunes ont huit ans et le club compte autant d’hommes que de femmes. Les tirs se font à l’arbalète mais aussi à la carabine et au pistolet. Régulièrement, les sportifs se retrouvent le mardi et le jeudi, de 18 h 30 à 20 h, au pas de tir de dix mètres, situé au quartier Foch à Rennes. Un encadrement est proposé aux enfants, de 8 à 14 ans, le mercredi, de 13 h 30 à 15 h, ainsi qu’aux jeunes, de 15 à 20 ans, le vendredi, de 19 h à 20 h 30. Le club dispose également d’un pas de tir de 25 et 200 mètres à la Malletière à Saint-Jacques. « Lors de tous nos entraînements, les visiteurs peuvent nous rencontrer. Contrairement à ce que l’on croit, il ne s’agit pas d’un sport dangereux si on respecte à la lettre les règles de sécurité. Ce sport est accessible à tout le monde et permet de gagner en concentration et en maîtrise de soi. »
Coût de la licence à l’année pour les adultes : 110 € (le matériel est mis à disposition par le club).
Contact section tir : Joëlle Riochet – tél. 02 99 57 62 30.
TR.

BOS Aménagement ne connaît pas la crise !

BOS Aménagement s’est installée en janvier dernier sur la zone de la Haie des Cognets. L’entreprise, spécialisée dans l’aménagement des espaces tertiaires, emploie dix-huit salariés.

La construction de bureaux dans le bassin rennais est florissante et BOS Aménagement ne connaît pas la crise ! L’entreprise qui employait neuf salariés il y a six mois en emploie aujourd’hui dix-huit. « Notre force, explique satisfait le responsable Thomass Rouillé, réside dans notre capacité à proposer du mobilier de bureau sur mesure, entièrement réalisé par nos soins. » Voilà douze ans que Thomass Rouillé, 31 ans, est dans le métier après avoir travaillé comme animateur réseau pour un fabricant allemand de mobilier de bureau. En avril 2007, il décide de créer son entreprise et s’associe à Guillaume Pautte, 42 ans, qui travaille lui aussi dans cette entreprise allemande. « Nous avons alors racheté la société nantaise Buromat et son agence de Rennes pour créer BOS aménagement. » Très vite, les deux amis se spécialisent dans le négoce de mobilier de bureau. Ils y ajoutent la menuiserie et l’aménagement de placards à partir d’un concept adapté aux structures métalliques : « Nous travaillons avec des fabricants européens. Nos proposons un choix de bureaux, sièges, fauteuils, armoires et équipements divers… Dans notre atelier, nous réalisons des meubles d’accueil et des placards sur mesure. C’est du clé en main pour nos clients. » Ils proposent également un service d’aménagement global, prenant en charge l’intégralité des travaux et de suivi : sol, plafond, murs, éclairage… »

Un projet de bâtiment autonome__
I__nstallés jusqu’alors sur la zone industrielle de Rennes Sud-Est, les responsables ont souhaité déménager. En janvier dernier, ils choisissent Saint-Jacques pour doubler leur surface et s’installer dans un bâtiment de 400 m². « Ce choix nous satisfait pleinement. La zone est dynamique et voit plusieurs entreprises s’y installer. » L’équipe se répartit en un pôle commercial, chargé des relations avec les clients, un pôle technique faisant office de bureau d’études et l’atelier menuiserie et pose. Une démarche environnementale fonde la politique de l’entreprise : « Tous nos fournisseurs sont engagés dans une démarche respectueuse de l’environnement et nous privilégions les bois labellisés. Nous avons par ailleurs un projet de construction d’un bâtiment, d’ici trois à quatre ans, équipé de panneaux solaires sur le toit pour produire notre énergie. » BOS Aménagement – tél. : 02 99 22 20 97
TR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *