Le n°4 du magazine de Pipriac Communauté vient de paraître

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - PUBLICATIONS (presse institutionnelle)

2010.12.PIPRIAC_MAG-UNE.jpgLe quatrième numéro de Pipriac Communauté vient de paraître, publication pilotée par la Commission communication de la communauté de communes sous la responsabilité de son président, Laurent Collot. Au sommaire, le point sur le développement économique, culturel, touristique, evironnemental et cadre de vie, aménagement du territoire, services à la population.

Magazine Pipriac Communauté n°4 – décembre 2010
SITE INTERNET : www.pipriac-communaute.fr
Responsable de la publication : Laurent Collot
Rédaction : Cécile Bodin & Tugdual Ruellan
Conception graphique : Izatis communication à Questembert
Imprimerie Pierre
magazine téléchargeable en cliquant sur l’image

Edito
Laurent Collot, Président de Pipriac Communauté

L’actualité de Pipriac Communauté est chargée en cette fin d’année 2010. Je retiendrais quatre actions emblématiques.

En matière de soutien au développement économique, Pipriac Communauté a lancé les travaux de requalification de la zone d’activités des Rozais à Sixt-sur-Aff. En parallèle, le chantier de réhabilitation du bâtiment anciennement Nowak en bâtiment relais, situé à Guipry, a débuté en octobre et s’achèvera en juin 2011.

La Communauté s’est dotée d’une nouvelle compétence en matière de santé publique. Face au déficit d’offres de soins et à la difficulté d’attirer de jeunes médecins sur notre territoire, la collectivité a financé l’installation d’un médecin libéral sur la commune de Pipriac permettant ainsi de répondre aux attentes réelles de vous tous en matière de santé publique. Il s’agit d’une femme de nationalité Roumaine, accompagnée de son mari et de ses deux enfants. Je souhaite qu’ils trouvent chez nous un accueil chaleureux. Les élus portent également une réflexion sur un possible soutien financier au projet de construction de nouveaux locaux de l’ADMR de Pipriac.

En octobre, la Communauté a acquis du matériel destiné au broyage de végétaux. Celui-ci va bénéficier à l’ensemble des communes et sera également mis à disposition de l’équipe des huit professionnels du Chantier Nature que vous ne manquerez pas de croiser près de chez vous.

Enfin, la loi de réforme des collectivités locales votée en novembre adopte le principe d’achèvement de la carte intercommunale et de la recomposition des périmètres des Communautés de communes. C’est dans ce cadre que les élus communautaires ont engagé une réflexion portant sur la redéfinition des frontières de Pipriac Communauté qui correspondent actuellement aux limites du canton. Sans partie pris, si la nécessité d’évoluer s’en fait sentir, nous entamerons des échanges avec d’autres Communautés et Communes portant sur la mise en commun de nos compétences à l’échelle d’un nouveau territoire. Le respect des bassins de vie devra être la pierre angulaire de ce projet. C’est dans cet esprit que l’appartenance de Guipry et Messac à une même structure de coopération intercommunale doit être appréhendée.

C’est également cette loi qui crée le Conseiller Territorial, élu qui siègera à la fois au sein du Conseil Général et du Conseil Régional. Les prochaines élections cantonales de mars 2011 sont par conséquent les dernières telles que nous les connaissons. Je souhaite que les électeurs se mobilisent pour se rendre aux urnes. Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d’année en famille et avec vos amis.

Sommaire
Développement économique, ……………………………………….p. 3, 4 et 5
Finances, …………………………………………………………………………….. P. 6
Services à la population, ……………………………………………………….p. 7
Dossier santé : garantir l’offre de soins de proximité, ……….. p. 8 et 9
Environnement et cadre de vie, …………………………………… p. 10 et 11
Portraits, …………………………………………………………………………….p. 12
L’Oreille en Mire, ………………………………………………………………….p. 13
Arrêt sur image, …………………………………………………………. p. 14 et 15
Agenda, ………………………………………………………………………………p. 16

L’Atelier de gravure Jan Brito organise un concours d’ex-libris

2010.12.Atelier_Pipriac_Jan_Brito_-_TR.JPGA l’approche des six cents ans de la naissance de Jan Brito, l’Atelier de gravure Brito organise, avec le soutien de la municipalité de Pipriac, de Pipriac communauté et en partenariat avec l’Association française pour la connaissance de l’ex-libris, un concours international d’ex-libris, sur le thème du personnage « Jan Brito ».

« Vous encrez cérémonieusement votre nom entre couverture et papier couché sur votre dernier livre acheté, la page de garde vous regarde… Vous aimeriez inscrire tout de vous, un brin de votre histoire, un bouquet de vos passions, mais que tout cela garde une impression de secret, entre vous et lui ! » Peut-être, écrit Béa Nevoux, graveur à La Gacilly, est-ce ainsi qu’est né le premier ex-libris imprimé ! Créé depuis une dizaine d’année dans le cadre du Musée Jan Brito, l’Atelier de gravure Brito s’est constitué depuis 2005 en nouvelle association, réunissant désormais plus d’une vingtaine de graveurs. « L’association, explique son président René Amary, a pour but d’organiser et d’animer un atelier consacré à la gravure sous toutes ses formes. Elle vise également à promouvoir ces techniques par l’initiation, la formation, la mise à disposition de matériels pour artistes, et l’information d’un large public. » Installée dans son atelier-galerie à La Gacilly, Béa Nevoux est la cheville ouvrière de l’atelier, l’animant en donnant à chacun le plaisir artistique et la technicité nécessaire. Tant et si bien que l’effectif des graveurs et autres passionnés de gravure ne cesse d’augmenter, convergeant depuis Rennes, Redon ou Saint-Nazaire. L’atelier se réunit de préférence un samedi après-midi chaque mois, à raison de dix séances au moins dans l’année, « les travaux libres étant possibles dans un esprit d’atelier coopératif et de responsabilisation des adhérents. » L’atelier conservera sa place dans le futur Espace Jan Brito, projet approuvé dans son principe par la municipalité de Pipriac. Le concours d’ex-libris sur le personnage de Jan Brito, soutenu par Pipriac communauté à hauteur de 3000 €, a été programmé pour saluer l’ouverture de cet espace. Contact : Atelier de gravure Brito Maison Jan Brito, avenue du Général de Gaulle – 35550 Pipriac – René Amary – tél. 06 10 02 78 97.

Une quinzaine d’ouvriers du CAT de Bain de Bretagne réside sur notre territoire

2010.12.Les_ouvriers_de_Pipriac_communaute__3_.JPGLes activités du Centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne, de l’association Notre Avenir, rayonnent sur notre territoire. Une quinzaine de travailleurs handicapés résident sur la communauté de communes ou en sont originaires. Chaque jour, ils font la route pour aller à leur travail…

« J’habite à Pipriac avec mes parents, en pleine campagne, confie René. Je travaille au CAT de Bain-de-Bretagne, parfois à l’atelier de torréfaction du café. Je vais au travail tous les matins en car ; je pars à 7 h 30 de Pipriac et je rentre le soir à 17 h. » Delphine, elle, réside à Guipry. Voilà vingt-et-ans qu’elle travaille à l’atelier de torréfaction du café : « J’ai ma voiture et je viens au travail tous les jours. Le midi, je vais préparer le repas et manger avec mes parents à Bain-de-Bretagne. » Il y a quatre ans, elle a acheté une maison sur la commune : « J’ai un petit jardin rempli de fleurs. Parfois, je vais au cinéma mais seulement lorsque le film est sous-titré car j’ai une déficience auditive à la suite d’un accident. J’adore Guipry ! » Comme René et Delphine, il y a aussi Laurent, Martine, Joël, Anne-Sophie, Anthony et Yannick qui habitent ou sont originaires de Guipry ; Dominique et Aurélie de Pipriac ; Sylvie, Nelly et Marie-Annick de Saint-Malo-de-Phily ; Marie-Annick de Saint-Just et Sébastien de Saint-Ganton.
L’histoire de l’atelier de torréfaction du CAT de Bain-de-Bretagne a récemment fait l’objet d’un livre « Pour un commerce juste – La Route du café des Yungas à la Bretagne », préfacé par Luzmila Carpio, ambassadrice de Bolivie en France (www.rivesdarz.fr).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *