15e Semaine pour l’emploi des personnes handicapées : 50 employeurs au Forum à Rennes

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

2011.11.17.forum_rennes__28_.JPGLe Forum de l’emploi et du recrutement avait lieu à la Halle Martenot à Rennes, le 17 novembre, au cours de la 15e Semaine de l’emploi des personnes handicapées. Ce forum est un moment privilégié pour sensibiliser le plus grand nombre, que ce soit le grand public mais aussi les chefs d’entreprise, cadres, salariés et décideurs publics. Cette manifestation est un moment propice pour la mise en œuvre d’actions favorisant la rencontre entre travailleurs handicapés et recruteurs. Le forum vient conclure les actions au quotidien que développent tout au long de l’année les partenaires services, notamment ceux de l’Agefiph comme les Cap emploi, les Sameth (services d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés), les dispositifs Alther mais aussi, les organismes de formation, les associations et tous les acteurs chargés de l’insertion.

Semaine organisée par l’Agefiph, l’Adapt, le FIPHFP avec la Ville de Rennes et le Conseil général d’Ille-et-Vilaine
Propos recueillis par Tugdual Ruellan

2011.11.17.forum_rennes__31_.JPGLe café du CAT de Bain-de-Bretagne, issu du commerce équitable, était servi tout au long de la journée par l’Esat hors murs de L’Adapt.

2011.11.17.forum_rennes__40_.JPGLe repas du midi était réalisé par le CAT Armor de Saint-Malo.

Nicole Gargam, adjointe au maire, déléguée à l’accessibilité et aux situations de handicap

2011.11.17.forum_rennes__33_.JPGLorsqu’on interroge les Français sur les sujets qui les préoccupent le plus le chômage et l’emploi viennent en première position avec 40% des réponses. Loin devant le financement des retraites et la santé… Pour les personnes handicapées, cette préoccupation est encore plus prégnante car leur taux de chômage ne diminue pas et reste à 19% soit le double du taux de la population active. Pire encore la crise que nous connaissons frappe de plein fouet les personnes handicapées puisque en 2010 selon les chiffres de l’agefiph le nombre de demandeurs d’emploi handicapés a augmenté de 13,9% soit trois fois plus que la population générale Pourtant la loi impose une obligation d’emploi de 6% de personnes handicapées pour les entreprises privées de plus de 20 salariés ainsi que pour le secteur public.
Cette obligation est encore loin d’être atteinte puisque le taux d’emploi dans le secteur privé s’établit 2 ,7% et celui du secteur public à 4,2 %. Pourtant tout un arsenal de mesures a été mis en place pour favoriser l’emploi des personnes handicapées (sensibilisation, formation aides à l’emploi…) et tout le monde (associations entreprises, collectivité) s’accorde à dire que les mentalités évoluent et que le que le regard porté sur le handicap a changé. Mais des freins puissants subsistent et en particulier le déficit de qualification des personnes handicapées (80% des demandeurs d’emploi n’ont pas le bac contre 58% sur l’ensemble des publics).
Comme l’indique dans le Monde Guy Tisserant directeur de TH Conseil, cabinet de conseil et de recrutement spécialisé, faire tomber les stéréotypes ne représente, en outre, que la moitié du chemin. Certaines entreprises franchissent le cap des représentations, mais pas celui de la réalité du handicap. « Elles s’attendent à ce que la personne sur compense. Mais dire que l’on va recruter une personne handicapée pour autant qu’elle rentre dans le moule de l’organisation de travail ou atteigne un référentiel type, c’est un fantasme, poursuit-il. Une personne qui produit à 90 % parce que l’environnement n’est pas adapté est en fait à 100 % de sa productivité. Mais la différence de productivité est toujours imputée à la personne et pas à son environnement. Or le code du travail dit bien que c’est le travail qui doit être adapté à l’homme. En somme, on a parfois l’impression que l’on veut bien recruter un travailleur handicapé… pourvu qu’il ne soit pas handicapé. » Ces remarques valent également pour le secteur public qui même si il a le devoir d’être exemplaire ne remplit pas non plus ses obligations.

2011.11.17.forum_rennes__35_.JPGEn ce qui concerne plus particulièrement la ville de Rennes, rennes métropole et le CCAS, une convention commune à ces trois institutions est en cours d’élaboration avec le FIPHFP (précédemment la convention ne concernait que la ville et son CCAS). Pour mémoire ces trois employeurs représentent près de 5000 agents et 280 métiers différents. Le taux d’emploi des personnes handicapées s’établit à 6,84%pour le CCAS, à 6,26%pour la ville de Rennes et à 3,86 % pour Rennes Métropole… Les actions menées sont très diverses notamment des actions de formation et sensibilisation, édition d’un guide pour les encadrant et les agents, des ateliers « santé, travail situations de handicap » avec ADIPH 35 des formations spécifiques pour les tuteurs d’agent en reconversion professionnelle. Concernant le recrutement il s’agit de concilier intégration et recrutement sur des compétences ( pas d’emplois réservés) L’application des dispositions statutaires ,la promotion de nos métiers dans des forums comme celui-ci et la sensibilisation des recruteurs aux situations de handicaps ont permis ces dernières années d’améliorer ce volet. Je ne vais pas énumérer toutes les mesures mais nous souhaitons tenir nos engagements et atteindre voire dépasser le taux de 6% pour les trois employeurs :rennes ,rennes métropole et le CCAS. Il reste encore du chemin à parcourir pour lutter contre les discriminations à l’emploi et je remercie les organisateurs de ce forum et les entreprises présentes , qui œuvrent avec nous en ce sens Je souhaite que les contacts établis au cours de cette journée débouchent sur des emploi stables.

Jocelyne Varnier, déléguée FIPHFP (Bretagne, Centre et Pays de la Loire)

2011.11.17.forum_rennes__26_.JPGDans une très récente publication destinée aux collectivités territoriales, Didier Fontana, Président du Comité national du FIPHFP, se félicitait des résultats obtenus et dans le même temps invitait chacun à poursuivre la mobilisation, mobilisation sans laquelle le défi de l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans les 3 fonctions publiques ne pourrait pas être relevé de manière pérenne. Ce moment devant vous est l’occasion de dresser un constat, d’informer sur de nouveaux moyens d’action, de saluer les partenariats engagés.
Pour ce qui concerne les résultats, sur la base des éléments de 2009 (pour les effectifs) et de 2010 (pour les déclarations annuelles), effectivement, 5 années ‘/2 seulement après la création du Fonds, les résultats sont plus qu’encourageants. Ainsi au niveau national, et au le, janvier 2010, le taux d’emploi pour les 3 fonctions publiques a atteint 4,2%, et la palme va à la fonction publique territoriale puisqu’il atteint 5,07% (4,98 pour la FP hospitalière). La hausse, en dépit du contexte est constante puisque l’an dernier, c’était : 4% pour le global, 4,9% pour la FP territoriale et 4,8% pour la FP hospitalière. Au niveau national encore, on comptait en 2010, 10 307 employeurs publics assujettis, lesquels employaient 4 741 518 agents (*) au 1er janvier 2009, dont 42% pour l’État (Ministères et services déconcentrés), 21% pour la FP hospitalière et 37% pour la FP territoriale.

2011.11.17.forum_rennes__16_.JPGA noter que les effectifs des 3 fonctions publiques continuent de croître (très légèrement dans la FP hospitalière), mais essentiellement du fait des recrutements dans la FP territoriale. Les effectifs décroissent eux régulièrement dans la FP d’État, c’est sans surprise. Sur les 9 991 employeurs ayant rempli leur déclaration, 50%, c’est-à-dire la majorité d’entre eux s’acquittaient de leur obligation d’emploi en associant les 3 modalités : emploi de TH, dépenses déductibles et contribution au FIPHFP, 41% y parvenaient sans aucune contribution, donc par l’emploi de TH et/ou de compléments de dépenses déductibles (en hausse). Le solde, donc 9%le réalisaient par le seul moyen de la contribution au FIPHFP. Par rapport aux années précédentes, là aussi des motifs de satisfaction puisque la proportion des contributeurs uniques baisse, que les « 0 » contribution augmente…

Les données bretonnes :
2011.11.17.forum_rennes__53_.JPGEn Bretagne, au 1er janvier 2009, on a enregistré 707 employeurs assujettis pour un effectif (total rémunéré) de 120 965 agents ;
le taux global est de 5,14% (c’est le 5e derrière la Corse, le Languedoc-Roussillon, la Franche Comté et PACA), et pour la FP territoriale il est de 5,26% (la 6ème place pour la Bretagne). En Ille et Vilaine, c’est 4,78% pour la FP territoriale.
Malgré ces données positives, qui révèlent bien le chemin parcouru, l’engagement connu et reconnu de la Région, il aurait tout de même fallu, pour satisfaire à l’obligation légale d’emploi, recruter en Bretagne 1 160 personnes sur la période.

2011.11.17.forum_rennes__5_.JPGConcrètement, et pour satisfaire à sa mission de faciliter le recrutement et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés, le FIPHFP a poursuivi le versement d’aides financières , plus particulièrement dans le domaine de la formation, mais également dans le financement d’organismes partenaires comme CAP Emploi, le Centre de gestion de la Fonction publique territoriale, le SAMETH, le CNFPT, présents dans ce lieu, sans oublier les employeurs publics d’Ille-et-Vilaine eux aussi présents qui ont passé des conventions triennales de partenariat avec le Fonds. Le montant des aides mobilisables de manière dématérialisée sur le site par tous les employeurs publics sans exception, assujettis ou non, a atteint 7 millions d’euros : c’est en hausse régulière et de plus de 15% par rapport à l’année précédente.
Pour ce qui concerne l’actualité du FIPHFP, de nouveaux moyens sont offerts en matière d’accessibilité : le Comité national en effet, a entériné les mesures issues de la Conférence nationale du Handicap de juin dernier. Cela prend la forme d’une enveloppe de 150 millions d’euros (sur 3 ans) qui doit permettre de développer :

  • l’accessibilité des locaux professionnels sous une forme élargie (car des « verrous » contraignants de conditions d’éligibilité ont sauté) ;
  • l’accessibilité des écoles de la Fonction publique : c’est-à-dire les lieux de formation initiale et continue qui « fabriquent » et développent la compétence des fonctionnaires ;
  • l’accessibilité numérique dont les modalités de saisine sont à l’examen.

Il est indispensable que cette enveloppe soit mobilisée : encore trop d’employeurs mettent en avant le fait que, faute d’accès, recrutements et maintiens sont difficiles, voire impossibles : c’est une limite à dépasser et le FIPHFP compte bien qu’elle le soit. Le constat que nous venons de faire est bien entendu le fruit de partenariats noués avec ceux qui ont déjà été cités. Il convient tout de même d’ajouter, et ce sera également ma conclusion, qu’il faut impérativement poursuivre l’effort sur l’apprentissage : le FIPHFP a développé depuis 2 années déjà, un dispositif financier complet afin d’aider les employeurs publics à recourir à l’apprentissage. Les résultats ne sont pas encore au rendez-vous. Il est indispensable que les employeurs publics se saisissent de cette possibilité, à leur main, pour offrir à des jeunes – et des moins jeunes …. – l’opportunité de monter en compétences, de viser un diplôme, de bénéficier d’expériences professionnelles, point de départ essentiel d’un CV augmenté et enrichi. C’est un réel défi à inscrire à nos prochains rendez-vous.

François Massolo, délégué régional de l’Agefiph Bretagne

2011.11.17.forum_rennes__37_.JPGCette 15e semaine est organisée au niveau national par l’Agefiph, l’Adapt et le FIPHFP. Je tiens à remercier les 50 employeurs des secteurs privés et publics qui encore cette année ont répondu favorablement à notre invitation ainsi qu’une vingtaine de structures qui accompagnent les personnes en situation de handicap dans les différents parcours. C’est toujours très important d’avoir leur soutien et leur présence. Nous retrouvons des partenaires désormais habituels mais nous ont rejoints de nouvelles entreprises. Nous espérons les retrouver dans les prochaines éditions.

2011.11.17.forum_rennes__43_.JPGLe contexte, vous le savez, est particulièrement défavorable pour les personnes handicapées avec un taux de chômage de près de 15 % d’augmentation des demandeurs d’emploi handicapés en Bretagne et près de 15 % de diminution de la collecte des entreprises en Bretagne. En 2008, nous avions noté la résistance de l’emploi des travailleurs handicapés. Mais la puissance de cette crise faite que cette résistance s’est effritée aujourd’hui. – 15 % de collecte des moyens de l’Agefiph, versés par les entreprises qui satisfont ainsi leur obligation d’emploi, cela traduit peut-être un signe positif : il faut effectivement y voir un signe positif qui est confirmé par la bonne performance des dispositifs de placement, du service public de l’emploi et des cap emploi, qui, malgré la crise, maintiennent leurs résultats de placement. En Ille-et-Vilaine, le Cap emploi a conclu en 2010, près de 750 contrats de travail dont près de 600 de plus de trois mois. Le dispositif d’appui au maintien dans l’emploi, le Sameth, a accompagné près de 300 personnes dont plus de la moitié sont maintenus dans leur emploi.

2011.11.17.forum_rennes__18_.JPGEn termes de formation, l’année 2010 a été marquée par une évolution très importante : plus de 30 % de travailleurs handicapés ont été accueillis dans les dispositifs de formation de la région. Les employeurs nous disent qu’ils rencontrent de plus en plus de profils intéressants de travailleurs handicapés. Peut-être faut-il y voir un début d’élévation du niveau de qualification des travailleurs handicapés ?

2011.11.17.forum_rennes__56_.JPGNous accueillons cette année sur le forum des groupes de jeunes handicapés qui sont scolarisés, qui vont pour l’une des premières fois venir rencontrer directement des employeurs. Il faut aussi y voir là une évolution sociétale. Petit à petit, l’éducation nationale accueille de plus en plus chaque année de jeunes en situation de handicap. Demain, nous les retrouverons sur le marché du travail dans les entreprises avec des niveaux de qualification toujours plus élevés. Sans doute avez-vous pris connaissance de la nouvelle offre d’intervention de l’Agefiph en 2012. Oui, ça se resserre ! Est venu le temps de mieux définir nos actions, mieux les cibler vers un public qui en a besoin, vers les entreprises qui continueront demain à embaucher.

Je remercie la ville de Rennes, le conseil général qui cette année encore ont permis la tenue de ce forum ; je remercie également le Réseau des réussites qui s’est fortement impliqué pour la logistique et les conditions d’accueil du forum. Peut-être l’année prochaine, aurons-nous une formule différente à vous proposer…

Franck Gallée, directeur de L’Adapt

2011.11.17.forum_rennes__44_.JPG« L’Adapt est heureuse d’organiser conjointement avec l’Agefiph et le FIPHFP la 15e Semaine pour l’emploi des personnes en situation de handicap. Au cours de cette semaine notre objectif est de mettre un focus particulier sur l’ensemble de nos actions que nous développons tout au long de l’année, avec de nombreux partenaires institutionnels (CAP Emploi, MDPH, Sameth, Pôle emploi) et les nombreuses entreprises engagées dans cette voie. Une semaine pour mettre en avant l’emploi des travailleurs handicapés, montrer les nombreuses réussites d’insertion, parler des potentialités, des profils des personnes handicapés qui recherchent du travail, proposer des axes de réflexion, de progrès et évoquer de manière pratique ce sujet qui doit tous nous engager.
ENGAGEES comme devraient l’être plus de personnes handicapées dans les entreprises… ENGAGEE comme devrait l’être la classe politique dans son ensemble sur cet enjeu de société… ENGAGEE comme devrait l’être l’ensemble de la population française autour de ce sujet. Aussi, tout au long de cette semaine, nous avons multiplié les initiatives avec tous nos partenaires – je citerai le Handicafé de Fougères qui avait lieu mardi et qui a connu un vif succès, le Handicafé qui avait lieu ce matin à l’Insa, celui qui aura lieu demain matin à la Faculté des métiers sur le campus de KerLan. J’ajouterai également les différentes initiatives prises par les coorganisateurs de cette semaine afin de mobiliser les médias et ainsi relayer notre message.

2011.11.17.forum_rennes__45_.JPGJe tiens à adresser mes remerciements chaleureux au Conseil Général d’Ille-et-Vilaine pour son soutien financier, à la Ville de Rennes qui met à disposition ce lieu symbolique et central qu’est la Halle Martenot, à Mme Gargam, adjointe au Maire de Rennes pour sa présence, son soutien et son engagement infaillible depuis de nombreuses années. Remerciements également à tous les partenaires présents, aux entreprises et au Réseau des Réussites, réseau de bénévoles qui œuvre à la préparation et à la réalisation de cette journée. L’insertion professionnelle des personnes handicapées est bien une préoccupation collective, l’affaire de nous tous, cela nous concerne et nous engage vraiment tous ensemble et je m’en réjouis.

2011.11.17.forum_rennes__19_.JPGAlors oui la situation reste préoccupante, comme l’a rappelé François Massolo, délégué régional de l’Agefiph à l’instant, mais nous constatons aussi que l’emploi des personnes handicapées progresse dans les entreprises alors en ces temps parfois moroses, il nous faut rester engagé pour maintenir notre niveau de mobilisation autour de l’emploi des personnes handicapées, notre action reste fragile mais elle avance, continuons… Restons motivés et déterminés pour faire avancer la cause de l’emploi des personnes handicapées et faire en sorte que le slogan « vivre ensemble égaux et différents » réaffirmé dans le nouveau projet associatif de L’Adapt prenne tout son sens auprès des personnes que nous accompagnons au quotidien. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *