Vous êtes salarié et souhaitez démarrer une formation : un dossier proposé par la Région Bretagne et le Gref sur le site Se former en Bretagne

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - formation

2010.GREF-se_former_salarie.pngLe Conseil régional de Bretagne et le Gref de Bretagne proposent sur le site Se former en Bretagne diverses informations pour changer de métier, obtenir un diplôme, mettre à niveau ses compétences. On y trouve des informations sur les aides et les dispositifs de formation et divers dossiers. Pour vous accueillir et répondre à vos questions, les coordonnées des 300 points d’accueil des Maisons de la Formation Professionnelle en Bretagne.

Dossier n°2 : Vous êtes salarié et souhaitez démarrer une formation… réalisé par Tugdual Ruellan
A DECOUVRIR SUR : www.seformerenbretagne.fr
Entretien avec Didier Poupard, conseiller au Fongecif Bretagne

Vous êtes salarié et souhaitez démarrer une formation…

Comment la financer ? Comment continuer à être rémunéré durant la formation ? A qui vous adresser ?
Explications avec Didier Poupard, conseiller au Fongecif Bretagne…

Que conseillez-vous à une personne qui souhaite entrer dans une démarche de formation, autre que celle proposée par son employeur dans le cadre du plan de formation de l’entreprise?
Dès que l’on a une idée, un objectif, un désir de s’engager dans un projet de formation, la personne peut prendre contact avec le Fongecif Bretagne ou un autre Opacif selon le secteur d’activité dans lequel elle travaille (Cf rubrique Zoom). Les conseillers l’accompagnent dans ses démarches, l’informent sur ses droits, les possibilités existantes, les moyens et financements disponibles pour mettre en place son projet, ceci en toute gratuité et confidentialité.

Faut-il avoir déjà un projet précis de formation avant de vous contacter ? Non. Les conseillers accueillent la personne qui souhaite faire évoluer sa situation professionnelle. Elle peut nous rencontrer, sans avoir de projet précis. Nous allons l’accompagner dans la construction de son projet professionnel et de formation. S’agit-il d’un désir d’évolution interne dans l’entreprise ? S’agit-il d’une reconversion professionnelle ? Nous l’informons sur les dispositifs qu’elle peut utiliser, les organismes qui dispensent le type de formation qu’elle souhaite, le type de démarches nécessaires. Nous lui proposons éventuellement de bénéficier d’un bilan de compétences (à son initiative ou à la demande de son employeur) pour faire le point sur son parcours, ses capacités, ses motivations, ses centres d’intérêt, ses compétences. Dans le cas d’une reconversion professionnelle, nous l’aidons à vérifier la faisabilité de son projet en tenant compte de la situation du marché du travail, du niveau de recrutement attendu par les entreprises.

Comment financer une formation ?
Le salarié peut bénéficier du CIF (Congé individuel de formation, cf fiche). Un CIF, c’est tout d’abord avoir réfléchi et mûri un projet professionnel sur lequel vient se greffer un choix de formation de longue durée (800h en moyenne). Grâce à ce dispositif, le salarié concrétise son projet de formation même s’il n’a aucun rapport avec le métier, la fonction, le poste exercé dans l’entreprise. C’est un droit dont peuvent bénéficier tous les salariés, qu’ils soient en CDI, demandeurs d’emploi à la suite d’un CDD ou intérimaires sous certaines conditions. C’est un dispositif particulièrement adapté dans le cadre d’une reconversion professionnelle, l’acquisition d’un diplôme ou d’une qualification supplémentaire.

Si le salarié est en CDI ou signataire d’un contrat unique d’insertion (CUI), il peut également bénéficier de périodes de professionnalisation (cf fiche). Ces actions ont pour objet de favoriser, par des actions de formation courtes ou longues alternant enseignements théoriques et pratiques, son maintien dans l’emploi. Les formations sont à l’initiative du salarié ou de l’employeur.

Le salarié en cours de licenciement peut bénéficier du Chèque reconversion (cf fiche), une aide de la Région Bretagne qui lui permet de suivre une formation diplômante ou d’adaptation à l’emploi afin de faciliter son retour à l’emploi.

Le droit individuel à la formation (cf fiche)permet au salarié de bénéficier de formations n’excédant pas 120 heures. Le DIF est à son initiative mais l’entreprise et la branche professionnelle doivent dans ce cas donner leur accord.

Le salarié peut enfin bénéficier du plan de formation (cf fiche) mis en place par l’employeur qui estime que, pour le bon fonctionnement de l’entreprise, il est nécessaire de qualifier les salariés. Il s’agit souvent d’acquérir une compétence professionnelle en lien direct avec le poste de travail ou l’évolution au sein de l’entreprise.

Quels conseils donner au salarié ?
Ce n’est pas simple d’envisager seul une reconversion professionnelle, une entrée en formation, l’obtention d’une qualification. Il ne faut pas hésiter à venir se renseigner, interroger les conseillers du Fongecif, à n’importe quel âge, à n’importe quelle période de l’année.

On constate aujourd’hui que la formation professionnelle intéresse de plus en plus de jeunes dont l’insertion professionnelle s’est faite par défaut ainsi que des seniors qui souhaitent sécuriser leur suite de vie active. Aujourd’hui, plus que jamais, la formation est un élément important pour maintenir son activité, évoluer dans son poste de travail, sécuriser son parcours professionnel. D’autant plus actuellement, dans un contexte économique tendu, avec une durée du temps de travail qui s’allonge. Se former tout au long de la vie est un droit à disposition de tous les citoyens.

Zoom sur le Fongecif Bretagne

Le Fongecif ou Fonds de gestion des congés individuels de formation est le principal Opacif, organisme paritaire au titre du congé individuel de formation. Il gère les CIF (congés individuels de formation), les congés bilan de compétences, ainsi que les congés de validation des acquis (VAE). Il est financé par les entreprises via le paiement obligatoire d’une contribution à la formation professionnelle des salariés. Il existe un Fongecif dans chaque région française.

Selon le secteur d’activité dans lequel il travaille, le salarié dépendra du Fongecif ou d’un autre Opacif (voir les secteurs concernés).. Dans tous les cas, le Fongecif a un rôle de premier accueil et d’information pour l’ensemble des salariés de Bretagne.

Un espace ressource est mis disposition des salariés par le Fongecif Bretagne à Rennes, Brest et Lorient. Des permanences sont proposées dans une vingtaine de lieux de Bretagne pour accueillir les salariés au plus proche de leur lieu de travail.

Voir le site : www.fongecif-bretagne.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *