Eugène Jan à Allaire dans le Morbihan, la passion des abeilles

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - environnement

2011.12.09.Complicite-E.Jan.pngEugène Jan est passionné par les abeilles. Régulièrement, il participe à des échanges, intervient auprès des enfants dans les écoles ou les bibliothèques. Il est aussi agent sanitaire du canton d’Allaire (Morbihan). « Autrefois, il y avait des abeilles dans tous les villages, se souvient Eugène Jan. Enfant, j’ai appris à les côtoyer aux côtés de mon père. » Le petit Eugène ne rate pas une occasion pour apprendre à mieux connaître la vie de ce petit animal, compagnon de nos jardins. C’est le père Guillouzic, curé de Saint-Ganton, qui lui enseigne l’organisation et la gestion de la ruche : « Il avait besoin d’un coup de main pour enfumer son rucher. J’étais toujours présent ! »

Texte : Tugdual Ruellan
article paru dans le magazine Complicité Redon le 09/12/2011
réalisé par Précom Redon avec l’agence Nouvelle Norme
Eugène Jan, Le Gros Chêne – Allaire – tél. 02 99 71 92 84

Agent sanitaire du canton

Eugene_Jan-apiculteur_Allaire__1_.JPGDepuis, cette passion ne l’a jamais quitté. Reconnu dans le pays pour son expertise, Eugène n’hésite pas à prêter main-forte auprès d’un apiculteur amateur. « J’ai appris peu à peu, j’ai aussi fait quelques erreurs. » Eugène a suivi des stages de formation, lu beaucoup d’ouvrages et développé ses connaissances tant et si bien qu’il est devenu aujourd’hui, à 66 ans, agent sanitaire du canton d’Allaire : « Je me déplace pour conseiller les personnes intéressées, repérer les petits problèmes et surtout, éviter que les maladies ne se propagent d’une ruche à l’autre. »

Un rucher à Coueslé

2011.12.09.Eugene_Jan_-_2.jpgOn le sait, les abeilles sont en danger et pourtant, l’homme a besoin d’elles. Eugène Jan a été sollicité par la municipalité pour mettre en place des animations d’éducation à l’environnement : « Nous allons installer un rucher sur le site de Coueslé pour sensibiliser la population à la nécessité de sauvegarder la biodiversité végétale et, plus largement, notre environnement, mais aussi pour que les enfants découvrent les abeilles et l’apiculture dans les écoles et les centres de loisirs ou dans le cadre d’animations assurées par le Centre permanent d’initiation à l’environnement du Val de Vilaine. » Une soirée de sensibilisation sera organisée en début d’année pour lancer le projet. « L’heure de la relève a sonné, estime Eugène Jan. C’est aujourd’hui une passion que je souhaite transmettre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *