Etre consom’acteur et responsable au sein de l’Amap de Saint-Jacques-de-la-Lande

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - environnement

2012.06.Amap.pngLes Amap de la région, pour le maintien d’une agriculture paysanne, font la fête le 10 juin. Vous pourrez rejoindre l’Amap de la Lande en septembre prochain. Une dizaine d’habitants de Saint-Jacques-de-la-Lande, près de Rennes, ont créé une amap, soucieux de développer les circuits courts qui rapprochent producteur et consommateur.

article paru dans Vivre à Saint-Jacques n°6, juin 2012
Contact Amap : 02 99 31 24 92 – amapdelalande@hotmail.fr
Directeur de la publication : Emmanuel Couet
Rédaction : Tugdual Ruellan
Réalisation et photos : Danièle Guégan, Christian Reland
article téléchargeable en cliquant sur la photo

L’Amap de la Lande : manger bio, bon et local !

Comme chaque jeudi, Dominique Etiemble vient à l’Epi Condorcet chercher son panier de légumes. Aujourd’hui, il y a des choux, quelques poireaux, les premières carottes… « Nous ne choisissons pas, c’est selon la saison… Mais ce sont toujours des produits bio, de qualité et qui ont poussé dans notre région. » Avec quelques Jacquolandins, soucieux de développer les circuits courts qui rapprochent producteur et consommateur, elle a créé l’Amap de la Lande en juin 2010 avec le soutien de l’association voisine du Rheu : « Nous nous affirmons comme consom’acteurs, explique-t-elle. Au même moment, Julien Rondoin s’installait comme maraîcher bio à Chavagne, après une formation au lycée agricole du Rheu. Nous avons signé un contrat avec lui ; depuis, il nous fournit régulièrement en légumes. » Puis, sont venus rejoindre l’Amap, Gilles Simoneau, producteur de pain et de lait au Petit Chapelais à Chavagne qui moud ses propres céréales à partir de semences anciennes. Un boulanger, récemment recruté, transforme la farine maison en pain. Puis, Valérie Le Dantec, fromagère à Chavagne et enfin, en mars, Isabelle Le Bras, productrice à Laillé d’œufs et de poulets : « Le principe est toujours le même. Chacun s’engage à commander sur six mois ou un an et détermine les quantités de produits souhaitées. »

Gouvernance partagée

La distribution se fait tous les jeudis, de 17 h à 19 h, à l’Epi Condorcet. Les exploitants agricoles livrent leurs produits dans des conteneurs adaptés aux normes sanitaires. A tour de rôle, les membres de l’association assurent la distribution. Pas de conseil d’administration : « Nous avons constitué un collège solidaire, poursuit Dominique Etiemble ; il est constitué de neuf consom’acteurs et quatre producteurs. Chacun y est coprésident. » L’Amap s’engage dans la sensibilisation au mieux-vivre et participe régulièrement à diverses animations comme des ateliers cuisine, des débats à l’issue de projections de films, des interventions dans les écoles. « Des actions vont s’engager bientôt avec le Centre communal d’action sociale et le Centre de la Lande pour inciter à manger autrement. » Les personnes intéressées peuvent rejoindre l’Amap de la Lande à compter du mois de septembre. En attendant, vous êtes aussi invités à la fête des Amap le 10 juin, à partir de 12 h au Petit Chapelais à Chavagne (chacun apporte son pique-nique). Tugdual Ruellan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *